Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs sushis et makis de Paris
© Sushi-B
© Sushi-B

Les meilleurs sushis et makis de Paris

Vous êtes monomaniaque du poisson cru ? Découvrez notre guide ultime pour dévorer sushis, makis et sashimis de folie !

Par Houssine Bouchama, Tina Meyer et Karim Merikhi
Advertising

Restaurants vietnamiens, chinois, coréens, thailandais... A Paris, trouver de bonnes adresses asiatiques n’est pas une mince affaire. Particulièrement lorsqu'il s'agit de sushi. Entre les buffets à volonté privilégiant la quantité à la qualité, et les pseudo-japonais pas toujours très frais, on reste trop souvent sur notre faim. Chez Time Out, on a pensé à vous et on vous a dégoté les meilleures tables pour déguster ce met délicieux et toutes sortes de spécialités nippones. Et comme on dit là-bas : itadakimasu !

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Les meilleurs sushis et makis de Paris

Le Bar des Prés

4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Cyril Lignac revient à la charge là où on ne l’attendait pas. Non pas que le lieu – son désormais fief germanopratin – ou que la déco – mur brut, luminaires en osier et banquette à motifs – soient franchement une grande surprise… Non, ce qui étonne, c’est qu’il ait tenté un voyage gourmand sur les terres nipponnes sans se faire hara-kiri. Au menu, défilé de BCBG à mocassins et chemises déboutonnées faussement décontractés façon Emmanuel Macron dans Paris Match. On cale ses coudes sur le bar en marbre et son emplacement stratégique : un œil sur la cuisine, l’autre sur le barman. 
Plat culte ? Des California saumon, avocat, jalapeño et sriracha..  

Jin

5 sur 5 étoiles
Restaurants Japonais 1er arrondissement

Quelle vibe ? Dans son sas de poche (douze baguettes tout au plus), Takuya Watanabe balance midi et soir un menu chronométré comme une visite papale ! Derrière son comptoir en L, tout de bois et de carrelage noir vêtu, le colosse récite ses gammes pointillistes venues tout droit de Niseko (dans le Grand Nord japonais). Son dada ? Le shôjin kaiseki (cuisine gastronomique haute goûture). 
Plat culte ? Un sushi aux langues d’oursin

Advertising

Rice & Fish

4 sur 5 étoiles
Restaurants Japonais Réaumur

Quelle vibe ? Un sushi bar à la californienne, oscillant entre classicisme nippon et street art hollywoodien. Les esprits curieux, qu'une cuisine fusion n'effraie pas, s'en donneront à cœur joie. 
Plat culte ? Les makis Krunchy (gambas en tempura et crémeux avocat; 5,50 € les six). 

Komatsubaki

4 sur 5 étoiles
Restaurants Japonais 8e arrondissement

Quelle vibe ? Dans son rupin comptoir qui transpire la classe, Yoïchi Kino régale douze couverts au comptoir et huit dans la pièce isolée par des fusuma (portes coulissantes en bois et papier). Tatami party !
Plat culte ? Le soir, de mythiques sushis servis mano a mano, dont le saumon mi-cuit sauce secrète et l’anguille (marinée ou caramélisée). Puis vient le rituel du kaiseki ryôri, exercice de style gastronomique où ne doivent se répéter ni les ingrédients, ni les techniques de cuisson et de présentation, ni la vaisselle ! 

Advertising

Bar à sushi Izumi

4 sur 5 étoiles
Restaurants Japonais Europe

Quelle vibe ? Ouvert depuis 2011, ce resto de poche s’est vite imposé comme une valeur sûre en matière de de poisson cru. 
Le plat culte ? L’anguille est un régal. Elle arrive encore fumante, tout juste grillée et surmontée d’une délicieuse sauce sucrée dans un chirashi, sur un lit de riz au sésame encore tiède. 

Blueberry

4 sur 5 étoiles
Restaurants Saint-Germain-des-Prés

Quelle vibe ? Rose, orange, vert… Ici, les couleurs s’étalent partout, de la déco aux assiettes. Le poisson cru à la japonaise fait sa révolution pop ! L'ambiance ? Ultra-cool sur fond de rap US.
Plat culte ? Les makis, la grande spécialité de la maison. Servis par six, ils répondent à des noms plus loufoques les uns que les autres (Les Trublions, Rackham le Rouge, Iroquois, Transsibérien, etc.).

Advertising

Sushi B

Restaurants Japonais 2e arrondissement

Quelle vibe ? Pour tous ceux qui veulent goûter des sushis haut de gamme (à partir de 58 € le midi, 160 € le soir), réalisés par un vrai maître sushi autour d'un comptoir blanc cassé.
Plat culte ? Le tartare de thon et caviar

Kokoya
Kokoya
Kokoya

Kokoya

4 sur 5 étoiles
Restaurants Japonais Batignolles

Quelle vibe ? C’est en plein fief bobotignollais (rue des Dames) que le micro boui-boui Kokoya, à peine six tables au compteur et une déco ultra minimale, balance une géniale popote sous nos palais médusés. Servi par une brigade très efficace, on n’a pas été déçu lors de notre dernier passage.
Plat culte ? Des sushis à la pièce à prix plus que réglo pour la qualité (entre 3 et 4 €). Avec : mi-cuit de saumon, œufs de saumon, saint-jacques, anguille, dorade, bar… Le tout toppé sur du riz cuit dans les règles de l'art.

Advertising

Isami

4 sur 5 étoiles
Restaurants Japonais Ile Saint-Louis

Quelle vibe ? Pousser la porte de cette adresse réputée, c’est découvrir une toute petite salle sans grand charme, si ce n’est le bric-à-brac de plats et de faïences japonaises dressé derrière le bar comme une vaste bibliothèque. Derrière, un itamae (maître sushi) s’active, l’air peu commode. Pas grave : ici on dévorer parmi les meilleurs sushis de Paris.
Plat culte ? Un plateau ultra complet avec saumon, crevette crue, bonite, encornet...

Vous aimerez aussi :

Advertising
Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising