Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleures épiceries fines de Paris
© Maison Plisson

Les meilleures épiceries fines de Paris

A Paris, les commerces de bouche pullulent. Dur de faire le tri dans la masse proposée. Voici nos préférés.

Par Tina Meyer
Advertising

Lâchez vos caddies, à vos paniers ! Nos journalistes ont réuni pour vous les meilleurs commerces de bouche parisiens : des épiceries fines regorgeant de produits alimentaires de grande qualité. Du grand ordinaire (fromage), des petits luxe (caviar, foie gras), et des spécialités régionales. Qui dit épicerie fine dit épicerie sèche (moutardes, conserves, épices), douceurs (chocolats, biscuits, miels) mais aussi saumon fumé ou charcutaillevin, alcools précieux, thés et cafés d'exception. Bien sûr, pour toutes ces petites ambassades du bon goût, priorité aux circuits courts et aux petits producteurs !

Les meilleures épiceries fines de Paris

© RAP

RAP Epicerie

5 sur 5 étoiles
Shopping Epicerie fine Faubourg Montmartre

Quelle vibe ? Une épicerie italienne indépendante, non franchisée, qui s'approvisionne directement auprès de plus de 300 producteurs italiens. Alessandra Pierini (auteur d'un génial petit bouquin sur le pesto, paru aux éditions de L'Epure) vous accueille du mardi au samedi de 10h30 à 19h30 et le dimanche, de 10h à 13h. 
Que choper ? Huiles d'olive (grands spécialistes en la matière), vins (ils ont le SP68 bianco d'Arianna Occhipinti !), charcuteries et fromages de la Botte... A Pâques des Colomba divines et à Noël des panettone à tomber !

© Anis Martin

Taka & Vermo

5 sur 5 étoiles
Shopping Fromagers Strasbourg-Saint-Denis

Quelle vibe ? Depuis 2015, les saisons rythment les étals de cette jolie échoppe du Faubourg-Saint Denis. Laure Takahashi et Mathieu Vermorel ont été à bonne école, chez les super fromagers Martine Dubois et Rodolphe Le Meunier. Ils ne proposent que des produits fermiers et au lait cru. Au total, près de 200 spécialités castées suite à un tour de France et des rencontres en Espagne, Italie et Suisse. 
Que choper ? Le sublime saint-nectaire au poivre sansho (38 €/kg), le gruyère à l’aspérule odorante (38,50 €/kg), en collaboration avec le sourceur Sylvain Grundlinger (Trouvailles & Terroirs), les chèvres en direct producteur… Sans oublier l’Azzurra, rarissime gorgonzola de chèvre (bêêê oui, ça existe) fabriqué avec amour par la fromagerie Lavialattea, en Lombardie (45,80 €/kg).

Advertising

Maison Plisson

4 sur 5 étoiles
Restaurants Le Marais

Quelle vibe ? Restaurant, épicerie, crèmerie... Boulangerie, cave à vins... Et la liste ne s'arrête pas là ! Sur le boulevard Beaumarchais, cet établissement hybride de 500 m2 regroupe à l'intérieur de sa mini-halle des centaines de produits frais et d'épicerie, triés sur le volet et sélectionnés dans toute la France. 
Que choper ? Les huîtres de Chausey, les tomates de la famille Huitric, en Guérande 

Reportage Décoration et portraits
Stanislas Liban

Pastificio Passerini

4 sur 5 étoiles
Shopping Epicerie fine 12e arrondissement

Quelle vibe ? Collée au resto du grand Giovanni Passerini, cette annexe ultra-épurée est un concentré d'Italie. On vient surtout pour les pâtes : fraîches et artisanales, à emporter crues ou cuisinées. Passez commande par téléphone pour limiter votre attente en boutique.
Que choper ? Des raviolis à la queue de bœuf, à la ricotta et noisettes... Les lasagnes façon grand-mère... Mais aussi une coppa à pleurer, des fromages affinés et des huiles d'olives rares des Pouilles (dont cette démentielle huile fumée au bois de hêtre !) 

Advertising

Terroirs d'Avenir

5 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries Sentier

Quelle vibe ? A l'origine (2008), Terroirs d’Avenir fournissait les chefs en produits ultra frais, se fournissant en direct auprès des artisans producteurs les plus quali de l'Hexagone. Aujourd'hui, ce sont huit boutiques parisiennes, ouvertes au grand public, et concentrées dans trois rues. Epicerie-primeur aux étals débordant de légumes et fruits, boucherie, crèmerie, poissonnerie... Et même une boulangerie délivrant pains et viennoiseries à base de farines bio et moulues sur pierre. 
Que choper ? Les endives pleine terre (rare) de Bertrand Lazzaro, des fleurs comestibles, les agrumes du Mas Bachès (dont le fameux citron caviar !)... 

© Plaq

Plaq

5 sur 5 étoiles
Shopping Chocolateries et confiseries Sentier

Quelle vibe ? Sandra Mielenhausen et son compagnon Nicolas Rozier-Chabert sorti en septembre 2019 cette chocolaterie immaculée jouant la carte de l'épure et de la transparence. Ancré rue du Nil, dans la rue des gourmets parisiens (à quelques numéros de Terroirs d’Avenir et du super torréfacteur L’Arbre à Café), leur atelier/boutique séduit une clientèle adepte du bean to bar – littéralement “de la fève à la tablette”. 
Que choper ? Les tablettes au choco noir ou au lait de brebis ! Egalement à savourer sur place ou à emporter : pâtisseries et shots de chocolat chaud à l’eau ou au lait, infusion d’écorces de cacao, cold brew de grué de cacao… Et de régressifs gâteaux (fondants, cookies…) mitonnés par la cheffe pâtissière Céline Lecœur (ex-Ottolenghi à Londres et Rose Bakery).

Advertising
© Boucherie Grégoire

Boucherie Grégoire

5 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries Rennes-Sèvres

Quelle vibe ? Quand tu gagnes une étoile pour ton restaurant, tu as envie de quoi ? De racheter la boucherie historique en marbres et billots qui menaçait de fermeture à quelques numéros de là ! C’est ce qu’a fait Antonin Bonnet, en appliquant la même philosophie que pour Quinsou : du beau, du bon, du bon sens. A la carte ? Des producteurs bien sélectionnés après rencontres et étude de leurs cahiers des charges jusqu’à l’alimentation des bêtes.
Que choper ? Le bœuf et veau de Charolles (la côte est à 49 €/kg), le cochon Noir de Bigorre du Collectif Padouen, les volailles de La Ferme en Coton (19 €/kg), l'agneau de lait Manech tête noire de la Ferme Muroha (côtes à 50 €/kg)... Sans oublier le succulent pâté en croûte maison (50 €/kg) !

Papa sapiens

4 sur 5 étoiles
Restaurants Français Bourse

Quelle vibe ? Le paradis des épicuriens ! Un endroit qui fait mi-épicerie fine mi-resto.
Que choper ? Les volailles d'Etienne Godart, gésiers de canard de la ferme Uhartia, la pasterma et le saucisson d’Emmanuel Chavassieux, la feta de Kalamata d'Alexandros Rallis...

Trois adresses :
- 32 rue de Bourgogne, 7e. 01 44 05 97 54. Du mardi au samedi, de 10h30 à 20h. 
7 rue Bayen, 17e. 01 58 57 82 81. Du mardi au vendredi 10h-20h. Samedi 9h-20h. Dimanche 9h-13h. 
- 24 rue Feydeau, 2e. 01 40 26 16 82. Lundi 11h-18h30. Du mardi au samedi 11h-23h. 

 

Advertising
Lucie SASSIAT

Maison Vérot (Saint-Placide)

4 sur 5 étoiles
Shopping Traiteurs Rennes-Sèvres

Quelle vibe ? Vice-Champion du monde 2011 de pâté en croûte, Champion de France 97 de fromage de tête (Trophée Jean Carmet), j'en passe et des meilleures : impossible de résister à leurs créations hautement photogéniques. Une, deux, trois, quatre et désormais cinq boutiques plus tard (le tout nouveau Food Court planqué au sous-sol des galeries Lafayette des Champs-Elysées), la Maison Vérot est devenue un petit empire à l'échelle de la capitale. 
Que choper ? Parmi les créations printanières de ce mois d'avril, on craque pour le pâté à l'épaule d’agneau du Quercy, subtil sucré-salé aux pommes caramélisées et amandes craquantes (5,50 € les 100g). Avec ça ? Une bouteille de pif !

© Richard Schroeder

Boucherie Hugo Desnoyer

5 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries 16e arrondissement

Quelle vibe ? Hugo Desnoyer est depuis des années le boucher star et le boucher des stars. Mais la vraie vedette, c’est sa viande. Le bonhomme connaît intimement ses éleveurs (et même le nom des bêtes). Après l’ouverture en 2009 de la célèbre boucherie rue Boulard (14e) qui fit son succès, de kebabs gourmets (Grillé à Paris et la Défense), il lance en 2014 une boucherie/restaurant dans le 16e avec une idée novatrice : une grande table d’hôtes en forme de billot placée au cœur de la boucherie face aux plans de travail, à réserver ou privatiser.
Que choper ? La bavette, l’onglet et le carpaccio de veau de lait de Corrèze. Vous trouvez également du filet de bœuf aubrac (64,90 €/kg), de l’entrecôte (63,85 €/kg), de la côte de bœuf salers (58,85 €/kg)… Et d'excellents ris (69,80 €/kg) et foie de veau (49,50 €/kg), ou une belle tranche de gigot d’agneau du Limousin (42,60 €/kg) !

Advertising

Maison Plisson 2

4 sur 5 étoiles
Shopping Epicerie fine 1er arrondissement

Quelle vibe ? Après une première adresse boulevard Beaumarchais (à deux pas du génial concept-store Merci), voici donc une V2 revue et corrigée de l'adresse-mère, sise depuis juillet 2018 au cœur du Paris chic. Une surface multipliée par trois (1 200 m2) avec, abrité sous sa verrière, un FAT marché primeur de producteurs, une boucherie-charcuterie-triperie, une fromagerie-crèmerie, une boulangerie... Mais aussi une épicerie fine, une cave à vins et un restaurant.
Que choper ? Parmi les 6 000 références triées sur le volet : le beurre Bordier ou encore les chips Torres à la truffe noire...

L'Epicerie Générale

4 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries fines Saint-Georges

Quelle vibe ? Le but de cette épicerie ? Valoriser les produits du terroir français. A l’exception du thé, du café et du sucre, issus du commerce équitable, tous les produits vendus en magasin sont de saison, et portent haut les couleurs du "manger vrai" et du bio hexagonal. Fromages, charcuteries, légumes, fruits... De quoi repartir le cabas plein ! Pour les faims rapides ou le déjeuner, l’établissement propose aussi des sandwichs gourmets.
Que choper ? Des conserves Hennequin de l’île d’Yeu... Le Miel Béton, fabriqué sur les toits de Saint Denis par Le Parti Poétique, qui sensibilise le public à l’extinction des abeilles. 

Advertising

Le Garde-Manger

5 sur 5 étoiles
Shopping Epicerie fine Monceau

Quelle vibe ? A Wagram, cette planque à bon goût propose de bons p'tits plats de traiteur aux accents italiens... A consommer sur place ou à emporter. Laura Portelli (ex-Verre Volé et Plaza Athénée) drive cette annexe collée au Papillon, le resto de son chef de mari.
Que choper ? Les conserves de la Maison Paris et de L’Atelier du Poissonnier, le dément saucisson noir de Bigorre du collectif Padouen, les huiles siciliennes de Cédric Casanova, quelques bouteilles de pif dont l'excellent corbières rouge du Château La Baronne. 

Le Bel Ordinaire

4 sur 5 étoiles
Bars Bars à vins Poissonnière

Quelle vibe ? Un immense espace très haut de plafond, bourré de produits d’épicerie et de bouteilles de vin avec au milieu une immense table où venir se sustenter de 11h à minuit. On n’en attendait pas moins de cet espace monté par Sébastien Demorand, critique gastronomique émérite !
Que choper ? Principalement des pifs nature, comme ce blanc Alsace minéral et fruité de Philippe Brand, joliment intitulé Liberté de la presse. Mais aussi des confiotes bio, des pâtes italiennes ou des haricots secs.

Advertising

La Grande Epicerie de Paris

5 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries Rennes-Sèvres

Quelle vibe ? Vous cherchez la crème de la crème ? Le top du top ? Filez donc au rez-de-chaussée du Bon Marché. C’est ici que le bon goût a élu domicile. Un supermarché cinq étoiles où l’on trouve de tout : pâtisserie, charcuterie, fromagerie, eaux, pâtes, riz… sélectionnés avec soin.
Que choper ? Du sel rouge d'Hawaï, des tagliatelles à la truffe, une infusion à l'eau de rose, des financiers à la bergamote... Une centaine d’eaux minérales, de succulentes plaquettes de chocolat artisanales... Miam !

Le zingam

5 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries Saint-Ambroise

Quelle vibe ? Que des petits producteurs, des fruits et légumes de saison, bio à 95%, facturés à prix doux.
Choper quoi ? Les légumes bio d'Annie Bertin, les huîtres Stephan, du gouda à la truffe, le boudin de Guy Tallet... Autre boutique : 51 Rue de la Fontaine au Roi, 11e. Du mardi au vendredi, 11h-14h puis 16h30-21h. Samedi 10h-21h. Dimanche 10h-14h puis 16h30-20h. 

Advertising

La Laiterie de Paris

5 sur 5 étoiles
Shopping Fromagers Goutte d'Or

Quelle vibe ? La première fromagerie-crèmerie de la capitale à transformer sur place du lait bio de vache, chèvre, et brebis naît en 2017, à Marcadet-Poissonniers. C'est petit, mais bien fichu. Une partie boutique, une partie labo.
Choper quoi ? Le Saint- Félicien à la crème crue, l’Excelsior (le vrai nom d'origine du Brillat-Savarin), concocté dans les règles de l’art, avec triple crème au lait cru (grosse tuerie)... Et le Myrha, un fromage affiné à la bière de la Goutte d’Orbrassée à deux pas. Pierrot le fou fabrique aussi son propre beurre et des yaourts. Il est le seul à produire des laban et rayb (laits fermentés orientaux), bio, au lait cru, et 100% made in France. Il vendaussi quelques quilles de vin (bio Mon P'tit Pithon) et les binouzes des copains.

Maison Pos

4 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries fines Charonne

Quelle vibe ? POS pour "Produits Objectivement Savoureux", mais aussi "Pierre-Olivier Savreux", génial instigateur de cette épicerie sortie de l'œuf en 2010 du côté de Bastille. Circuits courts, fruits et légumes bio ou non traités chinés auprès de petites fermes, vendus à prix raisonnables. 
Choper quoi ? Les paniers de fruits et légumes de saison, à réserver à l'avance (20 €). 

Advertising

Lastre sans apostrophe

5 sur 5 étoiles
Shopping Traiteurs 7e arrondissement

Quelle vibe ? Yoann Lastre, vainqueur 2012 du championnat du monde de pâté en croûte a planté des couteaux rue de Grenelle. Avec son épouse ils dépotent chaque jour des terrines et pâtés proposés à la coupe. Et attention : ils ont aussi pensé aux veggie !
Que choper ? L'Oreiller de la très belle Marion (un oreiller de la belle Aurore), le Pithiviers, le jambonneau en croûte et au foin... 

Le Comptoir de la Gastronomie

5 sur 5 étoiles
Restaurants Français Les Halles

Quelle vibe ? Une épicerie née en 1894. L’endroit le plus confidentiel et mythique de la rue, juste en face de l’église Saint-Eustache. Nous sommes ici dans une institution qui nourrit les Parisiens depuis plus d’un siècle. 
Choper quoi ? Certains viennent dans cette épicerie fine pour acheter de la charcuterie maison (excellents boudins), une bouteille de vin ou du jus de truffe de la maison Henras, d’autres s’installent au comptoir du restaurant (formule midi à 14,50 €) et d’autres encore, comme nous, amoureux de sandwichs, viennent pour embarquer des magnifiques spécimens du genre. 

Advertising

Fine l'épicerie

5 sur 5 étoiles
Shopping Epicerie fine Belleville

Quelle vibe ? Un peu planquée rue de Belleville, cette pépite propose, en plus de plats traiteur fait maison, de sublimes quilles pas bues partout. La sympathique taulière s'y connaît vraiment en pif, et ça, ça change tout !
Choper quoi ? La cuvée Nature Peinture 2015 du jeune vigneron Raphael Baissas, figure montante de Calce (Vandal Wine/Nada). Lors de notre passage à la fin de l'été dernier, c'était la seule boutique à l'avoir sur Paris.

Super

5 sur 5 étoiles
Shopping Epiceries Folie-Méricourt

Quelle vibe ? Exit l'ancien Leader Price ! Cornaquée par le boss du mythique Aux Deux Amis, à touche-touche avec le bar, cette supérette propose des fruits et légumes bio ou non traités. A emporter ou déguster déjà cuisinés sur la table d'hôte !
Choper quoi ? Des pépites du maraîcher francilien Valdemar Barreira, successeur de Joël Thiébault (Carrières-sur-Seine), ou de l'huile d’olive espagnole du Mas Del Clos. Et des vins nature, bien sûr !

Advertising

Terra Candido

4 sur 5 étoiles
Shopping Epicerie fine Canal Saint-Martin

Quelle vibe ? L'épicerie de Vincenzo Candido, natif de Castelsilano un petit village haut perché de l’Apennin calabrais. 
Choper quoi ? De délicieux miels bio de la vallée de la Cerdagne en Catalogne, de la fontina AOP, fromage d’alpages au lait de vache produit dans la vallée d’Aoste (idéal raclette !), une sélection d’huiles d’olives du village de Vincenzo... La mozzarella de bufflonne, la ricotta et la burrata ! Sans oublier la charcut' de Calabre. 

FRANCK PRIGNET

La Jurasserie Fine

Shopping Epicerie fine Abbesses

Quelle vibe ? Au comptoir de cette petite boutique, un sympathique taulier vous ravitaille en produits du Jura. Le repaire sacré de tout Jurassien en exil !
Choper quoi ? Fromages, charcutaille, mais aussi cornichons français, vins, binouzes artisanales... 

Advertising

Fermentation Générale

5 sur 5 étoiles
Shopping Boulangeries Saint-Ambroise

Quelle vibe ? Saveurs décuplées, digestion facilitée, nutriments mieux libérés… Ce bien-nommé Fermentation Générale fait taffer le micro-organisme ! 
Choper quoi ? Les pains aux farines anciennes, les belles bouteilles de jaja sans soufre ajouté, les légumes lacto-fermentés, le café, les pâtes fraîches. 

Et après les meilleures épiceries fines de Paris...

Les meilleurs chocolatiers de Paris

Shopping Chocolateries et confiseries

Pâques, Noël, St Valentin ou Fête des Mères... Chaque fois, c'est la même question : dites, z'auriez pas une bonne adresse de chocolatier sur Paris ? Genre, qui change de Jeff de Bruges. Noir, blanc, au lait... Pour les vrais amoureux du chocolat, découvrez notre sélection idéale, à offrir en cadeau (anniv, naissance, mariage...), ou à déguster en solo. 

Les meilleurs cavistes de Paris

Shopping Vins et spiritueux

Inutile de chercher une bonne bouteille dans les rayons du supermarché. Ce sont dans les petites caves que l'on trouve les meilleurs élixirs. On vous a listé ici nos préférés dans chacune de ces deux catégories !

Advertising

Les meilleures boulangeries de Paris

Shopping Boulangeries

En France, en-dehors des grandes surfaces qui vendent du pain "frais", on compte 32 000 boulangeries-pâtisseries (chiffres de 2015). Toutes ne se valent pas, bien sûr. A Paris, capitale de la gastronomie, combien de fois nous est-il arrivé d'être déçu par une baguette mollassonne, gonflée aux produits chimiques de synthèse, ou décongelée ? Suivez le guide pour toujours tomber sur une bonne boulange !

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising