Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche
Piscine Joséphine Baker
Piscine Joséphine Baker

Les meilleures piscines de Paris

Vous cherchez les meilleures piscines pour s'entrainer ou chiller à Paris ? Voici notre sélection. Splassshhhh !

Écrit par
Elsa Pereira
,
Karim Merikhi
,
Houssine Bouchama
et
Rémi Morvan
Publicité

Avec l’été caniculaire qui s’annonce, l’envie d’aller piquer une tête va vous démanger ces prochaines semaines. La rédac s’est donc jetée à l’eau pour vous dégoter les meilleures piscines (accessibles) du Grand Paris. En intérieur ou à l’air libre, vue sur la Seine ou sur l’église, avec ou sans Jacuzzi… Dégainez vos Speedo ou faites péter le bikini : Time Out vous fait plonger dans le grand bain.

Les meilleures piscines de Paris

  • 4 sur 5 étoiles
  • Sport
  • Butte-aux-Cailles

Une des rares piscines classées de Paris. La piscine de la Butte-aux-Cailles, bâtie en 1922 par l’architecte Louis Bonnier, fait figure d’ancêtre en matière de baignade. Sa façade en brique rouge évoque le style Art nouveau alors qu’à l'intérieur, son plafond voûté et ses grandes arches lui donnent des allures plus ecclésiastiques. Bonheur : l’eau y est naturellement chaude car elle provient de puits artésiens. Rénovée au début des années 2010, cette piscine rutilante propose un bassin intérieur de 33 mètres de long ainsi qu’un bassin outdoor de 25 mètres accessible toute l’année à l’atmosphère hors du temps. Un espace extérieur où l’on trouve également un solarium et une pataugeoire. Allez, bonne brasse.

Où ? 5 place Paul Verlaine, Paris 13e.

  • 4 sur 5 étoiles
  • Sport
  • 13e arrondissement
  • prix 2 sur 4

Quel petit coin de paradis que cette piscine flottante sur la Seine, en face de Bercy, non loin de la bibliothèque François-Mitterrand ! L’impressionnant bâtiment de verre et d’acier pensé par l’architecte Robert de Busni abrite un coquet complexe aquatique. Si la piscine n’est pas très grande (25 mètres de longueur), elle a plusieurs avantages : salles de fitness et solarium pour se dorer la pilule. Sans oublier une pataugeoire de 50 mètres carrés pour les bambins et une aire d’accueil avec wi-fi pour les parents désireux de surveiller leur progéniture sans passer par la case maillot de bain. Question commodités, rien que le plus usuel : vestiaires et douches mixtes, cabines individuelles pour se changer et casiers pour laisser sa tenue civile. Inaugurée la même année que Paris Plages, elle est aujourd’hui tellement fréquentée qu’on a tendance à l’éviter les jours d’affluence… Surtout quand il y a 100 mètres de queue.

Où ? Quai François Mauriac, Paris 13e.

Publicité
  • Sport
  • Buttes-Chaumont

A la pointe nord-est de Paris se déplie l’une des plus attrayantes piscines de la capitale. Depuis 1972, la bassin Georges Hermant y trône avec son intriguant vélum, une toile immense qu’on ôte une fois l’été venu. Les visiteurs peuvent alors profiter d’un bassin de 50 mètres de long sur 20 de large à l’air libre – sectionné en deux selon les créneaux. Mais aussi de larges bordures pour s'alanguir sur sa serviette (et devenir aussi rouge qu’un homard servi à la table d’un président de l’Assemblée nationale). On y retrouve aussi tout un tas d’activités comme de la plongée, de l’aquagym ou de l’aquatonic... Pouce en l'air !

Où ? 8-10 rue David d’Angers

  • 4 sur 5 étoiles
  • Sport
  • Nage et plongée
  • Jaurès

Ha cette piscine Pailleron, elle a une sacrée gueule. Sorti de l’eau dans les années 1930, remis à neuf au milieu des années 2000, ce bâtiment estampillé Art déco en met plein les lunettes des nageurs avec en majesté cette immense verrière qui surplombe ce bassin sportif de 33 mètres cerclé de mosaïques et de cabines en coursive. On vient ici pour nager, certes, mais pas seulement. Parce que, sans vous parler de la patinoire ou du centre de remise en forme, à Pailleron, il est également possible de prendre des cours d’aquagym, d’aquabiking ou d’aqua-ce-que-vous-voulez, de se relaxer dans le Jacuzzi, d’emmener ses enfants dans le bassin ludique, de bronzer sur la pelouse qui borde le complexe, de se pavaner, de draguer – ou du moins essayer… Forcément, ça attire beaucoup beaucoup de monde...

Où ? 32 rue Edouard Pailleron, Paris 19e.

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Sport
  • Javel

Construite dans les années 1960, la piscine Keller a été intégralement rénovée en 2008. Elle en a profité pour se refaire une beauté niveau vestiaires mais aussi en termes de traitement de l'eau, en remplaçant le chlore traditionnel par de l'ozone, filtrant l'eau et la désinfectant toutes les quatre heures. Adieu donc yeux qui piquent et parfum chimique ! C'est impressionnant ce qu'on y gagne en confort… Toujours pourvue de son bassin olympique de 50 mètres de long (ainsi que d'un bassin adjoint de 15 mètres), la piscine Keller a été agrémentée d'un précieux toit ouvrant, laissant le soleil se faufiler entre les tours du quartier… Magique ! Seul inconvénient à destination des nageurs du dimanche : en raison de son envergure, cette piscine attire de nombreux sportifs, qui maîtrisent parfaitement le papillon – c’est dire ! De quoi avoir l’air malin quand on met 5 minutes 30 à faire une longueur en brasse.

Où ? 14 rue de l’Ingénieur Robert Keller, Paris 15e.

  • 4 sur 5 étoiles
  • Sport
  • La Chapelle

Un des secrets aquatiques les mieux gardés du 18e. Planquée derrière le métro Marx Dormoy, dans un microsquare boisé à l’entrée de la rue des Fillettes, la piscine Hébert ressemble à un immense paquebot carrelé de blanc, avec lignes vintage et cadre hautement lumineux – merci les baies vitrées ! Quand les beaux jours arrivent, le toit s’étire pour laisser entrer les premiers rayons de soleil : on se croirait dans une chanson de Julien Clerc ! Les bassins (l’un de 14 mètres, peu profond, pour patauger ou suivre une leçon d’aquagym, et l’autre de 25 mètres pour nager en ligne) sont entourés par deux étages de cabines individuelles. Avec plusieurs activités au programme : aquagym, jardin aquatique pour les petits, cours de natation, water-polo, leçons de sauvetage...

Où ? 2 rue des Fillettes, Paris 18e.

Publicité
  • Sport
  • Necker

Cette piscine du 15e a des faux airs de paquebot. Depuis les années 1930, la piscine Blomet trace ses lignes au sein d’un maousse bâtiment de 130 mètres de long sur 18 de large. Complètement remis en état en 2018, l’équipement voit désormais son bassin de 50 mètres – amovible à la moitié – être coiffé d’une verrière sur tout le long, avec ouverture des vélux en été. L’espace vestiaire prend lui-aussi l’allure d’un grand atrium, les cabines aux portes turquoise grimpant sur trois étages. En un mot : magnifique !

Où ? 17 rue Blomet, Paris 15e.

  • 3 sur 5 étoiles
  • Sport
  • Bel-Air

C’est avant tout pour les mensurations de son bassin qu’on vient poser ses tongs et son bikini à la piscine Roger Le Gall. Sous l’immense toit amovible, on découvre un grand bac de 50 mètres découvert par beau temps avec, outre les trois lignes traditionnellement dédiées à certains types de nage, un large couloir pour les nageurs moins expérimentés. Également au menu, une terrasse accueillant plusieurs chaises longues et un (petit) coin de verdure. Côté vestiaires et équipements, on regrettera simplement l’aspect vétuste, l’absence de charme des lieux et la propreté relative. Une réfection d’ampleur est annoncée pour 2023. Plusieurs soirs par semaine, l'Association des naturistes de Paris, club sportif créé en 1953 et affilié à la Fédération française de natation, organise des soirées naturistes. Ou comment vivre sa passion pour la nage dans le plus simple appareil...

Où ? 34 boulevard Carnot, Paris 12e.

Publicité
  • 4 sur 5 étoiles
  • Sport
  • Nage et plongée
  • Paris et sa banlieue

Imaginez une piscine tout en rondeur, dans laquelle on n'aurait plus peur de traverser le pédiluve… Bienvenue à Aquazena, la piscine d'Issy-les-Moulineaux, paquebot imaginé par les architectes Salwa et Selma Mikou et la conseillère Laurence Dujardin, spécialiste ès feng shui. Quelques transats et (vrais) palmiers jonchent la partie détente, trois bassins dont un grand de six couloirs avec eau chauffée à 28 degrés et au fond, à quelques brasses du pôle maîtres-nageurs, les petits (et grands) peuvent même coller leur nez sur un aquarium. Feng shui oblige, la piscine se veut particulièrement lumineuse : larges fenêtres aux angles arrondis, puits de lumière… Vous vous sentez à l'extérieur, c'est normal ! On ajoute à cela un traitement du bruit via des aérations intelligentes, un espace hammam et spa, et quelques cours d'aquabiking…

Où ? 40-144 promenade du verger, Issy-les-Moulineaux.

  • Sport
  • 20e arrondissement

Dans le 20e, une piscine bien belle et presque neuve ! Ouverte en décembre 2019, la piscine Yvonne Godard est l’une des dernières ouvertures de bassins parisiens, ayant notamment pour elle d'être bien plus sobre énergétiquement que ses voisines – on parle d’une baisse de 40 % de la consommation d’énergie par rapport aux bassins plus anciens. A l’intérieur du bâtiment, on trouve un bassin de 25 mètres ainsi qu’un bassin ludique. Et s’il n’y a pas de piscine extérieure, les usagers bénéficient de larges baies vitrées, d’une lumière à toute heure et en été, d’un grand espace solarium en extérieur.

Où ? 7 rue Serpollet, Paris 20e.

Publicité
  • Sport
  • 18e arrondissement

Croquée et insérée dans un complexe de bâtiment en gradins par l’archi Henri Sauvage à la fin des années 1920, cette piscine du 18e coche toutes les cases Art déco avec son carrelage et ses cabines cerclant les étages au-dessus du bassin de 33 mètres de long. Classé monument historique en 1993, il a eu droit un lifting complet en 2017. Les suiveurs du cinéma français apprécieront aussi de savoir que des scènes d’Amélie Poulain y ont été tournées.

Où ? 6 rue Hermann Lachapelle, Paris 18e.

  • Sport
  • 14e arrondissement

C’est l’un des derniers bassins parisiens à être sorti du macadam. Ouvert début 2020, la piscine Thérèse et Jeanne Brulé étire ses lignes du côté de la porte d’Orléans. Outre un bassin de 25 mètres, le lieu dispose d’un espace d’apprentissage de la nage, avec peu de fonds et des jeux d’eau. S’il n’y a pas de bassin à l’air libre, des grands baies vitrées font rentrer la lumière et surtout, à la belle saison, les usagers peuvent profiter d’un solarium de 600 mètres carrés sur le toit. A signaler des horaires d’ouverture extensibles – fermeture à 22h30 du lundi au vendredi.

Où ? 1 place Edith Thomas, Paris 14e.

Publicité
  • 3 sur 5 étoiles
  • Sport
  • 17e arrondissement

Improbable îlot de verdure agrippé aux cloisons du périph, le complexe sportif de Champerret abrite une piscine municipale particulièrement agréable quand le mercure grimpe. Alors certes, si ce n’est pas le grand luxe, on se satisfait vite de ce coin de soleil à peine gâté par la rumeur et les relents du boulevard périphérique. Côté baignade, le bassin principal segmenté en couloirs ne s’étend que sur 25 mètres de longueur, mais la vue sur le jardin, les immeubles d’en face et la glaçante église Sainte-Odile (néogothisme quand tu nous tiens) lui confèrent une certaine ampleur, une impression renforcée par le petit toboggan en spirale aux faux airs de glissière Aquaparc qui parachute timidement les enfants dans les eaux tièdes du petit bassin (6 x 12,5 mètres). Une piscine à noter dans ses petits papiers pour les sorties en famille aux beaux jours.

Où ? 36 boulevard de Reims, Paris 17e.

  • Sport
  • Les Halles

Dans les tréfonds des Halles, à l’étage -3, se cache une piscine extensible. Ouvert en 1987, rénové en 2012, le bassin Suzanne-Berlioux a l’avantage de proposer un bassin de 50 mètres de long sur 20 de large, laissant pas mal de places aux visiteurs. Et puis cette piscine est une des rares à proposer des nocturnes jusqu’à 23h30 ainsi que des ouvertures dès 6h30. En revanche, ses horaires étendus et sa gérance par le groupe S-PASS font un peu grimper le prix des billets par rapport aux piscines classiques. 

Où ? Forum des Halles niveau -3, Paris 1er.

Comme un air de sud à Paris

Les meilleures plages à Paris et sa banlieue
  • Que faire
  • Balades et excursions

Vous étouffez ? Les piscines en plein air et autres pataugeoires ne vous suffisent plus ? Vous avez fait la tournée des meilleurs sorbets et glaces, en vain ? Et vous en avez marre de chiller dans les habituels jardins et parcs parigots ? Voici où piquer une tête en pleine nature... Tout en restant en Île-de-France !

Les meilleurs glaces et sorbets de Paris
  • Restaurants
  • Pâtisserie

Si Paris regorge de glaces et sorbets, dénicher un artisan glacier digne de ce nom n'est pas toujours évident. Time Out Paris profite de la hausse du mercure pour faire kiffer les langues avec un énorme dossier givré, regroupant la crème de la crème glacée. Cornet au poing, turbines à bloc, on a enjambé les deux rives à la conquête des meilleures glaces à pourlécher en ville. Plus boule la vie.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité