Piscine Joséphine Baker
Piscine Joséphine Baker

Les meilleures piscines pour prendre l'eau à Paris

Bassins de 50 mètres, bacs découverts l'été, horaires et activités en tous genres... Découvrez notre sélection des meilleures piscines à Paris.

Publicité

Envie de vous jeter à la baille à Paris ? Vous êtes dans la bonne ligne. Si la capitale n’est pas réputée pour ses plages de sable fin, elle dispose d’une kyrielle de piscines à même de satisfaire toutes les pratiques et jeux d'eau. Que vous soyez nageur hyperactif, barboteur du dimanche ou simple bronzeur estival, vous trouverez claquette à votre pied dans ce dossier aussi costaud qu’un trapèze de Michael Phelps. Et parce qu’on peut avoir le goût de l’eau mais aussi du beau, on a pris soin de piocher plusieurs bassins avec de la gueule. Certains sont classés aux monuments historiques, d’autres squattent la Seine ou se découvrent en été. Et pour celles et ceux qui ont envie de claquer leur CODEVI, de faire plaisir ou de se faire plaisir, on a aussi glissé quelques piscines d’hôtels rutilantes. Voici 16 lieux pour celles et ceux qui ont vraiment piscine. 

Du côté des horaires

Les horaires sont régulièrement mis à jour par la rédaction de Time Out Paris mais ils changent tout aussi régulièrement si bien qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Pour éviter de se retrouver en carafe tongs au pied devant la porte, on vous conseille de checker cette page de la mairie qui recense au jour le jour les heures d’ouverture des différents bassins.

Les meilleures piscines de Paris

  • Sport
  • Butte-aux-Cailles

Une des rares piscines classées de Paris. La piscine de la Butte-aux-Cailles, bâtie en 1922 par l’architecte Louis Bonnier, fait figure d’ancêtre en matière de baignade. Sa façade en brique rouge évoque le style Art nouveau alors qu’à l'intérieur, son plafond voûté et ses grandes arches lui donnent des allures plus ecclésiastiques. Bonheur : l’eau y est naturellement chaude car elle provient de puits artésiens. Rénovée au début des années 2010, cette piscine rutilante propose un bassin intérieur de 33 mètres de long ainsi qu’un bassin outdoor de 25 mètres accessible toute l’année à l’atmosphère hors du temps. Un espace extérieur où l’on trouve également un solarium et une pataugeoire. Allez, bonne brasse.

Où ? 5 place Paul Verlaine, Paris 13e

  • Sport
  • 13e arrondissement
  • prix 2 sur 4

Ouverte en 2006 et rappelant – un peu – les mythiques bains flottants Deligny coulés en 1993, la piscine flottante Joséphine-Baker accueille les barboteurs en face de Bercy, non loin de la bibliothèque François-Mitterrand. Si ses mensurations sont des plus classiques (25 mètres de longueur en plus d’une pataugeoire de 50 mètres carrés), sa verrière amovible rendra (surtout l’été) vos longueurs bien plus douces. Aux beaux jours, on appréciera aussi le solarium de 500 mètres carrés avec transats. Au-delà de son aspect flottant, la piscine Joséphine-Baker propose une kyrielle d’activités. Le hic de Baker, c’est que sa belle gueule attire le monde. Un conseil : évitez les jours d’affluence, et venez en dehors des heures de pointe.

Où ? Quai François Mauriac, Paris 13e

Publicité
  • Hôtels
  • Hôtels et spas
  • 16e arrondissement
  • 5 sur 5 étoiles
  • Recommandé

C’est ici qu’est né le bikini (1946) et qu’ont été organisées certaines des rave parties les plus cultes de Paris. Passé de piscine municipale à temple de l’underground et du street art, Molitor joue depuis quelques années la carte du resort derrière son impressionnant monolithe couleur jaune moutarde. Au menu de cet hôtel taillé pour le staycation sportif ? Un spa Clarins, une salle de sport, un club de yoga, un rooftop avec, bien sûr, une impressionnante piscine extérieure de 48 mètres de long.  Si cette dernière est chauffée (28 degrés), vous pouvez aussi opter pour la piscine intérieure. Côté accessibilité, fini les free parties, seuls les clients de l'hôtel, les membres du Club Molitor et les personnes ayant réservé au spa (à partir de 290 € le massage) pourront y tremper les orteils. Attention au coup de chaud sur la CB.

Où ? 2 avenue la Porte-Molitor, Paris 16e

  • Sport
  • Nage et plongée
  • Jaurès

Ha cette piscine Pailleron, elle a une sacrée gueule. Sorti de l’eau dans les années 1930, remis à neuf au milieu des années 2000, ce bâtiment estampillé Art déco en met plein les lunettes des nageurs avec en majesté cette immense verrière qui surplombe ce bassin sportif de 33 mètres cerclé de mosaïques et de cabines en coursive. On vient ici pour nager, certes, mais pas seulement. Parce que, sans vous parler de la patinoire ou du centre de remise en forme, à Pailleron, il est également possible de prendre des cours d’aquagym, d’aquabiking ou d’aqua-ce-que-vous-voulez, de se relaxer dans le Jacuzzi, d’emmener ses enfants dans le bassin ludique, de bronzer sur la pelouse qui borde le complexe, de se pavaner… Forcément, ça attire beaucoup beaucoup de monde...

Où ? 32 rue Edouard Pailleron, Paris 19e

Publicité
  • Sport
  • La Chapelle

L’un des secrets aquatiques les mieux gardés du 18e se planque derrière le métro Marx Dormoy. Sortie de l’eau à la fin du XIXe siècle, rénovée plusieurs fois depuis, la piscine Hébert ressemble aujourd’hui à un immense paquebot carrelé de blanc, avec lignes vintage et cadre hautement lumineux – merci les baies vitrées. Et bonus, quand les beaux jours arrivent, le toit s’étire pour laisser entrer les rayons du soleil. Dans cette piscine, les deux bassins (l’un de 14 mètres, peu profond, pour patauger ou suivre une leçon d’aquagym, et l’autre de 25 mètres pour nager en ligne) sont entourés par deux étages de cabines individuelles. Le tout avec plusieurs activités au programme : jardin aquatique pour les petits, cours de natation, water-polo, leçons de sauvetage…

Où ? 2 rue des Fillettes, Paris 18e

  • Sport
  • Necker

Cette piscine du 15e a des faux airs de paquebot. Depuis les années 1930, la piscine Blomet trace ses lignes au sein d’un maousse bâtiment de 130 mètres de long sur 18 de large. Complètement remis en état en 2018, l’équipement voit désormais son bassin de 50 mètres – amovible à la moitié – être coiffé d’une verrière sur tout le long, avec ouverture des vélux en été. L’espace vestiaire prend lui-aussi l’allure d’un grand atrium, les cabines aux portes turquoise grimpant sur trois étages. En un mot : magnifique !

Où ? 17 rue Blomet, Paris 15e

Publicité
  • Sport
  • Javel

La natation sur Seine se fait un prénom à Paris ! La barge Annette K, en hommage à la nageuse militante – notamment pour le port du maillot féminin – et actrice Annette Kellermann, amarrée au port de Javel dans le 15e, propose une piscine flottante sur le fleuve avec bassin chauffé de 50 mètres de long et trois couloirs de nage à ciel ouvert. On peut donc crawler sous le cagnard puis se sécher dans le solarium dans une ambiance balnéaire assez unique à Paris. Le bassin est accessible à tous (16 € en semaine / 21 € le week-end tout de même) mais comme au Silencio, seuls les abonnés sont certains d’entrer en cas d’affluence.

Où ? Port de Javel bas, Paris 15e

  • Hôtels

Vous n’avez pas de maison de campagne ? Pas grave, il y a Maisons de Campagne ! Aménagés par le groupe Les Hôtels (Très) Particuliers, ces deux gîtes en or massif accueillent les Parisiens en manque d’herbe dans d’anciens châteaux yvelinois. Du 17 juillet au 25 août, le château de Villiers-le-Mahieu ouvre sa piscine et son domaine avec une offre à la journée (hors samedi) clinquante. Contre 95 €, vous pourrez tremper vos miches dans le bassin extérieur et profiter de toutes les activités (vélo, pétanque, balade en barque). Et pas besoin d’amener le pique-nique, la graille est incluse avec un buffet le midi, un quatre-heures et des boissons à volonté (alcool compris) toute la journée ! Une formule brunch est aussi à signaler le dimanche. Clairement mieux qu’une maison de campagne à soi. 

Où ? Rue du Centre, 78770 Villiers-le-Mahieu

Publicité
  • Sport
  • Buttes-Chaumont

A la pointe nord-est de Paris se déplie l’une des plus attrayantes piscines de la capitale. Depuis 1972, la bassin Georges Hermant y trône avec son intriguant vélum, une toile immense qu’on ôte une fois l’été venu. Les visiteurs peuvent alors profiter d’un bassin de 50 mètres de long sur 20 de large à l’air libre – sectionné en deux selon les créneaux. Mais aussi de larges bordures pour s'alanguir sur sa serviette . On y retrouve aussi tout un tas d’activités comme de la plongée avec une fosse dédiée, de l’aquagym ou de l’aquatonic... Pouce en l'air !

Où ? 8-10 rue David d’Angers, Paris 19e

  • Sport
  • Javel

Construite dans les années 1960, la piscine Keller a été intégralement rénovée en 2008. Elle en a profité pour se refaire une beauté niveau vestiaires mais aussi en termes de traitement de l'eau, en remplaçant le chlore traditionnel par de l'ozone. Toujours pourvue de son bassin olympique de 50 mètres de long, la piscine Keller a été agrémentée d'un précieux toit ouvrant – parfois capricieux, laissant le soleil se faufiler entre les tours du quartier… Magique ! A noter que le bassin est, selon les sessions, segmenté en deux bacs de 25 mètres. La plaquette mentionne également une palanquée d’activités, entre aquafitness, aquarun ou aquacycling.

Où ? 14 rue de l’Ingénieur Robert Keller, Paris 15e

Publicité
  • Hôtels
  • Paris et sa banlieue
  • 4 sur 5 étoiles
  • Recommandé

Après le MOB Hôtel, voici la MOB House, sa V2 quatre-étoiles designée par Philippe Starck et implantée au pied des puces de Saint-Ouen. Dans ce nouveau lieu pensé pour les portefeuilles un peu plus épais, la piscine chauffée de 100 mètres carrés attire plus d’un curieux dans le quartier, et nous donnerait presque envie de poser définitivement nos valises à Saint-Ouen. Le bon plan ? Réserver son day pass (moyennant 75 €) sans passer par une résa à l’hôtel. Ce dernier vous donnera accès (en semaine) à votre transat les pieds dans l’eau, mais aussi à l’intégralité de l’espace fitness, pour effacer ce burger steak-comté (24 €) que vous venez de vous envoyer au resto de l’hôtel.

Où ? 70 rue des Rosiers, 93400 Saint-Ouen

  • Sport
  • Bel-Air

Sous le vélum, cette immense toile amovible, on découvre un grand bac de 50 mètres découvert par beau temps avec, outre les lignes traditionnellement dédiées à certains types de nage (crawl, brasse, etc.), un large couloir pour les nageurs moins expérimentés. Aussi au menu l’été, une terrasse accueillant plusieurs chaises longues et un (petit) coin de verdure. Deux choses à signaler : un autre bassin de 25 mètres existe mais n’est accessible qu’aux scolaires et aux licenciés du club résident ; et plusieurs soirs par semaine, l'Association des naturistes de Paris, club sportif créé en 1953 et affilié à la Fédération française de natation, organise des soirées naturistes. Ou comment vivre sa passion pour la nage dans le plus simple appareil.

Où ? 34 boulevard Carnot, Paris 12e

Publicité
  • Sport
  • Nage et plongée
  • Paris et sa banlieue

Imaginez une piscine tout en rondeur, dans laquelle on n'aurait plus peur de traverser le pédiluve ? Bienvenue à Aquazena, la piscine d'Issy-les-Moulineaux, paquebot imaginé par les architectes Salwa et Selma Mikou, bien épaulés par Laurence Dujardin, spécialiste ès feng shui. Avec, au programme, quelques transats qui jonchent la partie détente, trois bassins – dont un maousse de six couloirs où se baigner dans une eau chauffée à 28 degrés – et, au fond, à quelques brasses du pôle maîtres-nageurs, un aquarium où coller son nez. Feng shui oblige, la piscine se veut particulièrement lumineuse : larges fenêtres aux angles arrondis, puits de lumière… Vous vous sentez à l'extérieur et c'est normal !  On ajoute à cela un traitement du bruit via des aérations intelligentes, un espace hammam et spa, un solarium XXL et quelques cours d'aquabiking… 

Où ? 40-144 promenade du verger, 92130 Issy-les-Moulineaux

  • Sport
  • 20e arrondissement

Dans le 20e, une piscine bien belle et presque neuve ! Ouverte en décembre 2019, la piscine Yvonne Godard est l’une des dernières ouvertures de bassins parisiens, ayant notamment pour elle d'être bien plus sobre énergétiquement que ses voisines – on parle d’une baisse de 40 % de la consommation d’énergie par rapport aux bassins plus anciens. A l’intérieur du bâtiment, on trouve un bassin de 25 mètres ainsi qu’un bassin ludique. Et s’il n’y a pas de piscine extérieure, les usagers bénéficient de larges baies vitrées, d’une lumière à toute heure et en été, d’un grand espace solarium en extérieur.

Où ? 7 rue Serpollet, Paris 20e

Publicité
  • Sport
  • 18e arrondissement

Croquée et insérée dans un complexe de bâtiment en gradins par l’archi Henri Sauvage à la fin des années 1920, cette piscine du 18e coche toutes les cases Art déco avec son carrelage et ses cabines cerclant les étages au-dessus du bassin de 33 mètres de long. Classé monument historique en 1993, il a eu droit un lifting complet en 2017. Les suiveurs du cinéma français apprécieront aussi de savoir que des scènes d’Amélie Poulain y ont été tournées.

Où ? 6 rue Hermann Lachapelle, Paris 18e

  • Sport
  • 14e arrondissement

C’est l’un des derniers bassins parisiens à être sorti du macadam. Ouvert début 2020, la piscine Thérèse et Jeanne Brulé étire ses lignes du côté de la porte d’Orléans. Outre un bassin de 25 mètres, le lieu dispose d’un espace d’apprentissage de la nage, avec peu de fonds et des jeux d’eau. S’il n’y a pas de bassin à l’air libre, des grands baies vitrées font rentrer la lumière et surtout, à la belle saison, les usagers peuvent profiter d’un solarium de 600 mètres carrés sur le toit. A signaler des horaires d’ouverture extensibles – fermeture à 22h30 du lundi au vendredi.

Où ? 1 place Edith Thomas, Paris 14e

Sur le bord de la piscine...

  • Que faire
  • Balades et excursions
Les meilleures plages à Paris et sa banlieue
Les meilleures plages à Paris et sa banlieue

Vous étouffez ? Les piscines en plein air et autres pataugeoires ne vous suffisent plus ? Vous avez fait la tournée des meilleurs sorbets et glaces, en vain ? Et vous en avez marre de chiller dans les habituels jardins et parcs parigots ? Voici où piquer une tête en pleine nature... Tout en restant en Île-de-France !

  • Pâtisserie
Les meilleurs glaces et sorbets de Paris
Les meilleurs glaces et sorbets de Paris

Si Paris regorge de glaces et sorbets, dénicher un artisan glacier digne de ce nom n'est pas toujours évident. Time Out Paris profite de la hausse du mercure pour faire kiffer les langues avec un énorme dossier givré, regroupant la crème de la crème glacée. Cornet au poing, turbines à bloc, on a enjambé les deux rives à la conquête des meilleures glaces à pourlécher en ville. Plus boule la vie.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
    Vous aimerez aussi
    Publicité