Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Cinq des meilleurs bars du monde se trouvent à Paris
Actualités / Dans nos Verres

Cinq des meilleurs bars du monde se trouvent à Paris

Cinq des meilleurs bars du monde se trouvent à Paris
Jean-Louis Blondeau

Youyou, hourra, alléluia ! Vous pouvez crier de joie et célébrer la nouvelle dans toutes les langues : cette année encore, cinq bars parisiens ont été élus parmi les tout meilleurs du monde. À l’origine du classement ? The World's 50 Best Bars, une compétition maousse, sorte de bible pour les fadas de mixologie à travers le monde, qui dévoilait son classement 2019 après un vote de plus de 500 experts.

Résultat ? Si les bars anglo-saxons dominent encore largement les débats, et même si plusieurs bars français ont quitté le top 50, il y a quand même matière à hurler cocorico. Little Red Door, la plus célèbre des portes rouges à Paris, sorte de porte d’entrée du Paradis de la soif, squatte à la 36e place. Sacrée performance quand on sait que c’est la sixième fois en sept ans que le bar se retrouve dans la prestigieuse short list, eux dont les cocktails (sûrement les plus réussis de Paname) poussent à fond le curseur de la créativité. Parole d’assoiffé !

Si l'on aurait aimé voir plus de bars parisiens (et surtout les voir plus haut), on se réjouit de retrouver un autre monstre de la mixologie, bien placé dans notre cœur, et qui nous ambiance régulièrement avec des breuvages muy mexicanos. Oui oui, vous avez tous reconnu la Candelaria, planquée derrière une taqueria experte en tacos, et dont les cocktails fumés à souhait vous font réviser l’espagnol à chaque gorgée. Logique de les retrouver dans le classement (58e).

Pour le reste, on retrouve Danico, l'ex-échoppe Gaultier passée de temple de la mode à temple du cocktail, et cornaqué par Nico de Soto, à la 68e place. Mais aussi Le Syndicat (84e), le génial bar qui fait rimer franchouille avec branchouille grâce à leurs créations à base d’alcools 100 % français. Enfin, Le Mabel (cœur avec les doigts), le premier bar à cocktails de Paris spécialisé dans le rhum option grilled cheese, est le dernier représentant bleu-blanc-rouge (98e). Bravo !

Espérons tout de même, l’année prochaine, voir le Cambridge, Lulu White, Copperbay, Combat, Bisou, la Mezcaleria et autre Mary Céleste entrer dans la danse. Ils auraient tout autant mérité leur place.

Advertising
Advertising