0 J'aime
Epingler

Le calendrier des sorties de décembre

Parce qu'il n'y a pas que le réveillon dans la vie !

© Jean Louis Fernandez

Du 28 novembre au 4 décembre

'Sausage Party' : une hilarante comédie alimentaire

Un petit bijou d’humour subversif à consommer de préférence... le plus tôt possible ! Une chose est sûre, après avoir vu ‘Sausage Party’ vous ne ferez plus jamais vos courses de la même manière. Sous-titré « La Vie privée des aliments » dans nos vertes contrées, ce film réalisé par Conrad Vernon et Greg Tiernan décide de nous révéler ce qu’il se passe dans les étals de nos supermarchés une fois que nous avons le dos tourné. A partir de cette idée très simple, le quatuor de scénaristes, mené par le talentueux Seth Rogen, parvient à nous propulser dans un monde complètement barré fourmillant de détails. Ici, les produits attendent impatiemment de se faire acheter par les humains, qu’ils considèrent comme des dieux, afin d’accéder au paradis. Mais derrière cette vision idyllique se cache une réalité bien plus sombre que Frank, une simple saucisse, va chercher à révéler au risque de bouleverser la paisible vie de la grande surface. Irrévérencieux, le long métrage regorge de clins d’œil à notre civilisation en mettant en scène une société qui ressemble à s’y méprendre à la nôtre.

En savoir plus
Par Thomas Sevin

'Ma'Rosa' : le polar philippin qui a fait pleurer Kirsten Dunst

Immersion dans le quotidien des Philippines, entre corruption policière et trafic de drogues généralisé. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, le réalisateur philippin Brillante Mendoza a du style. Ou plutôt il a, disons, un style. Immersif, prenant, percussif ; reprenant dans ses fictions les codes habituels du documentaire – en particulier l’usage quasi systématique de la caméra à l’épaule – dont il joue avec un art du montage et du rythme assuré. Autrement dit, un style tendu vers le naturalisme, avec ses qualités (en premier lieu desquelles, logiquement, un « réalisme » assez crédible) et ses inconvénients – dont une probable migraine ophtalmique pour les plus sensibles, due aux incessants mouvements de caméra. Ici, le réalisateur suit la trajectoire d’une famille dont les parents, Ma’Rosa (Jaclyn Jose, prix d’interprétation féminine à Cannes pour ce film) et son mari Nestor (Julio Diaz), propriétaires d’une petite épicerie dans un quartier pauvre de Manille, se livrent au trafic de « crystal meth » afin d'arrondir leurs fins de mois.

En savoir plus
Par Alexandre Prouvèze

Pendant ses travaux, le Théâtre de la Ville revient... à l'Espace Cardin

Séchez vos larmes. Alors que l’on quittait il y a quelques semaines le Théâtre de la Ville place du Châtelet, le voici déjà de retour. Premier cadeau de Noël pour les amateurs de théâtre et de danse contemporaine : l’antre d’Emmanuel Demarcy-Mota renaît de ses cendres à quelques encâblures, à l’Espace Cardin dans le très cossu 8e arrondissement. Une nouvelle aventure que l’équipe du théâtre célèbre en invitant vingt-six artistes le temps de deux week-ends d’ouverture du 25 au 27 novembre puis du 2 au 4 décembre. Vingt-six artistes donc, et pas des moindres : Stereoptik, Loïc Touzé, Ambra Senatore, Yann Frisch, Akram Khan… 

En savoir plus
Par Elsa Pereira

La fabrique du père Noël s'installe rue des Archives

Puisque le diable s'habille en Prada, le père Noël aussi a bien le droit d'être stylé ! Cette année, le sympathique papy à la barbe blanche se met d'ailleurs à la page avec un concept store à son nom, situé dans le Q.G. de la mode parisien, à savoir bien évidemment... le Marais. Pendant trois mois, du 1er novembre au 31 janvier 2017, la Fabrique du père Noël vous invite à découvrir et surtout à craquer pour le travail de nouveaux créateurs talentueux dans un lieu aussi convivial que connecté. Derrière cette joyeuse idée : La Fine Equipe, une jeune entreprise à l'affût des tendances qui déniche les petites marques de demain.   

En savoir plus
Par Laurine Antoniol

Cy Twombly

Cy Twombly peint des fleurs. De grosses fleurs déstructurées, jetées sur une toile blanche, bavant leurs couleurs de feu. Un grand bouquet de sang et de soleil. Le regard y plonge, détaillant les rouges, les jaunes, la myriade de pétales froissés qui vivent en son cœur. 

En savoir plus
Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne) , 4e arrondissement Jusqu'au lundi 24 avril 2017

Tenue correcte exigée

Rassurez-vous : malgré son intitulé, cette exposition est accessible à tous, même aux personnes venant en jean-baskets. S’appuyant sur un éventaire de vêtements et d’accessoires iconiques– mais aussi de portraits, de caricatures et d’affiches publicitaires –, le musée des Arts Décoratifs propose d’explorer l’affirmation des libertés politiques ou sociales dans la mode du XVIe siècle à nos jours. Du smoking pour femmes à la mini-jupe en passant par le baggy.

En savoir plus
Musée des Arts décoratifs , 1er arrondissement Jusqu'au dimanche 23 avril 2017

‘Sully’ : un coup dans l’eau pour Clint Eastwood ?

Ou quand Clint Eastwood met sa maestria au service d’un thème anecdotique. Sacré Clint ! Décidément, il n’en démordra pas, de ses héros virils, sans peur et sans reproche (ou presque), preux chevaliers de temps modernes aux méthodes pourtant parfois limite gênantes – coucou ‘American Sniper’ ! Interprété par un Tom Hanks à la fois passe-partout et convaincant, le héros de ce nouveau biopic est Chesley Sullenberger, dit « Sully », pilote de ligne ayant réussi l’exploit de poser son avion de ligne – et ses dizaines de passagers – en urgence sur l’Hudson, alors que les deux réacteurs de son avion étaient hors service. Voilà, c’est impressionnant. Mais c’est, aussi, à peu près tout. Cette performance héroïque de Sully apparaît plusieurs fois dans le film, à la fois au premier degré (avec une reconstitution en deux ou trois parties, plutôt bien troussée) mais aussi au second, à travers la parole, lorsque Sully se voit harcelé par des compagnies d’assurance doutant de la légitimité de son geste et prétextant que le pilote aurait tout simplement dû… rentrer à l’aéroport ! Bah ouais.

En savoir plus
Par Alexandre Prouvèze

Du 5 au 11 décembre

Premier contact

Premier contact

Le nouveau film de Denis Villeneuve ('Prisoners', 'Enemy'), avec Amy Adams, Jeremy Renner et Forest Whitaker. 

Le pitch : lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.

Baccalauréat

Baccalauréat

Le nouveau film de Cristian Mungiu, avec Adrian Titieni, Maria Drăguș et Lia Bugnar.

Le pitch : Romeo, médecin dans une petite ville de Transylvanie, a tout mis en œuvre pour que sa fille, Eliza, soit acceptée dans une université anglaise. Il ne reste plus à la jeune fille, très bonne élève, qu’une formalité qui ne devrait pas poser de problème : obtenir son baccalauréat.

L'expo Gaston Lagaffe

Le plus maladroit mais aussi le plus attachant des personnages créé par le génial dessinateur André Franquin fête ses 70 ans en 2017. Du coup, la BPI de Beaubourg lui dédie une importante rétrospective. Neuf cents planches, dessins inédits, éditions originales, des photos, films et interviews auxquels s’ajouteront des débats, des conférences, des ateliers et des projections. Un gala de pépites artistiques à gogo qui devrait, heureusement, se dérouler sans gaffes.

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard
Alice Comedies

Alice Comedies

Reprise des premiers films de Walt Disney, datant des années 1920 : mélanges de diverses techniques d'animation, des bijoux d'inventivité, de drôlerie et de poésie, des courts films menés tambour battant par une petite héroïne en chair et en os, Alice (Virginia Davis).

Pochettes en stock au Loft 34

Comme une frise chronologique des mouvements artistiques des années 1950 à nos jours, 250 disques vinyles, dont les pochettes ont été réalisées par des artistes issus de l'art urbain, orneront les murs de cette galerie atypique. Signés par Andy Warhol, Keith Haring, Jean-Michel Basquiat, Banksy, Invader, Paul Insect ou encore Futura 2000, ces reliques de style pop art, pochoir ou graffiti feront rêver les (nombreux) amoureux de street art et de musique.   

En savoir plus

Léonard Combier : Le Diable est-il dans les détails ?

Avec son style complexe, graphique et bigarré, l'artiste nous transporte dans un monde qui s'observe puis s'explore. Dans ses labyrinthes de détails, mêlant humour noir et couleurs vives, on erre et on se perd avec plaisir, heureux d'être surpris par un nouvel élément à chaque coup d'oeil. Avant d'expérimenter sa boîte noire, associant son art et la musique dans une débauche d'illusions d'optique.  

En savoir plus

Du 12 au 18 décembre

Rogue One : a Star Wars story

Rogue One : a Star Wars story

Un film de Gareth Edwards (II), avec Felicity Jones, Diego Luna et Ben Mendelsohn. 

Le pitch : situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Manchester by the sea

Manchester by the sea

Un film de Kenneth Lonergan, avec Casey Affleck, Michelle Williams et Kyle Chandler 

Le pitch : l’histoire de la famille Chandler, famille de classe ouvrière du Massachusetts. Après la mort subite de Joe son frère ainé, Lee devient le tuteur légal de son neveu. Lee doit faire face à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi ainsi que de la communauté où il est né et a été élevé.

Personal Shopper

Personal Shopper

Le nouveau film d'Olivier Assayas, avec Kristen Stewart, Lars Eidinger et Sigrid Bouaziz Maureen

Le pitch : à Paris, une jeune américaine s’occupe de la garde-robe d’une célébrité. C’est un travail qu’elle n’aime pas mais elle n’a pas trouvé mieux pour payer son séjour et attendre que se manifeste l’esprit de Lewis, son frère jumeau récemment disparu. Elle se met alors à recevoir sur son portable d’étranges messages anonymes…

Spectacle • Plexus

Dans son précédent « portrait de femmes », Aurélien Bory avait installé la danseuse de flamenco Stéphanie Fuster dans une boîte Algeco. Un espace confiné, métaphore de son petit studio andalou. Pour ‘Plexus’, c’est dans un réseau de 5 000 fils en nylon que Kaori Ito – très appréciée dans 'Religieuse à la fraise' – est supposée danser. Véritable obstacle à la danse, la toile d’araignée influence ses mouvements, réduit son amplitude, l'emprisonne dans une cage. Prise au piège de cette scénographie organique, la danseuse devenue marionnette-fantôme n’apparaît jamais vraiment. La faute à ce rideau noir qui code sa gestuelle, qui brouille tel un stroboscope notre perception de la réalité scénique. Portrait en creux de l’artiste japonaise, ‘Plexus’ s’offre comme un spectacle mystérieux et délicat, plastiquement impeccable.

En savoir plus
Du vendredi 26 décembre au dimanche 4 janvier

Inauguration du Grand Musée du Parfum

Vous le sentez flotter dans l’air, ce parfum de révolution culturelle ? Si non, c’est soit que vous avez le nez bouché, soit que vous n’avez pas encore entendu parler de l’ouverture du Grand Musée du Parfum. 

En savoir plus
Par Clotilde Gaillard

Du 19 au 25 décembre

Paterson

Paterson

Le nouveau film de Jim Jarmusch, avec Adam Driver et Golshifteh Farahani.

Le pitch : Paterson vit à Paterson, New Jersey, cette ville des poètes - de William Carlos Williams à Allen Ginsberg – aujourd’hui en décrépitude. Chauffeur de bus d’une trentaine d’années, il mène une vie réglée aux côtés de Laura, qui multiplie projets et expériences avec enthousiasme et de Marvin, bouledogue anglais.

Du 26 décembre au 1er janvier

Le Festival du merveilleux au musée des Arts Forains

Du 26 décembre au 2 janvier, au musée des Arts forains, Noël est merveilleux et dure deux semaines. Au programme de ce festival enchanteur : manèges insolites, spectacles vivants en 4D dans les Salons Vénitiens, Magic Mirror, promenade dans le poétique Théâtre de Verdure... et une exposition photo d'un poète du quotidien : Robert Doisneau. Autant d'animations faisant de ce musée un rêve éveillé, que l'on vit plus qu'on ne visite.

En savoir plus
American Pastoral

American Pastoral

Un film d'Ewan McGregor, avec lui-même, Jennifer Connelly et Dakota Fanning, d'après le roman éponyme de Philip Roth.

Le pitch : à la fin des années soixante, Seymour Levov, un riche homme d'affaires, est marié à une très belle femme et mène une existence paisible... jusqu'au jour où sa fille devient une militante pacifiste contre la guerre du Vietnam et fait exploser un bureau de poste.

Commentaires

0 comments