Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleures terrasses cachées de Paris

Les meilleures terrasses cachées de Paris

A l'abri des regards, nichés au fond d'un jardin, derrière un ciné... Nos meilleures terrasses loin des tumultes de la ville.

Advertising
© Pavillon Puebla
© Pavillon Puebla

Si Paris est la royaume de la terrasse, c'est toujours un combat pour dénicher celles qui ne sont pas bondées. A l'écart des trottoirs bruyants ou du soleil aveuglant, ces terrasses-ci se méritent. Nichées au fond d'un jardin verdoyant, derrière un cinéma ou à l'arrière d'un biergarten, planquées à l'intérieur d'un ancien couvent... Quelques idées pour pister les bières fraîches et avoir (presque) la paix. Vivons heureux, vivons cachés !  

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir une fois par semaine le meilleur de Paris.

Restaurants, Brasserie

Hôtel Grand Amour

icon-location-pin Strasbourg-Saint-Denis

Quelle vibe ? Le néon lumineux, les serveuses aux bras tatoués habillées en noir, la grande salle hyper chic et claire, les tables de bar, les photos arty, le petit jardin intérieur où l’on peut dîner, Curtis Mayfield en fond sonore, les couples adultères et les amies américaines branchées : vous êtes dans le resto du Grand Hôtel Amour mis en scène par l’artiste André. Nous, ce qu'on aime, c'est surtout venir dîner le soir dans le patio, boire du vin en fumant des clopes et écouter les conversations, toujours croustillantes, de nos voisins.
Glouglou ? Un verre de vin nature La Sorga 

Time Out dit
Que faire, Centres culturels

Le Hasard Ludique

icon-location-pin 18e arrondissement

Quelle vibe ? Lieu culturel hybride coincé entre la porte de Saint-Ouen et le métro Guy Môquet, le Hasard Ludique anime un quartier excentré et plutôt calme de Paris. Un bistrot, un bar, une salle de concert de 300 places, un atelier de pratique artistique collective et ces 300 m2 glanés sur les rails de l'ancienne petite ceinture, comme leurs voisins de la Recyclerie... L'endroit parfait pour passer le printemps et l'été ! Côté rue, une autre terrasse avec parasols.
Glouglou ? Binouzes pression (blonde, IPA et bière du moment) ou bières bouteille 100% locale. 

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Salon de thé

Bontemps

icon-location-pin Le Marais

Quellle vibe ? La petite pâtisserie de la rue de Bretagne a eu la brillante idée d’ouvrir un salon de thé, accolé à sa boutique. Un boudoir ultra-féminin, avec moelleux fauteuils et vaisselle dépareillée digne du Chapelier Fou d'Alice au Pays des Merveilles... À dire vrai, le gros truc en plus, c’est la courette intérieure : mobilier blanc en fer forgé, et bouquets de fleurs partout. Charmant comme un décor d’influenceuse lifestyle Insta. Forcément, on like ! 
Glouglou ? La carte des breuvages est un peu passe-partout (café Arabica d’Éthiopie à 3,50 €; thé Sencha de Chine aux agrumes à 7 €)... Mais après tout, c'est pour les gâteaux qu'on vient !

Time Out dit
Que faire, Centres culturels

Ground Control

icon-location-pin Bercy

Quelle vibe ? Une immense terrasse, à l'écart du bruit et de la circulation. Aux beaux jours, c'est un véritable salon jardin où lézarder, boire une bière ou même travailler sur un transat, à l'ombre des arbres. L'hiver, on profite des chauffages et braseros pour passer des moments hors du temps. 
Glouglou ? 
Une pinte de bière 

Advertising
Bars

Kiez Biergarten

icon-location-pin 18e arrondissement

Quelle vibe ? Une petite terrasse toute mignonne planquée dans un patio
Glouglou ? Une binouze pression : Erdinger Kristallweizen, Bitburger, Kölsch, Sankt Thomas... de 5,50 € à 6,90 €. Sans alcool : un Fritz Limo goût pomme (3,50 €), notre soft allemand préféré.

Time Out dit
© Hôtel Amour
Hôtels, Hôtels de charme et de luxe

Hôtel Amour

icon-location-pin Saint-Georges

Quelle vibe ? Une terrasse végétalisée, lovée en plein SoPi, à quelques pâtés de maisons à peine de la place Pigalle et de ses sex shops. Une décennie après son ouverture, l’hôtel Amour jouit toujours de sa réputation de fief de la branchitude parisienne. 
Glouglou ? Les excellents crus nature et/ou en biodynamie castés par miss Iris 

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Autrichien

Le Bal Café Otto

icon-location-pin Place de Clichy

Quelle vibe ? C’est toujours avec le sourire que l’équipe du Bal Café, jeune et cosmopolite, vous accueille dans ce lieu planqué dans une petite impasse, et dédié à l’image documentaire. Et si aujourd’hui le BAL, un temps dirigé par Raymond Depardon, est sorti des sentiers de la débauche pour devenir un espace de réflexion et d’exposition de grande qualité, côté cuisine il continue à cultiver le plaisir. 
Glouglou ? Le café de Ten Belles

Time Out dit
Bars

La Recyclerie

icon-location-pin 18e arrondissement

Quelle vibe ?  Voilà le genre de lieu que l’on aimerait voir pousser partout à Paris. Un restaurant, un bar, un café, une ferme, des potagers, des ateliers DIY organisés tous les jours, des valeurs simples, une atmosphère détendue et conviviale… Le tout dans une ancienne gare de la Petite Ceinture, réhabilitée après de longues années d’errance et d’abandon, inspirée entre autres par les Petersham Nurseries de Londres. Avec, en enfilade le long des rails, une terrasse caché où refaire le monde autour de grandes tablées de bois brut.
Glouglou ? Une bière artisanale

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à cocktails

Le 1905

icon-location-pin Le Marais

Quellle vibe ? 1905, c’est bien l’année où le temps semble ici s’être arrêté. Moelleux canapés en cuir, petits fauteuils en velours, buffets en bois et abat-jours en tous genres. Une déco feutrée et chicos pour ce bar aux allures d’appartement de dandy. Et terrasse chauffée à l'étage, petit oasis de verdure au milieu des toits parisiens

Glouglou ? On commande un cocktail (13 €) comme cet Homme pressé revigorant (Gin, Campari, thym, Limoncello, tonic) aux serveurs en bretelles ou costume trois pièces. Et on se dandine sur des airs de swing un exquis Casque d’or à la main (Champagne, liqueur de litchi, framboise, rose).

Time Out dit
© Café A
Bars, Cafés-concerts

Café A

icon-location-pin Canal Saint-Martin

Quelle vibe ? Aménagé dans l’ancien couvent des Recollets construit au XVIIe et XVIIIe siècle, c'ets un repaire arty connu des Parisiens initiés. Le vrai plus de ce bar, c’est son jardin secret protégé de la rue par un mur d’enceinte : une vaste cour poétique plantée de vieux arbres qui prend des accents bucoliques en plein mois d’août. Des chaises longues invitent à la détente : on peut bouquiner tranquillement au soleil la journée sur des transats ou prendre un verre en soirée.
Glouglou ? A la carte, des vins bio et biodynamiques de qualité mais pas donnés, également des bières bouteille et à la pression, quelques cocktails, des spiritueux

Les mots du proprio Et c'est reparti pour un tour, ou tout du moins jusqu'au 30 octobre. Le Café A entame, comme chaque année, sa transformation d'été.

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à cocktails

Le Très Particulier

icon-location-pin Montmartre

Quelle vibe ? L'hôtel Particulier Montmartre est un hôtel de luxe à 400 € la nuit, caché sur les hauteurs de la butte. Pour boire un verre ici, il faut montrer patte blanche à l'interphone, puis savoir où sonner entre toutes les grilles des villas cossues de cette ruelle privée et discrète. Remarquablement conçu par Louis Benech (c'est lui qui a rénové le Jardin des Tuileries), ce bel eden est presque un sous-bois luxuriant et sauvage, planté de grands arbres, de fougères folles, de lierre grimpant et de tables rondes en fer forgé. 
Glouglou ? L'Égoïste

Time Out dit
Restaurants, Japonais

Le Bien Venu

icon-location-pin 9e arrondissement

Quelle vibe ? Cachée au fond de l’hôtel Bienvenue, une terrasse arborée... Et une carte qui se la joue empire du Levant. A vous gyozas et fin donburi !
Glouglou ? Un bourgogne aligoté de Jean-Claude Rateau (5 € le verre) 

Time Out dit
Advertising
© Luc Boegly
Salles de cinéma, Indépendants

Le Louxor

icon-location-pin SoPi (South Pigalle)

Quelle vibe ? Un bar perché sur les hauteurs de ce mythique cinéma, au troisième étage. L'accès est réservé aux heureux détenteurs d’un ticket pour une séance à venir. La vue sur le Sacré-Cœur et le quartier Barbès en font un lieu unique.
Glouglou ? Un verre de rouge de petit producteur

Time Out dit
Bars, Bars à cocktails

Pavillon Puebla

icon-location-pin Buttes-Chaumont

Quelle vibe ? Une maison old school à l’architecture de style Napoléon III, de la végétation et de la roche, une déco mi-campagnarde mi-urbaine. Sous les rythmes d'une musique très « pop ensoleillée », on observe le déhanchement des plus effrontés en se biberonnant quelques cocktails (12 €). 
Glouglou ? Un Moscow Mule et son zeste de citron

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Suédois

Café Suédois

icon-location-pin Le Marais

Quelle vibe ? Une grande terrasse au soleil, à l'écart du bruit et de la foule ! Le Café Suédois fait partie intégrante de l'Institut culturel suédois, niché dans l'Hôtel de Marle, un magnifique hôtel particulier du Marais construit au 16ème siècle. Sa jolie cour pavée est un havre de paix pour bouquiner l’après-midi, par beau temps, et le jardin verdoyant, accessible gratuitement, est assez vaste pour se sentir peinard au milieu des initiés qui connaissent l'endroit. 
Glouglou ? Une bière La Parisienne (4 € les 33 cl), ou un jus de fruits (3 €).

Time Out dit
Bars, Bars à vins

Le Bistrot des Dames

icon-location-pin Batignolles

Quelle vibe ? Un havre de verdure secret, repaire des habitués du quartier. Avec guirlandes façon guinguette le soir, chat à câjoler et petites tables à l'anglaise. Si le resto n'est ouvert qu'aux heures des repas, on peut profiter du jardin planqué pour prendre un verre tous les après-midis. L'endroit rêvé pour emmener tous vos amis qui affirment que Paris n’est que bitume et pollution. 
Glouglou ? Un jus de fruits frais ou une citronnade maison (3 € les 25 cl). Ou, pour la même contenance et plus de rouge aux joues, un rosé IGP Alpilles (5,50 €)

Time Out dit
Advertising
Restaurants

The Hoxton Paris

icon-location-pin Sentier

Quelle vibe ? Une FAT terrasse dans la cour de cet immense hôtel particulier à Sentier, reconverti en hôtel tout court. Musique electro, décibels assez élevés, c'est ici que l'on vient se montrer.
Dans le verre ? Les vins bio du bar voisin Planche

Time Out dit
Bars, Bars à cocktails

Les Passerelles

icon-location-pin Faubourg Montmartre

Quelle vibe ? Une terrasse planquée dans un patio végétalisé, au cœur de l'hôtel 5 étoiles Parister. Où prendre le frais avec un bon cocktail ou un whisky français ! (ils ont la plus grande collec' de la capitale : une centaine de références !
Glouglou ? Un Li-Ber-Té : Bastille Blend, sirop de fruits rouges (maison), Luxardo Maraschino, citron jaune et feuille de shiso rouge. 

Time Out dit
Advertising
Bars

Jardin du musée de la Vie romantique

icon-location-pin Saint-Georges

Quelle vibe ? En plein été, les garnisons de rosiers et de fuchsias diffusent une certaine quiétude, le romantisme de la feuille se fait armure face à l'astre solaire et nous apporte quelques brins de fraîcheur. Et le rafraîchissement ne vient pas que de la brise qui a caressé votre mine. Ravis d’avoir trouvé un endroit de la sorte en plein cœur de Paris, vous vous installez et commandez à boire, en toute quiétude ; jusqu'à l'arrivée de la note, un poil à gratter.
Glouglou ? Le chocolat chaud de chez Angelina

Time Out dit
Café du Cinéma Studio 28
© John Brunton
Restaurants, Salon de thé

Le Café du Studio 28

icon-location-pin Abbesses

Quelle vibe ? Seuls les initiés connaissent ce petit havre de paix caché non loin de la très touristique rue des Abbesses. Le café du petit cinéma d’art et d’essai Studio 28 compte un étonnant jardin au calme agrémenté de bambous, qui contraste avec cette bruyante rue arpentée par des voitures et dont les nombreuses terrasses de bar sont prises d'assaut par des touristes en route vers le Sacré-Cœur. 
Glouglou ? Un thé, du vin, un chocolat chaud ! 

Time Out dit
Advertising
Bars

Café du Petit Palais

icon-location-pin Champs-Elysées

Quelle vibe ? Pour accéder à cet inattendu jardin tropical au cœur du Petit Palais, il faut d'abord prendre un billet entrée gratuite donnant accès à la collection permanente – ce qui peut vous inciter à la visiter par la même occasion – puis traverser la première aile du bâtiment pour y accéder. Vous découvrirez un ravissant jardin avec bassin d'eau, palmiers et herbes folles encerclé des arcades intérieures du Petit Palais. Quelques petites tables rondes en mosaïques posées là invitent à la lecture au calme.
Glouglou ? Le café est à 2,50 €, mais vous pouvez aussi opter pour un mokaccino ou un cappuccino, plus gourmands. Une liste de thés Mariages Frères, de chocolat ou café viennois à 3,50 €, de smoothies bio à 3,30 € sont aussi racoleurs.
Miam miam ? Des salades et bagels, cheesecakes et pâtes sont proposés à la carte, mais rien d'exceptionnel, et les prix sont un peu exagérés.

Time Out dit
Restaurants, Français

GrandCœur

icon-location-pin Le Marais

Quelle vibe ? Le cadre déjà vaut à lui seul le déplacement : cour pavée adorable, Café de la Gare au fond, cours de danse dans les bâtiments en face dont s’échappent de la musique flamenco et des claquements de claquettes, et puis ce restaurant bien sûr, un ancien hangar à carrosses du XVIIe siècle, classé par la ville de Paris.  
Glouglou ? Une belle sélection de vins naturels et/ou en biodynamie

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Café

Le Pavillon du Lac

icon-location-pin Buttes-Chaumont

Quelle vibe ? Restauré en 2010 après dix ans d'oubli, le Pavillon du Lac, planté au milieu des Buttes Chaumont, a ouvert en 1868 comme les cinq autres pavillons du parc. Un écrin de verdure très apaisant !
Glouglou ? Un verre de vin 

Time Out dit
Bars

Au Fond du Jardin

icon-location-pin 20e arrondissement

Quelle vibe ? Juste à côté de la place Edith Piaf, derrière la butte de Ménilmuche, se trouve un petit coin de paradis bien planqué, coincé entre de vieux ateliers à verrière. Vous empruntez le passage à l'arrière et vous découvrez une grande terrasse verdoyante, des tables multicolores, des briques de pavement rouges, des bosquets de lavande, de la glycine grimpante et des guirlandes d'ampoules façons fête au village. Aller direct pour la Provence. 
Glouglou ? Un mojito idéal : frais, équilibré et pas trop cher (7 €). 

Time Out dit
Advertising
Hôtels

Mama Shelter

icon-location-pin 20e arrondissement

Quelle vibe ? Conçu par Philippe Starck, cet élégant hôtel situé dans le 20ème arrondissement cache, au 7e et dernier étage, un rooftop accessible sur certaines heures pour déjeuner, dîner ou boire un verre... Y compris si l'on n'est pas client de l'hôtel ! (renseignez-vous sur leur site pour savoir quand il est ouvert)
Glouglou ? Un cocktail (10-14 €)

© Time Out
Restaurants

Le Salon du Panthéon

icon-location-pin Quartier latin

Quelle vibe ? Un étage en forme de vaste loft, ouvert sur une belle terrasse, plus intime. Un resto-bar, mais surtout un lieu de rencontre et d’échange pour tous les amoureux du septième art... Décoré par Catherine Deneuve !
Glouglou ? Le thé des écrivains

Time Out dit
Advertising
© La Maroquinerie
Musique, Salle de concert

La Maroquinerie

icon-location-pin Ménilmontant

Quelle vibe ? Cette salle de concert cache un patio-terrasse
Glouglou ? Un verre de vin 

Time Out dit

Et aussi...

Bars, Bars à bières

Les 100 meilleurs bars à Paris

On se devait de rassembler la crème des établissements parisiens dans un solide dossier. Avant de vous plonger dans l’ivresse, sachez, chers lecteurs, que numéroter ces adresses ne fut pas simple. Car un bar, ce n’est pas qu'un simple numéro. C’est un lieu de vie, une fabrique de souvenirs. Mais après de longs débats haletants (parfois sanglants), voici nos 100 coups de coeur. A votre santé !

Bars

Les meilleurs rooftops de Paris

Après des années passées à jalouser ses cousins berlinois et new-yorkais, le parisien s’est mis au diapason. Petit à petit, bars et restaurants ont investi les toits inusités de la capitale. Non, tous ne sont pas blindés, ni hors de prix. Voici le panorama le plus complet à ce jour. Des terrasses pour prendre de la hauteur… 

Advertising
Bars

Le guide des terrasses par quartiers

Parce que parfois, on n'a pas envie de traverser la ville pour jouer des coudes sur une terrasse bondée. Parce que parfois, on a juste envie de profiter d'un rayon de soleil fugace pour sortir de chez soi, faire deux pas et poser ses fesses là, juste là. Alors, après vous avoir répertorié les plus belles terrasses de Paris, les plus secrètes, les plus perchées ou les tout simplement les plus incontournables, voici une sélection par zones géographiques, dispersée entre le nord, le sud, le centre, le nord-ouest et nord-est.

Advertising