Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les plus belles terrasses de Paris

Les plus belles terrasses de Paris

Ne figure ici que le haut du pavé. Classement ultime, toutes catégories confondues, des plus jolies terrasses de Paris !

© La Fontaine de Belleville
© La Fontaine de Belleville
Advertising

Rooftop, péniche, guinguette, bar, resto... La terrasse parisienne sait varier les plaisirs. Amarrées au bord de l'eau, plantées au milieu de petites placettes, capables de vous faire oublier, le temps d'une soirée, le bruit des boulevards... Voici les plus jolies d'entre elles. Des terrasses hautement photogéniques : chaises Gatti, design, vues panoramiques...Vous demandez à voir ? Voyez donc ! 

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir une fois par semaine le meilleur de Paris.

Restaurants, Brasserie

Hôtel Grand Amour

icon-location-pin Strasbourg-Saint-Denis

Quelle vibe ? Le néon lumineux, les serveuses aux bras tatoués habillées en noir, la grande salle hyperchic et claire, les tables de bar, les photos arty, le petit patio où l’on peut fumer, Curtis Mayfield en fond sonore, les couples adultères et les amies américaines branchées : vous êtes dans le resto du Grand Hôtel Amour mis en scène par l’artiste André.
Dans le verre ? Un ballon de vin naturel du domaine La Sorga 

Time Out dit
Restaurants, Gastronomique

Girafe

icon-location-pin 16e arrondissement

Quelle vibe ? Finis les restos de musées qui font grise mine, tout en club sandwiches et chips molles. Depuis Monsieur Bleu au palais de Tokyo, ça monte en gamme un peu partout à Paname, et désormais au palais de Chaillot, avec l’ouverture du tout nouveau et canon Girafe. Volumes monumentaux, déco léchée et bande-son façon Costes pour ne déranger personne... Le tout à des tarifs qui, disons-le tout de go, ne font pas de cadeau. Oui mais : cette terrasse... Yeux dans les yeux avec la Dame de fer !
Dans l'assiette ? Le royal filet de bœuf, cuisson parfaite, servi avec sa montagne de frites allumettes (32 €).

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Café

La Fontaine de Belleville

icon-location-pin 10e arrondissement

Quelle vibe ? Les fondateurs de la Brûlerie de Belleville s'inscrivent dans la continuité de cet ancien bistrot parisien datant de 1920, qui conserve ses grands miroirs, son superbe plafond et la couleur des peintures. Ses tables, elles, sont neuves et peintes à la main, les chaises proviennent de la célèbre Maison Gatti. Une jolie terrasse, toujours au soleil, ou presque ! 
Dans le verre ? Un café de spécialité provenant de la Brûlerie Belleville, ou des bières artisanales franciliennes : Deck & Donohue (fabriquées à Montreuil), et Outland (Fontenay-sous-Bois), et du café de spécialité en provenance de la Brûlerie, évidemment. Ou ces excellents jus, importés d'Allemagne via le fournisseur Van Nahmen, à peine plus chers que du Pampryl (3,50 €) pour une qualité bien supérieure.

Time Out dit
Bars, Bars à cocktails

Le 1905

icon-location-pin Le Marais

Quellle vibe ? 1905, c’est bien l’année où le temps semble ici s’être arrêté. Moelleux canapés en cuir, petits fauteuils en velours, buffets en bois et abat-jours en tous genres. Une déco feutrée et chicos pour ce bar aux allures d’appartement de dandy. Et terrasse chauffée à l'étage, petit oasis de verdure au milieu des toits parisiens

Dans le verre ? On commande un cocktail (13 €) comme cet Homme pressé revigorant (Gin, Campari, thym, Limoncello, tonic) aux serveurs en bretelles ou costume trois pièces. Et on se dandine sur des airs de swing un exquis Casque d’or à la main (Champagne, liqueur de litchi, framboise, rose).

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Salon de thé

Bontemps

icon-location-pin Le Marais

Quellle vibe ? La petite pâtisserie de la rue de Bretagne a eu la brillante idée d’ouvrir un salon de thé, accolé à sa boutique. Un boudoir ultra-féminin, avec moelleux fauteuils et vaisselle dépareillée digne du Chapelier Fou d'Alice au Pays des Merveilles... À dire vrai, le gros truc en plus, c’est la courette intérieure : mobilier blanc en fer forgé, et bouquets de fleurs partout. Charmant comme un décor d’influenceuse lifestyle Insta. Forcément, on like ! 
Dans le verre ? La carte des breuvages est un peu passe-partout (café Arabica d’Éthiopie à 3,50 €; thé Sencha de Chine aux agrumes à 7 €)... Mais après tout, c'est pour les gâteaux qu'on vient !

Time Out dit
GEORGES SAILLARD
Que faire, Centres culturels

Ground Control

icon-location-pin Bercy

Quelle vibe ? Une immense terrasse, à l'écart du bruit et de la circulation. Aux beaux jours, c'est un véritable salon jardin où lézarder, boire une bière ou même travailler sur un transat, à l'ombre des arbres. L'hiver, on profite des chauffages et braseros pour passer des moments hors du temps. A ne pas rater parmi la kyrielle de restos et bars : Chilam, mexicain 100 % fait maison, et les bons petits plats voyageurs de La Résidence, le génial resto solidaire du Refugee Food Festival, qui accueille des chefs réfugiés talentueux pour casser les idées reçues et a priori sur le statut de réfugié. Bonne nouvelle : ils font aussi à emporter !
Dans le verre ? Une pinte de bière 

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à cocktails

Les Grands Verres

icon-location-pin 16e arrondissement

Quelle vibe ? Dernier-né de la team Quixotic Projects (Candelaria, Glass, Mary Celeste, Hero & Co) le monumental bar à l'intérieur a de la gueule. Mais pas autant que la terrasse ! Entre une expo de Tino Sehgal et une performance de Régina Demina (ou en attendant qu'une table se libère au resto attenant), c'est donc là que le petit monde l'art vient prendre le frais avec le retour des beaux jours. 
Dans le verre ? Des cocktails postmodernes (12 € chaque, à vos risques et périls), oun de bons vins d’auteur (Thierry Puzelat, Fanny Sabre…) autour de 5-8 € le ballon

Time Out dit
Restaurants

Maison Maison

icon-location-pin 1er arrondissement

Quelle vibe ? Finie la guinguette ! Après avoir squatté les quais tout l’été, Deborah Pham, également éditrice de la revue gratuite Mint, a enfin sa maison en dur. Entre les bouquinistes et la Seine, la salle tout en longueur offre une vue imprenable sur l’eau et la Monnaie de Paris. La Ville lumière dans toute sa splendeur ! Avec, dehors, toujours jolie terrasse...
Dans le verre ? Un verre de blanc du Domaine Kumpf & Meyer en Alsace, un assemblage de sylvaner et d’auxerrois bien porté sur le fruit mais non sucré et très rafraîchissant. 

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à vins

Rosa Bonheur

icon-location-pin Buttes-Chaumont

Quelle vibe ? Un pavillon au sommet du parc des Buttes Chaumont. On prend l’apéro sous les grands arbres en profitant des derniers rayons de soleil et de la vue, superbe. De jolies filles en robes légères s’y pressent, et autour d’elles de nombreux prétendants. Le public LGBTQ+ a aussi ses habitudes ici, surtout le dimanche soir. 
Dans le verre ? Des vins dont la cuvée de la maison, que l'on accompagne de tapas.

Time Out dit
Restaurants, Poisson et fruits de mer

Restaurant Edgar

icon-location-pin Sentier

Quelle vibe ? Vous connaissez La « petite Egypte », ce bout de 2e planqué entre la rue d’Alexandrie, le passage du Caire et la rue du Nil ? Cap sur l’hôtel Edgar, son resto et sa maxi terrasse plantée sur une jolie place, presque à l’abri du monde. 
Dans le verre ? Des spritz, des verres de rosé ou des cocktails rondement menés. A savourer avec des huîtres Ronce de David Hervé, que l’on déguste en tartinant son beurre Bordier !

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à bières

Paname Brewing Company

icon-location-pin Jaurès

Quelle vibe ? Aux beaux jours en longeant le quai de la Loire depuis le métro Jaurès, on entend le clapotis de l'eau, les boules de pétanque s'écraser au sol et les canettes de bière se faire décapsuler. Gentrification oblige, l'arrivée de la Paname Brewing Company (à deux pas du très coquet Pavillon des Canaux) semble avoir sonné définitivement le glas de l'époque Stalin-crade. Cette adresse baignée de soleil brasse la bière les pieds quasiment dans l'eau. 
Dans le verre ? Une fraîche Œil de Biche, une Pale Ale à 4,6 % brassée façon west coast avec du "houblon fruité et résineux" (en bouteille 5,50 €) ou une Casque d'Or, fine et dorée à 4 € le demi. 

Time Out dit
Restaurants, Suédois

Café Suédois

icon-location-pin Le Marais

Quelle vibe ? Ceux qui rêvent d'une grande terrasse au soleil, à l'écart du bruit et de la foule seront comblés. Ce Café fait partie intégrante de l'Institut culturel suédois, niché dans l'Hôtel de Marle, un magnifique hôtel particulier du Marais construit au 16ème siècle. Sa jolie cour pavée est un havre de paix pour bouquiner l’après-midi, par beau temps... Et le jardin verdoyant, accessible gratuitement, est assez vaste pour se sentir peinard au milieu des initiés qui connaissent l'endroit. 
Dans le verre ? Une bière La Parisienne (4 € les 33 cl), ou un jus de fruits (3 €). On regrette juste que le Café Suédois ferme à 18h, excepté le mardi où il joue les prolongations jusqu'à 21h, suivant les horaires de l'Institut Culturel...

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à bières

Le Perchoir

icon-location-pin Saint-Ambroise

Quelle vibe ? Découvrir un tel endroit, ça se mérite. Vous n'échapperez donc pas à une petite attente pour profiter de ce lieu à la mode, le Perchoir étant victime de son succès et les places de fait limitées. Au septième ciel, un vaste toit lumineux aménagé, avec un joli bar, des canapés confortables recouverts de coussins dépareillés, des grandes tablées conviviales, des chaises disparates et des petits coins tranquilles, parfaits pour prendre un verre, papoter, profiter du soleil et du grand air des cimes urbaines. Çà et là, des plantes folles et des herbes aromatiques sont plantées dans des pots posés autour des banquettes ou suspendus à la rampe du toit. 
Dans le verre ? Le cocktail du jour, concoctés selon l'humeur des barmen, des bières pression (5 € le demi) ou des bières en bouteille importées de contrées lointaines : Mexique, République tchèque... 

Time Out dit
Restaurants, Japonais

Le Bien Venu

icon-location-pin 9e arrondissement

Quelle vibe ? Cachée au fond de l’hôtel Bienvenue, une terrasse arborée... Et une carte qui se la joue empire du Levant. A vous gyozas et fin donburi !
Dans le verre ? Un bourgogne aligoté de Jean-Claude Rateau (5 € le verre) 

Time Out dit
Advertising
Salles de cinéma, Indépendants

Le Louxor

icon-location-pin SoPi (South Pigalle)

Quelle vibe ? Né en 1921, ce grand bâtiment Art déco d’inspiration égyptienne fut un temps le temple parisien du cinéma muet, avant de vivre, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, des heures beaucoup moins glorieuses. Un de ses atouts, et non des moindres : ce petit bar au troisième étage, repaire à cinéphiles. L'accès est normalement réservé aux heureux détenteurs d’un ticket pour une séance à venir. La vue sur le Sacré-Cœur et le quartier Barbès en font un lieu unique.
Dans le verre ? Des vins de petits producteurs.

Time Out dit
Bars, Bars à cocktails

Le Très Particulier

icon-location-pin Montmartre

Quelle vibe ? Un voiturier en livrée vous accueille au niveau d'un portail de la discrète avenue Junot. L'hôtel Particulier Montmartre est un hôtel de luxe à 400 € la nuit, caché sur les hauteurs de la butte et qui a décidé d'ouvrir les portes de son bar aux Parisiens. Enfin aux initiés, car pour boire un verre ici, il faut montrer patte blanche à l'interphone, puis savoir où sonner entre toutes les grilles des villas cossues de cette ruelle privée et discrète. Ce bel eden est presque un sous-bois luxuriant et sauvage, planté de grands arbres, de fougères folles, de lierre grimpant et de tables rondes en fer forgé.
Dans le verre ? L'Égoïste (oui, comme ce cultissime et vieux parfum de Chanel)

Time Out dit
Advertising
Que faire, Centres culturels

Le Hasard Ludique

icon-location-pin 18e arrondissement

Quelle vibe ? Lieu culturel hybride coincé entre la porte de Saint-Ouen et le métro Guy Môquet, le Hasard Ludique anime un quartier excentré et plutôt calme de Paris. Un bistrot, un bar, une salle de concert de 300 places, un atelier de pratique artistique collective et ces 300 m2 glanés sur les rails de l'ancienne petite ceinture, comme leurs voisins de la Recyclerie... L'endroit parfait pour passer le printemps et l'été ! Côté rue, une autre terrasse avec parasols.
Dans le verre ? Binouzes pression (blonde, IPA et bière du moment) ou bières bouteille 100% locale.

Time Out dit
© DR
Restaurants, Italien

Restaurant de l'Hôtel des Grands Boulevards

icon-location-pin 2e arrondissement

Quelle vibe ? Cap sur la grande cour intérieure couverte. Son toit escamotable la transforme en FAT terrasse aux beaux jours !
Dans le verre ? De belles choses en vin (blanc Riesling Trocken 2015 de Fritz Haag, 10 € le ballon tout de même)

Time Out dit
Advertising
Bars

Café du musée de la Vie romantique

icon-location-pin Saint-Georges

Quelle vibe ? Dans la famille culture et salon de thé, entre le bon mentholé de la vieille tante Mosquée et l'argenterie de l’oncle Jacquemart-André, le café du musée de la Vie romantique se place comme le cousin favori. Les garnisons de rosiers et de fuchsias diffusent une certaine quiétude, et apportent quelques brins de fraîcheur. 
Dans le verre ? Un chocolat chaud à 4,90 € (de chez Angelina) et la citronnade Michel & Augustin à 4,80 €.

Time Out dit
Restaurants, Crêperie

Breizh Café (Odéon)

icon-location-pin Odéon

Quelle vibe ? L'histoire de cette institution bretonne lancée par Bertrand Larcher commence à Cancale, et s'étend jusqu'au Japon. La différence avec l'adresse-mère ? Le décor : des tables plus espacées, un côté plus cosy et contemporain (banquettes orange Hermès, suspensions épurées)... Et cette croquignollette terrasse !
Dans le verre ? Si vous n'aimez pas le cidre (une vingtaine de références artisanales), vous trouverez quelques belles quilles pour tchin-tchiner à la parisienne

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Café

Le Pavillon des Canaux

icon-location-pin Jaurès

Quelle vibe ? Joli café-restaurant au bord de l'eau, Le Pavillon des Canaux niche dans une ancienne maison de deux étages, avec vue sur le canal de l’Ourcq et ses nombreuses péniches. Un véritable petit havre de paix. Les jours de beau temps, vous préférerez certainement vous relaxer tranquillement sur les tables à l’extérieur, près de l’eau.
Dans le verre ? Un jus d’orange fraîchement pressé, de la bière et du vin, du café de chez Lomi, du chaï latte ou bien des tisanes.

Time Out dit
Hôtels, Hôtels de charme et de luxe

Hôtel Amour

icon-location-pin Saint-Georges

Quelle vibe ? Si vous êtes allergique à la hype, vous feriez mieux de fermer cet onglet. Car dix ans après son ouverture, l’hôtel Amour jouit toujours de sa réputation de fief de la branchitude parisienne. Lovée en plein SoPi, à quelques pâtés de maisons à peine de la place Pigalle et de ses sex shops, cette boutique-hôtel ouverte par les frères Costes (encore eux !) et la Clique (l'équipe du Baron) joue sur les thèmes de l'amour et de l'érotisme. Mais le clou du spectacle, c'est la terrasse végétalisée, dans la cour. 
Dans le verre ? Un ballon d'excellent, naturel ou en biodynamie.

Time Out dit
Advertising
Bars

Café du Petit Palais

icon-location-pin Champs-Elysées

Quelle vibe ? Pour accéder à cet inattendu jardin tropical au cœur du Petit Palais, il faut d'abord prendre un billet entrée gratuite donnant accès à la collection permanente – ce qui peut vous inciter à la visiter par la même occasion – puis traverser la première aile du bâtiment pour y accéder. Vous découvrirez un ravissant jardin avec bassin d'eau, palmiers et herbes folles encerclé des arcades intérieures du Petit Palais. Quelques petites tables rondes en mosaïque posées là invitent à la lecture au calme.
Dans le verre ? Le café est à 2,50 €, mais vous pouvez aussi opter pour un mokaccino ou un cappuccino, plus gourmands. Une liste de thés Mariages Frères, de chocolat ou café viennois à 3,50 €, de smoothies bio à 3,30 € sont aussi racoleurs. 

Time Out dit
Bars

Le Fumoir

icon-location-pin Louvre

Quelle vibe ? Ce bar cosy d'esprit années 1920 est immanquable avec son immense façade qui fait face au Louvre, sa terrasse agréable pour feuilleter les journaux mis à disposition de la clientèle (une quinzaine de titres). A l’intérieur, l’ambiance est feutrée et jazzy, le parquet et les boiseries sombre, façon pub anglais. On emprunte un livre ou des jeux de société (échecs, backgammon) dans la bibliothèque. 
Dans le verre ? Un scotch rarissime ou un cocktail à 6 € pendant l’happy hour (18h-20h).

Time Out dit
Advertising
Patrick Lazic
Restaurants, Français

Grand Cœur

icon-location-pin Le Marais

Quelle vibe ? Le cadre déjà vaut à lui seul le déplacement : cour pavée adorable, Café de la Gare au fond, classes de danse dans les bâtiments en face dont s’échappent musique flamenco et claquements de claquettes... Et puis ce restaurant bien sûr, niché dans un ancien hangar à carrosses du XVIIe siècle, classé par la ville de Paris. C’est l’un des derniers lieux pensés par Mauro Colagreco, chef doublement étoilé du Mirazur à Menton.
Dans le verre ? Des bons crus, majoritairement issus de l’agriculture biologique ou biodynamique, vinifiés grâce aux levures naturelles des raisins, avec le moins de soufre et de poudre de perlinpinpin possible. Comme ce blanc Clef de Sol 2015 de La Grange Tiphaine (10 € le ballon)

Time Out dit
Bars, Bars à cocktails

Pavillon Puebla

icon-location-pin Buttes-Chaumont

Quelle vibe ? Quelques marches et une file d'attente plus tard, nous voilà dépaysés : une maison old school à l’architecture de style Napoléon III, de la végétation et de la roche, une déco mi-campagnarde mi-urbaine. Cap sur l’immense terrasse abritée sous les arbres ? Banquette et coussins dans le dos, gazon synthétique à nos pieds... Sous les rythmes d'une musique très « pop ensoleillée », on observe le déhanchement des plus effrontés en se biberonnant quelques cocktails (12 €). 
Dans le verre ? Un Moscow Mule 

Time Out dit
Advertising
Bars, Bars à vins

Le Bistrot des Dames

icon-location-pin Batignolles

Quelle vibe ? C'est un repaire connu des habitués du quartier pour son petit paradis de jardin, un havre de verdure secret. L’endroit rêvé pour emmener tous vos amis qui affirment que Paris n’est que bitume et pollution. Et pour profiter d’un dimanche matin ensoleillé dans la verdure. Aux beaux jours, il est possible de venir y prendre un verre, déjeuner et même dîner sous la guirlande lumineuse.
Dans le verre ? Un rosé 

Time Out dit
Restaurants

La terrasse du Hoxton Paris

icon-location-pin Sentier

Quelle vibe ? Une FAT terrasse dans la cour de cet immense hôtel particulier à Sentier, reconverti en hôtel tout court. Musique electro, décibels assez élevés, c'est ici que l'on vient se montrer.
Dans le verre ? Les vins bio du bar voisin Planche

Time Out dit
Advertising
Bars, Cafés-concerts

Café A

icon-location-pin Canal Saint-Martin

Quelle vibe ? Aménagé dans l’ancien couvent des Recollets construit au XVIIe et XVIIIe siècle, c’est un repaire arty connu des Parisiens initiés, car il faut franchir une grille, traverser une cour bordée d’arcades pour entrer dans ce lieu exceptionnel. Le vrai plus, c’est son jardin secret protégé de la rue par un mur d’enceinte : une vaste cour poétique plantée de vieux arbres qui prend des accents bucoliques en plein mois d’août. Des chaises longues invitent à la détente. Allez-y plutôt en journée pour profiter du soleil et du calme, ou arrivez avant 19h pour être sûr de trouver une place à l’extérieur. 
Dans le verre ? Des vins bio et biodynamiques de qualité mais pas donnés, également des bières bouteille et à la pression, quelques cocktails. On vous conseille d’aller commander au bar si vous ne voulez pas mourir de faim, car le service est vite débordé. 

Les mots du proprio Et c'est reparti pour un tour, ou tout du moins jusqu'au 30 octobre. Le Café A entame, comme chaque année, sa transformation d'été.

Time Out dit
Bars, Bars à cocktails

Les Nautes

icon-location-pin Le Marais

Quelle vibe ? Quai des Célestins, entre les métros Pont-Marie et Sully-Morland. C’est là, dans une bâtisse abandonnée, autrefois syndicat des bateliers que le taulier a fini par installer le container qu'il trimbalait, il y a peu, le long des rives de la Seine. Deux terrasses protégées du soleil et de la pluie viennent prolonger le bar intérieur, qui fait également salle de concert. Et lorsque Paris Plages détourne les automobilistes des quais, c'est jusqu'au bord de l'eau que s'étend le lieu. 
Dans le verre ? Un cocktail (8-12 €)

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Gastronomique

La Maison Blanche

icon-location-pin Champs-Elysées

Quelle vibe ? La Dame de Fer comme vous ne l'avez jamais vue. Voilà vingt ans que la Maison Blanche a vu le jour sur le toit du théâtre des Champs-Elysées, dans le ciel de la très chic avenue Montaigne. La terrasse nichée sur le toit offre un coin de quiétude panoramique pour les beaux jours. "Tenue correcte recommandée" précise le site : en clair, ne venez pas en short. Idéal pour une date en amoureux, juste avant d'aller s'encanailler au cabaret du Manko ! 
Dans le verre ? Du champagne, pour accompagner le fondant « Maison Blanche » au chocolat noir (17 € à la carte)

Time Out dit

Et aussi...

Bars

Les meilleures terrasses par quartiers

Parce que parfois, on n'a pas envie de traverser la ville pour jouer des coudes sur une terrasse bondée. Parce que parfois, on a juste envie de profiter d'un rayon de soleil fugace pour sortir de chez soi, faire deux pas et poser ses fesses là, juste là. 

Restaurants, Terrasse

Les meilleures terrasses cachées de Paris

A l'écart des trottoirs bruyants ou du soleil aveuglant, ces terrasses-ci se méritent. Nichées au fond d'un jardin verdoyant, derrière un cinéma ou à l'arrière d'un biergarten, planquées à l'intérieur d'un ancien couvent... Quelques idées pour pister les bières fraîches et avoir (presque) la paix. 

Advertising
Bars

Les meilleurs rooftops de Paris

Après des années passées à jalouser ses cousins berlinois et new-yorkais, petit à petit, le parisien s’est mis au diapason. Bars et restaurants ont investi les toits inusités de la capitale. Non, tous ne sont pas blindés, ni hors de prix. Suivez le guide ! 

Advertising