Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleures terrasses de bars à Paris

Les meilleures terrasses de bars à Paris

Un spritz ou un cocktail au soleil ça vous dit ? Pour boire et bronzer en terrasse de bar en bar, suivez le guide !

Advertising
© Bisou.
© Bisou.

En vrai, on ne s'est pas contenté de vous lister nos meilleures terrasses pour faire trinquette. Nuance. On vous a compilé les MEILLEURS BARS parisiens bénéficiant, en plus, d'une terrasse idéale ! C'est-à-dire en mettant l'accent sur tous ces spots qui font un réél effort sur la boisson (café de spécialité, mousses micro-brassées, cocktails pointus), et/ou sur la picore, le service, l'ambiance particulièrement coolosse... 

Se laisser bercer par la clameur de la ville. Laisser filer une belle soirée d'été en refaisant le monde autour d'une table posée sur le trottoir. S'accorder une pause un après-midi pour regarder défiler les passants. Bouquiner tranquillement, cheveux au vent : toutes les occasions sont bonnes à prendre pour boire un verre en terrasse. 

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir une fois par semaine le meilleur de Paris.

Restaurants, Café

La Fontaine de Belleville

10e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? C'est avec un soin infini que les fondateurs de la Brûlerie de Belleville s'inscrivent dans la continuité de cet ancien bistrot parisien datant de 1920, qui conserve ses grands miroirs, son superbe plafond et la couleur des peintures. Les tables, elles, sont neuves et peintes à la main, les chaises proviennent de la célèbre Maison Gatti. 
Boire quoi ? Les bières artisanales du coin, Deck & Donohue fabriquées à Montreuil, et Outland à Fontenay-sous-Bois... Et du café de spécialité en provenance de la Brûlerie, évidemment. 

Bars, Bars à cocktails

Bisou

3e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Pour qui ? Les amateurs de cocktails qui aiment se faire surprendre
Boire quoi ? C’est à votre humeur de décider, la carte est sur mesure.

Advertising
Bars, Bars à vins

Rosa Bonheur

Buttes-Chaumont
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Un bar bucolique, aménagé dans une petite maison au sommet du parc des Buttes Chaumont. On prend l’apéro sous les grands arbres en profitant des derniers rayons de soleil et de la vue, superbe. Les dimanches, c'est l'incontournable rendez-vous gay (hétéro-friendly). Il faut dire que la patronne Michelle Cassaro, dite Mimi, était à la tête du myhtique Pulp, boîte lesbienne qui a fermé en 2007. 
Boire quoi ? Un verre de rosé ! Tu la sens, la Camargue ?

Bars, Bars à cocktails

Café Cravan

16e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Quand on passe la porte de cette pépite Art nouveau classée monument historique, on découvre, non sans une once de satisfaction, un lieu préservé. Loin de ces bars cachés façon Prohibition... Qui, comme le rappelle le taulier Franck Audoux (ancien du Chateaubriand) n’ont jamais existé à Paris. Ici, c’est bien l’antre de l’amateur de cocktail, du vrai. Point de vins, point de bières, seulement des  cocktails de l'entre-deux guerre, et des bons ! A siroter sur la terrasse.
Boire quoi ? Le Tunnel, un negroni revisité, pour bien commencer la soirée (12 €)

Advertising
Que faire, Centres culturels

Ground Control

Bercy

Quelle vibe ? Après s'est installé à la Cité de la mode en 2014, squatté une ancienne friche de 2 000 m2 dans le 18e où la SNCF retapait jadis ses locomotives (Grand Train), voici que l'équipe du Ground Control prend ses quartiers dans une ex-Halle de la SNCF. Pour rêvasser en bronzant (ou l'inverse) optez pour l'immense terrasse, à l'écart du bruit et de la circulation. Aux beaux jours, c'est un véritable salon jardin où lézarder, boire une bière ou même travailler sur un transat, à l'ombre des arbres.
Boire quoi ? Une pinte de bière !

Bars, Bars à vins

Bonne Aventure

Paris et sa banlieue
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Niet, la banlieue n'est pas morose : à 300 mètres du Périph', ce nouveau spot pour potes fédère au déjeuner autour de sa bistrote food puis, dès 17 heures, à grand renfort de canons de sang pur, tendance biodynamie/vins naturels. Pour la rétine, un coup de Ripolin blanc sur un mur, des étagères à pifs et binouzes sur deux autres et un mini-comptoir carrelé en azur. Avec, en prime, un bout de terrasse pour lézarder plein sud. 
Boire quoi ? Un bojo-villages du domaine Cheveau, charnu, rond, plein, pétant de fruit, réhabilitant la gouleyance attachée à cette appellation longtemps malmenée (6 €). 

Advertising
Nora H.
Bars, Bars à bières

Kiez Kanal

19e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Cette fois-ci à Hambourg que l'on est transporté. Des grandes tablées en bois au rez-de-chaussée, un bar confortable et un étage plus calme. Pour nous, ce sera le bar où les anecdotes du patron sur sa Hambourg natale égayeront notre soirée.
Boire quoi ? On commence par une Astra (3,50 €/6,50 €), originellement brassée dans le quartier militant hambourgeois de Sankt-Pauli. 

Fred Jagueneau
Bars, Bars à tapas

Le Bar de Biondi

11e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Aussi à l’aise derrière les fourneaux que Messi balle au pied, Fernando de Tomaso hisse une nouvelle fois haut le drapeau albiceleste. Après la Pulperia et le génial Biondi, le bouillant chef franco-argentin dégaine une nouvelle adresse à la déco bistronomique : le Bar de Biondi, jouxtant le resto du même blaze. Dans l’assiette, frappe en pleine lucarne.
Boire quoi ? Un pisco Biondi 

Advertising
Bars, Bars à bières

Paname Brewing Company

Jaurès
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Aux beaux jours en longeant le quai de la Loire depuis le métro Jaurès, on entend le clapotis de l'eau, les boules de pétanque s'écraser au sol et les canettes de bière se faire décapsuler. Inaugurée début juin 2015, cette adresse baignée de soleil brasse la bière les pieds quasiment dans l'eau.
Boire quoi ? Les yeux rivés sur les petites cuves qui trônent au fond du bar, on se laisse tenter par une bien fraîche Œil de Biche, une Pale Ale à 4,6 % brassée façon west coast avec du "houblon fruité et résineux" (en bouteille 5,50 €) ou une Casque d'Or, fine et dorée à 4 € le demi. 

Bars, Bars à cocktails

Le 1905

Le Marais
5 sur 5 étoiles

Quellle vibe ? 1905, c’est bien l’année où le temps semble ici s’être arrêté. Moelleux canapés en cuir, petits fauteuils en velours, buffets en bois et abat-jours en tous genres. Une déco feutrée et chicos pour ce bar aux allures d’appartement de dandy. Et terrasse chauffée à l'étage, petit oasis de verdure au milieu des toits parisiens

Boire quoi ? On commande un cocktail (13 €) comme cet Homme pressé revigorant (Gin, Campari, thym, Limoncello, tonic) aux serveurs en bretelles ou costume trois pièces. Et on se dandine sur des airs de swing un exquis Casque d’or à la main (Champagne, liqueur de litchi, framboise, rose).

Advertising
Bars, Bars à vins

Martin

Folie-Méricourt
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Loïc Martin a fait du terroir et du naturel les deux mamelles de son commerce. Auparavant barman du restaurant Au Passage, bon vivant passionné, il a transformé fin 2014 un ancien PMU en bistrot cosy : moquettes dans l’espace véranda, poutres et pierres apparentes, grands radiateurs discrets, pots à couverts sur la table, un décor simple et brut… C’est un peu comme à la maison, mais en beaucoup mieux. L’accueil aussi est chaleureux
Boire quoi ? Les gin tonic nous font du pied : un Tanqueray au concombre et un Plymouth à la cannelle et citron, toujours accompagnés de Schweppes. 

Restaurants, Brasserie

Hôtel Grand Amour

Strasbourg-Saint-Denis
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? C’est le genre d’endroit qu’on aime détester : trop branché, trop parisien, trop snob. Mais on doit vous l’avouer, comme son grand frère de l’Hôtel Amour, on l’adore. On peut venir ici, le matin pour le petit déjeuner, le midi pour un en-cas, au goûter boire un coca ou le week-end pour le brunch à 20 €. Nous, ce qu'on aime, c'est surtout venir dîner le soir dans le patio, boire du vin en fumant des clopes et écouter les conversations, toujours croustillantes, de nos voisins.
Boire quoi ? Un verre de vin La Sorga 

Advertising
Bars, Bars à bières

Brussels Beer Project Canal (BBP Canal)

Canal Saint-Martin
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Imaginez, à deux pas du canal Saint-Martin, un anti-rade lumineux, hésitant en bar et resto, avec FAT terrasse en angle (plus de 60 places assises !). A l’intérieur, de cosy banquettes grises et ce plafond multicolore explose-rétine, en écho au graphisme coloré de la brasserie-mère. Là encore, le bar et ses 26 (!) tireuses a été designé par le Hollandais Bram Spruits. 
Boire quoi ? Parmi toutes les binouzes, on retrouve le quinté gagnant des « All Star », bières maison permanentes élues par la communauté BBP : la Delta Ipa, la Grosse Bertha, la Babylone, la Jungle Joy et la Wunder Lager... 

Bars, Bars à vins

Les Bancs Publics

La Villette
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Conseil d’ami : à l’heure de l’apéro, fuyez le canal Saint-Martin et La Rotonde Stalingrad (vus et revus) et faites quelques pas en direction de La Villette. Sur la rive face à Simonetta, s’est amarré en septembre 2014 un bien chouette bistrot. Chaises Baumann années 1960, murs grattés-mais-pas-trop, terrasse, baies vitrées grandes ouvertes aux beaux jours : le soleil y coule à flots, comme le (très) bon vin. 
Boire quoi ? Un blanc jurassien qui déboîte -Initial Arbois 2016 de Jérôme Arnoux, extra (31 € la quille, 5,80 € le verre). Ou un mojito à 5 balles.  

Advertising
Bars, Bars à cocktails

SUNSET

Mairie du 18e
5 sur 5 étoiles

Pour qui ? Une grande terrasse chauffée pour déguster son apéro, un immense bar où s’accouder pour observer le barman au look 70’s, préparer ses cocktails et une salle ultra cosy au fond pour amener son premier rencard 
Boire quoi ? Un Red Sunset (vodka, champagne extra brut, bitter pêche et pamplemousse, fruits rouges, crème de pêche, citron vert, menthe fraîche) : un shoot parfumé et fruité sans être trop sucré. L

Bars, Bars à tapas

INARO (Maubeuge)

Poissonnière
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Le nouveau rade des accros du troquet coin d'rue, zappeurs en petites faims et gorgeons finauds. Inaro, cave à manger à une portée de canons du Canal Saint-Martin, remet le couvert dans ce bout de 9e en épi de carrefour (axe gare du Nord/Grand Boulevards) se colletant au non-stop, de l'aurore, ou presque, jusqu'à point d'heure (8h-minuit).
Boire quoi ? Un ballon rustique corbières rouge La Baronne 

Advertising
Aron Farkas
Bars, Bars à cocktails

Le Syndicat

Strasbourg-Saint-Denis
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Parce qu'un bar à cocktails qui ne se la raconte pas, ce n'est pas si courant. Aussi cosy à l'intérieur que trash à l'extérieur, le Syndicat ne peut laisser indifférent. On y déguste de fabuleux cocktails façonnés avec des alcools de grand-père et shakés par une équipe particulièrement attentionnée. Le tout dans une envoûtante atmosphère speakeasy-décontractée, bande-son hip-hop dans les oreilles.
Boire quoi ? Certains des meilleurs cocktails de Paris avec des alcools 100 % bleu-blanc-rouge

 

Restaurants, Français

Moncœur Belleville

Belleville
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Loin, très haut sur les collines de Belleville, une terrasse maousse aux abords de la ruelle pavée avec une vue pleine gueule sur toute la capitale, à faire bander les concepteurs de cartes postales.
Boire quoi ? Un côtes du rhône bio à 4,20 €

Advertising
Restaurants, Italien

La Felicità

Quartier de la Gare
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Le petit dernier du Groupe Big Mamma est un joyeux blockbuster squattant un ancien dépôt de trains sur 4 500m2 (plus grand resto d’Europe). La mecque des start-upers, une génération qui veut du pratique et du cool, changer le monde et entreprendre. Mille m2 de terrasse, plus de mille places assises, cinq restos, trois bars, une boulangerie, une caffètteria ouvert H24 7/7 jours, réservée, elle, aux cols blancs.  
Boire quoi ? Une bière !

Bars, Bars à vins

Aux Folies

19e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Trouver une chaise et un endroit pour caler celle-ci est un défi. Mais on arrive toujours à se faire une petite place au soleil sur cette grande terrasse bondée été comme hiver... Car ensoleillée jusqu'aux dernières heures de la journée !
Boire quoi ? Un demi à 2,50 € + des cacahuètes achetées à la sauvette 

 

Advertising
Bars, Bars à cocktails

Gravity Bar

Canal Saint-Martin
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Ce bar à cocktails à la déco scandinave est l'un des spots les plus courus de la capitale, avec sa petite terrasse joliment meublée de chaises en bois clair et tissu vert, ambiance déco scandinave. Ce qui attire la clientèle plutôt branchée ? Des cocktails ultra originaux réalisés d'une main de maître et un service de snacking de haute qualité. La liste des mixtures est plutôt pointue. La composition, le prix et la contenance sont clairement indiqués (12 € pour 12 ou 20 cl), mais pas d'explication sur le type de cocktail (plutôt sucré, amer, etc.). On se laisse alors guider par les catégories des breuvages : « désorientation », « apesanteur », « sueurs froides » et « exaltation ». Tout un programme ! 
Dans le verre ? Un « Fruit du Passé », mélange de liqueur Strega, Genepi Dolin, sirop de céleri maison, Perrier, jus de citron jaune, poudre de réglisse et graines de fenouil. 

Bars, Cafés-concerts

Cannibale Café

Folie-Méricourt
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Une terrasse au calme la journée, qui s'anime à la nuit tombée. Où croiser Eric Stil (échappé du Garage MU), patron du rock et de l'early électro !
Boire quoi ? Pinte Kanter à 4 € et pastis à 2 € en happy hour. 

 

Advertising
Bars, Cafés-concerts

Le Carillon

Canal Saint-Martin
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Ce bar populaire de la rue Alibert est le rendez-vous de la jeunesse fêtarde mais fauchée. Happy Hour de 18h à 20h.  
Boire quoi ? Des demi à prix réglo, entre deux planches de charcuteries à 10 balles. 

© En Vrac
© En Vrac
Bars, Bars à vins

En Vrac

La Chapelle
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Dans un décor néo-nature du plus bel effet, quelques tables font face à un comptoir massif sur fond de cuves en inox emplies de délicieux breuvages, tendance naturiste. Arbois le Guinguet, Côtes-du-Rhône domaine Gramenon, vins du domaine Rochebin... La liste est de qualité. Ici, on remplit sa bouteille à l'une de ces fontaines de jouvence. 
Boire quoi ? Du vin malin et pas cher : entre 3 et 4 € le verre de vin en vrac, 10,50 € le demi et 14 € le litre.

Advertising
© Pavillon Puebla
Bars, Bars à cocktails

Pavillon Puebla

Buttes-Chaumont
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Une maison old school à l’architecture de style Napoléon III, de la végétation et de la roche, une déco mi-campagnarde mi-urbaine. Sous les rythmes d'une musique très « pop ensoleillée », on observe le déhanchement des plus effrontés en se biberonnant quelques cocktails (12 €). 
Boire quoi ? Un Moscow Mule et son zeste de citron

Restaurants, Café-restaurant

La Pointe du Grouin

Gare du Nord
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Cap sur la tanière de Thierry Breton, nichée pile poil entre Chez Michel et Chez Casimir, ses deux autres repaires de la rue de Belzunce. Une taverne, belle et bien vivante, capable de se la jouer tantôt bohème (le piano à queue installé sous la verrière), tantôt bonne pâte (les grandes tables d’hôtes recouvertes de nappes rouges et blanches). 
Boire quoi ? Une bonne pinte en terrasse (avec un grouin pané ou la fameuse galette-saucisse !) 

 

Advertising
Bars, Bars à bières

Francis la Butte

Montmartre
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Le lieu idéal pour tous les amoureux de terrasses, de serveurs sympas et de frites maison, bref tous les Parisiens qui se respectent.

Boire quoi ?
 Une formule apéro hour pinte de Grolsch + barquette de frites maison ou verre de vin et rondelles de saucisson à 5 €. 

Bars, Bars à cocktails

Les Grands Verres

16e arrondissement
3 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Dernier-né de la team Quixotic Projects (Candelaria, Glass, Mary Celeste, Hero & Co) le monumental bar à l'intérieur a de la gueule. Mais pas autant que la terrasse ! Entre une expo de Tino Sehgal et une performance de Régina Demina (ou en attendant qu'une table se libère au resto attenant), c'est donc là que le petit monde l'art vient prendre le frais avec le retour des beaux jours. 
Boire quoi ? Des cocktails postmodernes (12 € chaque, à vos risques et périls), oun de bons vins d’auteur (Thierry Puzelat, Fanny Sabre…) autour de 5-8 € le ballon

Advertising
Bars, Bars à bières

L'Atalante

Jaurès
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Une FAT terrasse à transats les pieds dans l'eau, une vingtaine de tireuses, un bar de 8 mètres de long : rien à dire, en matière de bar à binouzes cool, L'Atalante se pose bien comme il faut.
Boire quoi ? La carte des pressions change en permanence : fraîche Hoppy Pale Ale de la micro-brasserie française Coconino, gueuze vivante (Draft Version) de la gueuzerie belge Tilquin... 

Hôtels, Hôtels de charme et de luxe

Hôtel Amour

Saint-Georges
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Lovée en plein SoPi, à quelques pâtés de maisons à peine de la place Pigalle et de ses sex shops, cette boutique-hôtel ouverte par les frères Costes (encore eux !) et la Clique (l'équipe du Baron) joue sur les thèmes de l'amour et de l'érotisme. Tous les objets sont chinés, des bibelots insolites aux meubles anciens ; les objets libertins et autres magazines érotiques sont vintage eux aussi. 
Boire quoi ? Un cocktail

Advertising
Bars, Cafés-concerts

A la Folie

La Villette
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Posée dans un immense écrin de verdure au cœur du parc de La Villette, une terrasse ensoleillée, arborée, une plage de transats mais aussi (dès début avril) quatre terrains de pétanque aux dimensions réglementaires, et des grandes tables pour déjeuner au soleil ! 
Boire quoi ? Un thé glacé ou une une citronnade maison (4 €) ou un bio ballon de rouge Côtes du Rhône AOP Vieilles Vignes du Domaine de la Guintrandy (4,50 € le verre, 25 € la quille)

Vincent Nageotte
Bars, Cafés-concerts

Café A

Canal Saint-Martin
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Aménagé dans l’ancien couvent des Recollets construit au XVIIe et XVIIIe siècle, c'ets un repaire arty connu des Parisiens initiés. Le vrai plus de ce bar, c’est son jardin secret protégé de la rue par un mur d’enceinte : une vaste cour poétique plantée de vieux arbres qui prend des accents bucoliques en plein mois d’août. Des chaises longues invitent à la détente : on peut bouquiner tranquillement au soleil la journée sur des transats ou prendre un verre en soirée. 
Boire quoi ? A la carte, des vins bio et biodynamiques de qualité mais pas donnés, également des bières bouteille et à la pression, quelques cocktails, des spiritueux
Miam-miam ? Les bruschettas ou assiettes de charcuterie/fromage 

Les mots du proprio Et c'est reparti pour un tour, ou tout du moins jusqu'au 30 octobre. Le Café A entame, comme chaque année, sa transformation d'été.

Advertising
© Nico_Rct
Bars

Les Triplettes

Belleville
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Un cadre agréable, dans l’air du temps : miroirs aux murs, briques rouges, mobilier chiné, grosses ampoules au plafond, babyfoot en libre accès et grande terrasse chauffée. Niveau bande-son, ça varie entre hip-hop, soul ou funk, et ça vire vers la house quand les températures montent. Aux commandes ? Les serveurs et barmen, qui sont d’ailleurs la troisième source du succès de l’établissement : beaux, agréables, et pas contre un échange de numéros. Banco !
Boire quoi ? Au programme, boissons aux tarifs largement abordables (coupe de champagne et cocktail à 5 euros, pinte à 4,50 euros de 17 à 21h, verre de vin entre 3,50 et 5 euros)

Bars, Bars à vins

Le Bistrot des Dames

Batignolles
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Un havre de verdure secret, repaire des habitués du quartier. Avec guirlandes façon guinguette le soir, chat à câjoler et petites tables à l'anglaise. Si le resto n'est ouvert qu'aux heures des repas, on peut profiter du jardin planqué pour prendre un verre tous les après-midis. L'endroit rêvé pour emmener tous vos amis qui affirment que Paris n’est que bitume et pollution. 
Boire quoi ? Un jus de fruits frais ou une citronnade maison (3 € les 25 cl). Ou, pour la même contenance et plus de rouge aux joues, un rosé IGP Alpilles (5,50 €)

Advertising
Hôtel Costes
© Frederic Baron-Morin
Hôtels, Hôtels de charme et de luxe

Hôtel Costes

1er arrondissement
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Planqué dans la fameuse rue Saint-Honoré, non loin de la Concorde et du jardin des Tuileries, cet hôtel propose l’un des voyages les plus chic et branchés de la capitale. Fastueux, le lieu a été pensé pour vous accompagner toute la journée, que vous soyez ou non résident de l’hôtel. A vous le sublime patio, la piscine à people, les Dj sets jusqu'au bout de la nuit !
Boire quoi ? Une coupe de champ'

Bars, Bars à tapas

La Sardine

10e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Une terrasse reconnaissable entre mille avec ses chaises de toutes les couleurs. Sur la petite place Sainte-Marthe près de Belleville, c’est un peu la campagne à la ville sans le bruit des voitures. 
Boire quoi ? Des tapas + un verre de rouge arménien !

Advertising
Bars, Bars à cocktails

Le Très Particulier

Montmartre
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? L'hôtel Particulier Montmartre est un hôtel de luxe à 400 € la nuit, caché sur les hauteurs de la butte. Pour boire un verre ici, il faut montrer patte blanche à l'interphone, puis savoir où sonner entre toutes les grilles des villas cossues de cette ruelle privée et discrète. Remarquablement conçu par Louis Benech (c'est lui qui a rénové le Jardin des Tuileries), ce bel eden est presque un sous-bois luxuriant et sauvage, planté de grands arbres, de fougères folles, de lierre grimpant et de tables rondes en fer forgé. 
Boire quoi ? L'Égoïste 

Restaurants, Café

Le Pavillon du Lac

Buttes-Chaumont
5 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Restauré en 2010 après dix ans d'oubli, le Pavillon du Lac, planté au milieu des Buttes Chaumont, a ouvert en 1868 comme les cinq autres pavillons du parc. Un écrin de verdure très apaisant !
Boire quoi ? Un verre de vin 

Advertising
Restaurants

The Hoxton Paris

Sentier
4 sur 5 étoiles

Quelle vibe ? Une FAT terrasse dans la cour de cet immense hôtel particulier à Sentier, reconverti en hôtel tout court. Musique electro, décibels assez élevés, c'est ici que l'on vient se montrer.
Boire quoi ? Les vins bio du bar voisin Planche

Et aussi...

Bars

Les meilleures terrasses et rooftops chauffés de Paris

Quand le blizzard souffle à Paris, sortir peut vite relever du cauchemar. Les mains emmitouflées dans des gants rembourrés, essayez donc de jongler avec votre téléphone, votre verre, un briquet et une cigarette sur un trottoir verglacé pour voir. Histoire de vous éviter un numéro de voltige dangeureux (et ô combien humiliant), nous avons sélectionné pour vous les plus chouettes terrasses et rooftops chauffés de la capitale. Avec, tout en bas de ce grand dossier, et pour les plus frileux, un panorama des terrasses couvertes de la capitale. 100% glagla-proof.    

You may also like

    Advertising