Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Les meilleurs concerts et soirées à Paris

Les meilleurs concerts et soirées à Paris

Les meilleurs concerts et soirées clubbing à Paris

Les meilleurs concerts du moment à Paris
Musique

Les meilleurs concerts du moment à Paris

Alors que l'hiver ramène tout doucement sa fraise, l'offre des concerts parisiens apparait plus fertile que jamais. Devant l'abondance de biens, Time Out a dû faire des choix. Et afin de contenter le maximum de monde, notre agenda des concerts rassemble autant des énormes stars, habitués aux shows son-lumières-pyrotechnie que des groupes issus de la scène rock indé française, potentiellement parmi la plus exceptionnelle au monde. De la grosse soirée passée à l'AccorHotels Arena jusqu'à l'intimiste date à la Station, il ne fait aucun doute que vous trouverez votre bonheur dans cette sélection. D'autant plus que dans certaines fiches-événement, se cachent de nombreuses places à gagner. Que demande le peuple ?  En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les semaines le meilleur de Paris.

Les meilleurs clubs où sortir à Paris
Clubbing

Les meilleurs clubs où sortir à Paris

Que de chemin parcouru par la nuit parisienne au cours de cette dernière décennie, passée du semi-coma à une hyperactivité réjouissante. On la doit – notamment – à l'ouverture fondatrice de Concrete fin 2011. Dans le sillage du club du port de la Rapée, qui a fermé ses portes au mois de juillet, les contours des clubs parisiens, les formats proposés et la manière de faire la fête ont profondément changé. Si l'on est encore loin de la gargantuesque proposition berlinoise, il y a tout de même de quoi faire toutes les semaines à Paris. Alors bien sûr, dans cette sélection des meilleurs clubs parisiens, la scène électronique trouve une large place, bien aidée par une tripotée de collectifs passionnés. Mais la nuit parisienne s'est aussi découvert une passion pour le défonçage des barrières stylistiques, avec des lieux comme la Station, où l'on aime autant prendre sa taule dans une fosse de punk que claquer du tendon rotulien sur de la techno. Également au menu, ces clubs qui, à la manière de la Bellevilloise, programment à la fois des soirées funk que des musiques venant du monde entier. Sans oublier, parce que Paris est Paris, toutes ces adresses pour voir et se faire voir au milieu d’une faune de fashion victims. Ou ces clubs branchés au décorum baroque comme le Carmen, où l'on sirote des cocktails au gin tout en dansant sur du hip-hop. Bref, voici notre sélection des meilleurs clubs à Paris, garantie sans entrée gratuite pour les filles avant minuit, carrés VIP ou photograph

Les festivals de musique du moment à Paris
Musique

Les festivals de musique du moment à Paris

C'est pas dur, aujourd'hui, à Paris, la régalade avec les festivals de musique, c'est toute l'année. Alors, il a bien fallu référencer ce qu'il se fait de mieux. Et attention, avec ce dossier, le menu est simple : contenter tous les régimes musicaux, les envies festivalières et les portefeuilles.

Les meilleurs collectifs et soirées à Paris
Clubbing

Les meilleurs collectifs et soirées à Paris

C’est une époque à l’allure de régalade pour les noceurs parisiens. Depuis une petite décennie, pas une semaine sans qu’une ribambelle de soirées aguichantes ne s'invite au programme. Derrière elles, tout autant de collectifs aussi différents les uns que les autres. S’ils n’ont pas le même maillot musical, ils partagent la même passion : proposer des soirées de qualité pour esthètes de la nuit. Atmosphères particulières, lieux improbables et line-up chiadées. De la cave moite au hangar underground en passant par le squat berlinesque, petite plongée dans la galaxie des meilleurs collectifs et soirées parisiens. En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les semaines le meilleur de Paris.

Les meilleurs disquaires indépendants de Paris
Shopping

Les meilleurs disquaires indépendants de Paris

Non, il n'y a pas que la Fnac ou l'iTunes Store pour acheter de la musique. On peut aussi visiter l'un des nombreux disquaires parisiens, tenus par des êtres tout ce qu'il y a de plus réels, équipés le plus souvent de deux bras, deux jambes et d'une tête, et tout à fait disposés à vous conseiller ; ce qui tombe plutôt bien puisqu'en général ils aiment ça, la musique. Paris ne manque en effet pas de boutiques de disques, malgré les fermetures en série ces dernières années, que ce soit dans le 9e (Planet Rock), le 18e (Planet Music) ou le très sinistré 5e arrondissement (les cinq Jussieu Music, Dysphorie). Dans les années 1990, la grande distribution avait déjà englouti une bonne partie du secteur, et les disquaires survivants n'étaient pas franchement rassurés concernant l'avenir de leur profession - la galette ne nourrissait plus. Ironie du sort, les grandes enseignes sont aujourd'hui elles-mêmes menacées par la vente en ligne. Quant aux indépendants... Disons que leur situation est comparable à celle des libraires qui, finalement, souffrent moins de la crise actuelle que d'autres secteurs, puisqu'ils affrontent des baisses de vente depuis plus de vingt ans. A ceci près que les disquaires, eux, n'ont jamais profité d'une TVA réduite ou d'un prix unique. Un sombre constat qui fait oublier un peu vite les nombreuses ouvertures de très bonnes crèmeries comme Souffle Continu, Music Fear Satan, Bigwax Records, Walrus et bien d'autres. Pas de panique, donc. Il existe des solution

News musicales

Une esplanade va prendre le nom de Johnny Hallyday
Actualités

Une esplanade va prendre le nom de Johnny Hallyday

Il avait l'habitude d'enflammer les salles, esplanades et stades, il est donc plus que logique que l'une d'elles finisse par porter son nom. Quelques jours après David Bowie dans le 13e, nos confrères du Parisien ont révélé lundi matin que le conseil de Paris du 3 février s'apprêtait à valider l'apparition de Johnny Hallyday dans l'annuaire des rues du 12e arrondissement. Et si l'on se questionne toujours sur le bien-fondé d'une traverse Bowie dans la capitale, un hommage à Johnny tombe sous le sens. D'autant plus que cette esplanade Johnny-Hallyday prendra place juste devant l'AccorHotels Arena où, comme l'a précisé Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie, Johnny s'est produit pas moins de... 101 fois ! Autre info lâchée par l'édile, qui devrait plaire aux esthètes de l'art plastique : la possible érection d'une statue de l'artiste. Ne reste plus qu'à savoir si les élus arriveront à l'inauguration de la plaque en Harley, et/ou s'ils seront vêtus d'un t-shirt loup/lune sous leurs écharpes tricolores. Jonny Hallyday et Bercy, c’est 101 concerts fous, plus 1 million de spectateurs cumulés !? ? ?¬タヘ☠️ Du spectacle populaire grandiose ! pic.twitter.com/rBsr9olsta — Emmanuel GREGOIRE (@egregoire) January 20, 2020

Une rue David Bowie va voir le jour à Paris
Actualités

Une rue David Bowie va voir le jour à Paris

On connaissait le penchant certain du 13e arrondissement pour le street art. En ce début d'année 2020, on lui découvre également une passion pour le rock. Le 8 janvier dernier, le maire de l'arrondissement Jérôme Coumet a en effet balancé sur Twitter la prochaine nomination d'une rue en l'honneur de David Bowie. Question cadastre, cette rue – à laquelle il manque encore le vote du Conseil de Paris prévu en février – se situera sur une traverse nouvellement créée non loin de la gare d'Austerlitz. Si l'on avouera volontiers avoir du mal à apercevoir les liens forts entre Paris et Bowie – contrairement à ceux le liant à Berlin et Mars –, nul doute que bon nombre de fans se régaleront à pérégriner dans une rue portant le nom du compositeur de Station to Station. Ou comment après Keith Haring et Jean-Michel Basquiat, le 13e s'offre un nouveau pensionnaire de choix.   David Bowie aurait eu 73 ans aujourd'hui Et j'ai un scoop : une rue de #Paris13 devrait prochainement porter son nom !! ?Mais chuuuuut. ? pic.twitter.com/JXZcZfr7y7 — Jérôme Coumet (@jerome_coumet) January 8, 2020  

Ce mois-ci, ouverture à Barbès d'un lieu de 5 étages entièrement dédié à la musique
Actualités

Ce mois-ci, ouverture à Barbès d'un lieu de 5 étages entièrement dédié à la musique

Entre la fermeture du mythique studio Davout ou celle de la salle de concert La Mécanique Ondulatoire, la scène musicale parisienne était plutôt habituée à tirer la tronche ces dernières années. Avec l'ouverture du 360 Music Factory le 21 janvier, il semblerait que 2020 commence sous de meilleurs auspices. Le 360 Music Factory est un lieu de cinq étages, situé rue Myrha à Barbès, entièrement dédié à la création musicale. Sur plus de 1 000 mètres carrés conçus par le cabinet d'architectes Engasser & Associés se côtoient quatre espaces de résidence, un studio de répétition ainsi qu'une salle de concerts modulable de 300 places. Une salle un chouïa particulière puisqu'elle sera équipée de caméras pouvant diffuser les différents événements en direct. Egalement sur la partition : un restaurant, un bar, des start-up (option musique bien entendu) et un rooftop avec vue à 360° (logique) sur Paris. Derrière ce projet se cache Saïd Assadi, à l'origine du label Accords Croisés et du festival Au Fil des Voix. C'est d'ailleurs la 13e édition du raout qui inaugurera le 360, avec Caravane Namasté le 21 janvier, une date suivie de concerts à la pelle : l'Orchestre national de Barbès, les Touaregs de Tikoubaouine et leur rock psychédélique ou les groupes Free River et Kanazoé Orkestra. Voilà plusieurs bonnes occasions de tenter un premier tour de ce 360. Quoi ? Ouverture du 360 Music FactoryQuand ? Ouverture le 21 janvier 2020Où ? 32 rue Myrha, 18e  

Pour ses 15 ans, le collectif Soukmachines multiplie les ouvertures de lieux
Actualités

Pour ses 15 ans, le collectif Soukmachines multiplie les ouvertures de lieux

Si le terreau des soirées parisiennes est très fertile depuis quelques années, c'est un peu grâce à Soukmachines. Voilà quinze piges que le collectif se décarcasse pour organiser des teufs jamais redondantes, le tout dans des endroits toujours surprenants, comme le Pavillon du Dr Pierre à Nanterre, investi pour leurs 10 ans. Et pour ses 15 ans, le collectif promet une année extrêmement chargée, qui sera marquée par trois (ré)ouvertures de lieux. Si les infos tomberont au fur et à mesure, on peut d'ores et déjà dévoiler qu'il s'agira de lieux ouverts ponctuellement mais aussi de la suite tant attendue de leur mythique spot pantinois, la Halle Papin. Pour le début des réjouissances, rendez-vous fin mars pour la nouvelle édition du festival Karnasouk dans un autre spot atypique, le Kilowatt, au pied des cheminées de l’ancienne centrale thermique de Vitry-sur-Seine.

Voir + de news