Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris ce week-end ?
Nuit Blanche
© Nuit Blanche

Que faire à Paris ce week-end ?

Concerts, expos, films, théâtre, bars, restos : notre sélection des meilleures choses à faire à Paris !

Par La Rédaction
Advertising

Ce qu’on aime à Paris, c’est que chaque semaine, il y’a du nouveau. Un bar où les cocktails coulent à flot, un petit bistro de quartier, une expo pour remplir sa caisse à culture ou un concert pour pogoter. Chez Time Out, on sait que vous n’avez pas toujours le temps de vous rencarder sur les bons plans parisiens. Ça tombe bien, nous, si. Voici, un petit paquet d’idées qui devraient donner du coffre à votre vie sociale pour cette semaine. Cadeau.

Les meilleurs plans du week-end

KAWS AND ACUTE ART
KAWS AND ACUTE ART
KAWS AND ACUTE ART

1. La jouer insomniaque pour le millésime 2020 de la Nuit Blanche

Actualités Art

Nuit Blanche pour temps obscurs. Alors que la région parisienne vient de prendre un gros coup de soleil à l'indice du Castex, le millésime 2020 de la Nuit Blanche, événement phare de l'automne, avance tout de même à pas feutrés. Le programme, collégialement concocté par les directeurs des musées Zadkine, d'Art Moderne, Bourdelle et du Petit Palais, prendra une nouvelle fois la forme de multiples parcours artistiques disséminés dans la capitale, dans le Grand Paris et même en ligne. Avec, en guise de fil rouge, l'artiste américain KAWS investira les différents espaces de cette Nuit Blanche, en projetant en réalité virtuelle (et grâce à une appli) ses célébrissimes Companions. Pour le reste, on vous a sélectionné nos plans chouchous : demandez le programme !

Festival d'Automne
Festival d'Automne
Festival d'Automne

2. Assister au Festival d'Automne et son programme théâtral pantagruélique

Théâtre Paris, Ile de la Cité

C'est un événement marqué par le sceau de l'incontournable. Depuis quasiment 50 ans, le festival d'Automne à Paris secoue la rentrée artistique de la région à grands renforts de ballets, pièces et propositions en tous genres. Dans le pantagruélique programme, à l'intérieur duquel chacun devrait trouver son compte, on relèvera les créations de la saison Africa 2020 ainsi que les fameux portraits du festival.

Advertising
Cindy Sherman
Cindy Sherman
Cindy Sherman

3. Vadrouiller dans la fondation Louis Vuitton à la découverte des œuvres de Cindy Sherman

Art Fondation Louis Vuitton, 16e arrondissement

On avait déjà pu apercevoir un peu de Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton, à l'occasion de l'expo événement Etre moderne : le MoMa à Paris. Trois ans plus tard, l'iconique performeuse et photographe américaine investit en solo le paquebot designé par Frank Gehry, avec sa plus grande expo européenne couvrant la période de 1975 à nos jours. Et qui dit Cindy Sherman dit portraits en série, dans lesquels elle caricature le monde tout en se mettant en scène. Au total, ce sont plus de 300 images et séries qui sont annoncées, dont les mythiques Untitled Film Stills, Broken Dolls et Hollywood/Hamptons Types. Ajoutez à cela de très récentes créations de Sherman mises en perspective avec une soixantaine d'œuvres de la collection privée de la Fondation Louis Vuitton, dont des portraits de Louise Bourgeois ou Andy Warhol, et le compte semble bon.

Terrasse du Trabendo
Terrasse du Trabendo
© Supersonic

4. Se taper une série de concerts en plein air au Trabendo

Musique Le Trabendo, La Villette

« Des concerts ont lieu en ce moment à Paris. » Derrière cette phrase à tendre l'élastique du slip de votre ami procédurier, se cache un plan bien réel et tout a fait légal. Débuté pendant l'été et prolongé depuis, l'initiative Take Me (A)out voit depuis les programmateurs du Supersonic organiser des concerts sur la terrasse du... Trabendo, dans le parc de la Villette. Le tout de manière très récurrente, et gratuitement. Question style mon coco, ça chatouille tous les genres de la scène indépendante, du rock aux échappés électroniques.

Advertising
Septime x Dumbo
Septime x Dumbo
Karlhab

5. Se rendre chez Dumbo pour croquer dans le burger le plus hype de l'année

Actualités Dans nos Assiettes
ALEEEERTE GÉNÉRAAAAALLLEEE ! Que les fadas de burgers prennent une giga gorgée d'eau et posent leurs seufs sur un lieu safe. Septime et Dumbo viennent d'annoncer un featuring qui s'annonce anthologique, et en édition limitée. Le temps d'un "Septime Cheeseburger" (9 €), le burger bien smashé de SoPi rencontre le génial resto étoilé au Guide du Pneu, cornaqué par Bertrand Grébaut. Entre deux potato buns, vous allez pouvoir croquer dans un combo bœuf maturé (de chez Huguenin), american cheese, laitue iceberg, oignons, graine de moutarde en pickles et sauce Septime.
© La Sauge
© La Sauge
© La Sauge

6. Débouler sur le "Terre terre" avec cette nouvelle ferme urbaine de 3000 m2

Actualités Vivre en Ville

La Green asso La Sauge qui, après avoir mis sur orbite l'excellentissime Prairie du Canal (une folle ferme en permaculture, pieds dans l'eau à Bobigny), reprend fourche et râteau pour débroussailler un immense terrain du côté d'Aubervilliers, à 15 minute à pied du parc de la Villette ! Au programme ? Fruits, légumes, mais aussi pizzeria bio, hip-hop, théâtre...

Advertising
Musée du Luxembourg
Musée du Luxembourg
Musée du Luxembourg

7. Faire le lien entre art moderne et mode grâce à l'expo Man Ray

Art Photographie Musée national du Luxembourg, Odéon

Après le coup de projecteur du palais Galliera sur le dos dans la mode, voici venu le temps pour le musée du Luxembourg de s'intéresser à la facette modeuse de l'iconique photographe Man Ray. Débarqué à Paris au tout début des Années folles, l'Américain se met alors à photographier à tour de clics pour les magazines et couturiers. Immergé dans le mouvement surréaliste, il développe et met au point des techniques de prise de vues révolutionnaires. Cette expo parisienne fera le lien entre deux rétrospectives tenues l'an dernier à Marseille, montrant autant les clichés de Man Ray que des pièces de mode.

© Jakub Kapusnak / Unsplash
© Jakub Kapusnak / Unsplash
© Jakub Kapusnak / Unsplash

8. Célébrer la gastronomie coréenne le temps d'un festival K-Food

Actualités Dans nos Assiettes

Chez Time Out, on a un crush particulier avec la K-Food. Bonne nouvelle, aficionados du Pays du Matin Calme, et épicurieux en tous genre ! Du 2 au 11 octobre 2020, pas moins de 30 restaurants et grands chefs parisiens vous invitent à un A/R express Paris-Séoul, via la Fête de la K-Food. Kézako ? Un peu comme la Chinese Food Week parisienne, qui avait pour but de faire découvrir les diverses facettes (méconnues) des gastronomie régionales chinoises, chaque resto parisien partenaire proposera un menu spécial, concocté à base de produits coréens spécifiques. 

Advertising
Photo : Karine Letellier
Photo : Karine Letellier
KARINE LETELLIER

9. Découvrir Les Chatouilles, seule en scène bouleversant au Théâtre Libre

Théâtre Théâtre Libre, Strasbourg-Saint-Denis

Quelques notes de piano, une lumière tamisée et un plateau, nu. Une femme pénètre en jean-baskets, une queue de cheval sur la tête. Elle danse vigoureusement avant de nous plonger dans une histoire sinistre : celle d’Odette, gamine de 8 ans confrontée aux « chatouilles » de Gilbert, l’ami de la famille. Mais au-delà de l’innocence du mot, c’est bien de viols successifs dont il s’agit. D’un sujet lourd et trop peu traité au théâtre – la pédophilie –, Andréa Bescond ose le pari d’un récit inénarrable, nous offrant un spectacle aussi puissant que bouleversant.

© Laurence Revol
© Laurence Revol
© Laurence Revol

10. Combiner cuisiner et ciné chez Fulgurances

Actualités Dans nos Assiettes
Depuis juillet dernier, l'Entrepôt, lieu de vie du 14e arrondissement, accueille le gastronomique Fulgurances. De ce partenariat est née l'idée d'associer cuisine et cinéma. Une façon habile pour le spot culturel de se renouveler, en se diversifiant. Tout au long de ce cycle, qui court du 20 septembre au 18 octobre, de jeunes chefs(ffes) ou sommeliers(ères) ayant un lien fort avec le quartier présenteront un film de leur choix, puis s'en inspireront pour cuisiner un dîner à la suite de la séance.
Advertising
© Mahka Eslami / Refugee Food Festival
© Mahka Eslami / Refugee Food Festival
© Mahka Eslami / Refugee Food Festival

11. Dîner solidaire grâce au génial Refugee Food Festival

Actualités Dans nos Assiettes

Plus les années passent et plus le Refugee Food Festival s'installe comme l'un des événements phares de l'année. L'idée ? Que les restaurateurs ouvrent leurs cuisines à des réfugié.e.s. Et la progra envoie du lourd : rien que dans la capitale, une dizaine de restos bien connus des foodies (et validés par Time Out !) participent à l'opération. Comme (au hasard), Septime, la table gastronomique dépoussiérée cornaquée par Bertrand Grébaut, qui jouera du piano avec Magda Gegeneva pour un dîner franco-géorgien sur fond d'accords mets et vins. Mais aussi L'Ami Jean, le bistrot boisé de papa Jégo, qui mettra de côté le naf naf pour mitonner avec Harouna Sow ris de veau et mafé, le parfait combo !

Les Bains Paris
Les Bains Paris
Photograph: Les Bains Paris

12. S'offrir un dîner dans la mythique piscine des Bains

Actualités Dans nos Assiettes

En attendant la reprise de l'activitée dans l'hôtel et dans le night-club, les équipes ont su réinventer complètement le lieu avec une programmation délirante, façon festaurant… Désormais, vous pouvez organiser un repas avec vos potes dans l’iconique club où tant de stars ont rocké le dance-floor… Réserver une table dans la Suite penthouse du palace avec un service ultra VIP… Ou encore dîner tout au fond de la piscine (Adjani likes this) dans la mythique piscine du club.

Advertising
Le Louxor
Le Louxor
Le Louxor / DR-Wiki

13. Soutenir les cinémas indépendants parisiens en enchaînant les films de qualité

Cinéma

Après trois (longs) mois loin des salles de cinoche, nous obligeant à binge-watcher compulsivement tout le catalogue Netflix, il est de nouveau possible de se confiner sur les sièges carminés des salles de cinés. Pour l’occasion, Time Out a voulu rendre hommage aux établissements historiques de la cinéphilie parisienne : des salles obscures indépendantes, qui luttent contre la gentrification accélérée et survivent à la concurrence des grands groupes (et du streaming). Au-delà d’une programmation souvent pointue, tendance art et essai, chacune d’entre elles a su garder ce petit truc en plus : une âme. La preuve avec cette sélection !

En vrac :

Advertising

GYG Paris Activities Widget

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising