Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris ce week-end ?

Que faire à Paris ce week-end ?

Concerts, expos, films, théâtre, bars, restos : notre sélection des meilleures choses à faire à Paris !

© Puxan Photo
Par La Rédaction |
Advertising

Ce qu’on aime à Paris, c’est que chaque semaine, il y’a du nouveau. Un bar où les cocktails coulent à flot, un petit bistro de quartier, une expo pour remplir sa caisse à culture ou un concert pour pogoter. Chez Time Out, on sait que vous n’avez pas toujours le temps de vous rencarder sur les bons plans parisiens. Ça tombe bien, nous, si. Voici, un petit paquet d’idées qui devraient donner du coffre à votre vie sociale pour cette semaine. Cadeau.  

Chez Time Out, tous les établissements sont testés anonymement par nos journalistes, en payant l'addition à chaque fois, comme n'importe quel client !

Les meilleurs plans du week-end

1
© La Liquiderie Bar
Bars, Bars à bières

La Liquiderie Bar

Folie-Méricourt
4 sur 5 étoiles

Téma ces tireuses ! On ne voit qu’elles à peine arrivé à la Liquiderie, coolosse cave à manger qui a osé le dépouillement indus’ (béton ciré, néons blancs et mobilier ferreux) au milieu des bouis-bouis à bo bun et néons en mandarin (à Belleville, quoi). Vingt becs chromés qui débitent 15 bières artisanales mais aussi – surprise – cinq vins nature dûment sélectionnés par Julien Maillet, exigeant taulier de la Liquiderie Cave (maison mère à 11 minutes à patte). Comme on aime bien les catégories, on se dit « voilà un chouette bar à bière qui ose du vin ».

2
© Puxan Photo
Restaurants, Café-restaurant

Back in Black Coffee

Roquette
5 sur 5 étoiles

Hourrah ! Après KB Coffee Roasters dans le 9e (2010), Nicolas Piégay, pionnier du café de spécialité à Paris, récidive avec ce vaste spot de 200 mètres carrés, boutique/atelier/coffee shop dépotant de 9h à 17h des assiettes ultra-goûtues. Baie vitrée sur rue, piliers grattouillés, plantes vertes, murs en béton brut… Amy Winehouse et son Back to Black en tête, on déboule dans une grande salle indus' avec, sur la droite, un long couloir sous verrière featuring comptoir de 8 mètres (!) et tabourets, où savourer son kawa en tête à tête avec une imposante La Marzocco Strada : expresso (2,50 €), cafés filtre exprimés sur V60 et Aeropress de compète (6 € chaque)… Mais aussi des spécialités glacées à la tireuse, dont une trop rare cascara – infusion de cerise de café – à 5 €… Le tout avec vue sur l’atelier de torréfaction et la cuisine ouverte au fond.

Advertising
3
Théâtre, Drame

Hedda

Théâtre de Belleville, 10e arrondissement
4 sur 5 étoiles

L’histoire d’Hedda est d’abord une histoire d’amour. D’ailleurs, ça ne cesse peut-être jamais de l’être. C’est l’histoire d’une femme un peu trop grande, aux dents un peu trop courtes, une femme maladroite et mal dans sa peau qui tombe amoureuse du beau garçon, du beau parleur, celui qui attire tous les regards et toute l’attention. Parce que les débuts sont importants et le diable dans les détails, Lena Paugam prend en charge ce récit troublant qui démarre au premier soir, au premier regard, s’attardant sur la couleur d’un pull ou la forme d’une jupe.

4
© Broc Retro Vintage
Shopping, Brocante

Rétro Vintage Market à Ground Control

Ground Control Gare de Lyon, Bercy

Quoi de mieux qu'une friche pour accueillir un marché vintage ? Les dimanches 23 février et 22 mars, Ground Control héberge une nouvelle édition du Rétro Vintage Market. Sur les étals de cette brocante, on retrouvera tout un tas de fringues, d'objets en tout genre et d'accessoires allant du début du XXe siècle aux années 1980.

Advertising
5
Théâtre, Comédie

Doully - Admettons

Point Virgule, Le Marais
4 sur 5 étoiles

Associez les cheveux de Khaleesi, les pieds de Golum, la voix de votre ivrogne d’oncle et le dossier médical d’un crackhead de Stalingrad, et vous obtenez Doully. Si ses cheveux sont aussi blonds et soyeux que ses pieds sont cagneux, la comédienne est sobre depuis plusieurs années et ne touche plus à l’alcool ni à l’héroïne, son ancienne maîtresse adorée. Son rapport à l’addiction, et sa sobriété retrouvée, sont les sujets centraux d’un seule-en-scène très personnel joué tous les mardis dans la salle bondée du Point-Virgule.  

6
Mokoloco
Restaurants, Fast-foods, snacks et sandwicheries

Mokoloco

Roquette
4 sur 5 étoiles

Et de deux ! Après nous avoir collé les poils avec leur cultissime coffee shop, Moko Hirayama et Omar Koreitem – couple le plus mythique depuis Lorie et Garou – continuent façon Midas de transformer tout ce qu’ils touchent en or…gasme culinaire ! A deux coups de pédale de leur première adresse, ils ont rhabillé cette ancienne laverie avec l'habituel dress code du moment : cuisine grande ouverte, comptoir en bois, pierres apparentes… Où ils tentent, cinq midis par semaine, de plier le dwich game !

Advertising
7
Shopping, Boulangeries

Babka Zana

Pigalle
5 sur 5 étoiles

Gros gros coup de cœur pour cette toute nouvelle boulangerie monomaniaque de la babka... Une brioche à la française, pensée par le super pâtissier Benoît Castel, au beurre AOP Charentes-Poitou, fermentée 24h sur levain naturel. La diff' ? Ici, elle se décline en 4 goûts et 3 formes. Mini roll, cake, ou baka géante pour 8 personnes, halva/citron ou pommes, noisettes du Piémont, cacao intense... A pleurer tellement c’est bon !

8
© Vincent Pontet
Théâtre, Drame

Massacre

Comédie-Française (Studio-Théâtre), Louvre
3 sur 5 étoiles

Dans le salon d’un hôtel isolé, perdu dans une montagne tempétueuse, D et H boivent un dernier café avant d’aller se coucher. Semblant tout droit sorties d’une pub Gérard Darel, les deux femmes se fondent dans les cinquante nuances de beige qui habillent la pièce au décor minimaliste et leur corps tirés à quatre épingles. C’est ainsi que s’ouvre Massacre, c’est-à-dire très loin de l’horreur que semble suggérer son titre. Pourtant, dès les premières minutes de la pièce, une forte tension va prendre possession du huis-clos et tous les éléments qui pouvaient paraître lisses vont se teinter d’étrangeté.

Advertising
9
© The Social Food
Bars, Bars à vins

Bambino

Saint-Ambroise
4 sur 5 étoiles

Après avoir colonisé la rue de Rochechouart, Fabien Lombardi, parrain de la triplette Faggio (OsteriaPizzeria et Salumeria), multiplie les ouvertures comme Jésus le pain et le vin. Et vas-y que je te sors une nouvelle pizzeria (au 16 passage des Panoramas) ou comme ici, dans le Haut-Marais, un hype bar à vins naturels et platines, avec cocktails à la tireuse (10 €, pas toujours équilibrés mais carrément torchables) et chouette dînette à tapasser en bande (5-20 €) !

10
Art

Faire corps – Adrien M & Claire B

La Gaîté Lyrique, Arts et Métiers

Alors qu'on a encore en tête les live audiovisuels 360° de la dernière Nuit Blanche, voilà que s'avance Faire corps, la nouvelle expo de l'institution. Imaginée par la compagnie d'arts visuels Adrien M & Claire B, elle se voudra immersive et interactive au possible à travers une tripotée d'installations à rendre jaloux un kaléidoscope. 

Advertising
11
© Benedetta Chiala
Restaurants, Français

L’Epi d’Or

1er arrondissement
3 sur 5 étoiles

Après avoir racheté La Poule au Pot, mythique bouclard des Halles, le chef et hyperactif entrepreneur Jean-François Piège – Clover Green, Clover Grill et surtout Le Grand Restaurant (2 étoiles) – récidive ! Et relance dans le même quartier L’Epi d’Or, autre institution bistrotière du Vieux Paris, datant de 1880. Ouf, il a gardé intacte la déco (boiseries patinées, comptoir, carrelage…), jusqu’aux murs jaunis, encore encrassés des générations de fumeurs (ah, cette époque où l’on pouvait cloper à table !)

12
Théâtre

Smoke Rings

Théâtre Michel, La Madeleine
4 sur 5 étoiles

Imaginez une pièce où vous déambulez entre la scène, le bar, la billetterie et même les loges. Où vous interagissez – par moment – directement avec les comédiens. Où ces derniers changent de rôles comme de chemises dans une performance schizophrénique et impressionnante d’énergie. Étonnant ? C’est pourtant le spectacle immersif, ô combien bluffant, de Smoke Rings, la création de Léonore Confino, mise en scène habilement par Sébastien Bonnabel et jouée par une troupe de huit femmes et hommes.

Advertising
13
Art, Textile

Marche et démarche, une histoire de la chaussure au MAD

Musée des Arts décoratifs, Louvre
4 sur 5 étoiles

En cette période de soldes, il y a sûrement une paire de pompes à -70 % qui vous a fait craquer. Mais savez-vous qu’en plus de mettre en valeur vos fringues, la chaussure raconte une histoire vieille de plusieurs siècles ? Pour conjuguer amour du style et de l’Histoire, rendez-vous au MAD qui poursuit sa programmation axée sur le rapport au corps et à la mode à travers cette expo consacrée à la chaussure.

14
© Cyrille Weiner, avec l’aimable autorisation de SOA Architectes.
Actualités, Art

La Fab.

Agnès b. en a rêvé pendant des années, et cette fois, elle l’a fait : sa Fab., un lieu destiné à montrer sa collection d'art contemporain, va ouvrir ses portes – si tout se passe bien – à la fin du mois de janvier dans le 13e arrondissement, au niveau de la place Jean-Michel-Basquiat (à qui elle a acheté une œuvre dès 1984). Côté mensurations, le bébé se porte bien avec 1 400 mètres carrés répartis sur deux étages. Le cœur de la Fab. ? Cet espace de 800 mètres carrés où seront exposées à tour de rôle près de 5 000 pièces de la collection de la créatrice.

Advertising
15
Théâtre, Comédie

Bérengère Krief - Amour

Théâtre de la Gaîté Montparnasse, Montparnasse
4 sur 5 étoiles

C’est où, l’amour ? On dit que certains l’auraient trouvé entre deux rayons de livres à Notting Hill, d’autres entre deux paquets de quinoa chez Bio c’ Bon, et d’autres encore entre deux shots de vodka dans une boîte presque sympa. Bérengère Krief, elle, l’a cherché pendant longtemps : de tournages en voyages, de Tinder en folles soirées, guidée par le désir d’avoir une belle histoire à raconter.

16
© Benoit Linero
Restaurants, Italien

Daroco 16

16e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Coup de cool dans le 16e ! Après avoir joué les pizzaïolos en marinière dans leur échoppe rue Vivienne, le trio de trentenaires malin Alexandre Giesbert, Julien Ross et Romain Glize nous ressert un remake seizièmiste de leur trattoria originelle. Dites buongiorno à Daroco 16 ! Sis pile en face de la Maison de la Radio, à la place d’un (feu) Zebra aux abonnés moyens, le lieu recrache avec brio les gimmicks de son grand frère : des pizzas aux trottoirs bien dodus, des grands classiques plein la Botte (pastas, risotto…) et une déco renversante signée par l’agence Reinh.

Advertising
17
© Rebecca Fanuele - Adagp, Paris, 2019
Art, Art contemporain

Christian Boltanski, faire son temps

Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne), 4e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Rares sont les artistes qui peuvent se payer le luxe d’organiser eux-mêmes leur rétrospective au Centre Pompidou. Et trente-cinq ans après sa première expo dédiée à Beaubourg, c’est Christian Boltanski himself qui invite les amateurs d’art contemporain à (re)découvrir son travail à travers 50 œuvres sélectionnées par le plasticien parisien de 75 ans. Sous le commissariat de Bernard Blistène – oui, oui, le directeur de Pompidou –, le plus gros centre d’art contemporain de la capitale met les petits plats dans les grands pour clôturer la décennie.

18
© Comédie-Française
Théâtre

Angels in America

Comédie Française (Salle Richelieu), Louvre

Iconique œuvre de l'Américain Tony Kushner, Angels in America fait son entrée au répertoire de la Comédie-Française, avec une mise en scène signée par le réalisateur Arnaud Desplechin. Une pièce qui nous téléporte dans le New York de la seconde moitié des années 1980, entre conservatisme reaganien, guerre froide, menace nucléaire et épidémie de sida. A la distribution : huit comédiens interprétant 23 personnages et en filigrane, un questionnement sur le monde d'aujourd'hui.  

Advertising
19
Art, Photographie

Le monde selon Roger Ballen

Halle Saint Pierre, Montmartre
5 sur 5 étoiles

Expo parfaite dans une ambiance post-Halloween, on conseille cependant aux spectateurs d’avoir le cœur bien accroché. Car tout chez Roger Ballen évoque l’horreur, de ses peintures cauchemardesques à ses photos en noir et blanc glauques à souhait, en passant par son mobilier souillé par des animaux morts ou des corps ensevelis sous des cordes.

20
Collection Raphaël Gaillarde, dist. RMN-Grand Palais:Raphaël Gaillarde © RMN-Grand Palais-Gestion droit d’auteur pour Raphaël Gaillarde © ADAGP, Paris 2019 pour Pierre Soulages
Art, Peinture

Soulages au Louvre

Musée du Louvre, Louvre

S'il y a bien un peintre français à qui l'expression « monstre sacré » colle parfaitement, c'est lui. Pierre Soulages, 100 ans (!) et huit lumineuses décennies emplies d'infinies déclinaisons et de réflexions sur le noir. A l'accrochage de cette rétrospective au Louvre, une vingtaine d'œuvres retraçant toutes les périodes créatives de l'artiste, des débuts en 1946 à sa découverte de l' « outrenoir » au crépuscule des années 1970. On y zieutera également des tableaux récemment peints, dont de très grands formats. Et juste pour info, le peintre français rejoint Picasso et Chagall au rayon des artistes exposés de leur vivant au musée du Louvre. Rien que ça.

Advertising
21
© Candide
Restaurants, Italien

Candide

4 sur 5 étoiles

A une jetée de mètres de l'une de nos adresses préf’ (la Cave à Michel), Alessandro Candido (ex-Cave de l’Insolite) et Camille Guillaud (ex-cheffe de marque chez Deliveroo) ont casé leur trattorôtisserie. La particularité du spot ? Proposer deux espaces distincts mais reliés. Côté pile, au 37 boulevard de la Villette, un comptoir et des mange debout, en mode sandwicherie le midi (sur place ou à emporter) et cave à manger le soir. Côté face (35 rue de Sambre-et-Meuse), un vrai resto avec service à table, bois brut, délicates opalines ivoire au plafond… Mais aussi et surtout cette imposante rôtissoire à l’entrée.

22
Que faire

Illumination féérique de Thoiry

Parc de Thoiry,

Parmi les dadas du moment des Parisiens, les lanternes et les illuminations sont sacrément bien placées, en témoigne l'engouement pour celles du Jardin des plantes. Cette fois, on vous emmène un chouïa plus loin puisque c'est à Thoiry que l'événement se déroule, mais le déplacement vaut clairement le coup. Pour cette seconde édition du festival Thoiry Lumières Sauvages, ce sont plus de 700 (!) lanternes inédites représentant animaux et personnages qui ont investi le parc du château et les jardins. 

Advertising
23
© Hartung, Hans
Art

Hans Hartung. La fabrique du geste

Musée d’Art Moderne de Paris, Chaillot
4 sur 5 étoiles

Lorsque l’on évoque les musées dédiés à l’art contemporain à Paris, on pense tout de suite au centre Georges-Pompidou ou au Palais de Tokyo. S’il est plus discret, le musée d’Art moderne n’en est pas moins stylé et revendique aussi sa place dans le paysage artistique de la capitale. Après un lifting d’un peu plus d’un an, le MAM revient dans le game avec une rétrospective dédiée au peintre allemand Hans Hartung (1904-1989), qui n’avait pas été mis à l’honneur à Paname depuis 1969. De grosses promesses donc, mais qu’en est-il vraiment ?

En vrac :

Advertising

GYG Paris Activities Widget

Advertising