Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Que faire à Paris ce week-end ?

Que faire à Paris ce week-end ?

Concerts, expos, films, théâtre, bars, restos : notre sélection des meilleures choses à faire à Paris !

Par La Rédaction |
Advertising
© Hasard Ludique

Ce qu’on aime à Paris, c’est que chaque semaine, il y’a du nouveau. Un bar où les cocktails coulent à flot, un petit bistro de quartier, une expo pour remplir sa caisse à culture ou un concert pour pogoter. Chez Time Out, on sait que vous n’avez pas toujours le temps de vous rencarder sur les bons plans parisiens. Ça tombe bien, nous, si. Voici, un petit paquet d’idées qui devraient donner du coffre à votre vie sociale pour cette semaine. Cadeau.  

En quête de bons plans ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les semaines le meilleur de Paris.

1
© Julien Mouffron-Gardner
Bars, Bars à vins

Montezuma Café

2e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Montezuma, c’est le nom du dernier empereur inca dégommé par le conquistador Cortés. C’est aussi et surtout un clin d’œil à l’album Zuma (1975) de Neil Young, grand audiophile devant l’Eternel. Lancé en catimini du côté de Bourse (improbable !) avec son sublime logo à police psyché façon Robert Crumb, le lieu est un total et génial ovni, alliant disques vinyles, cuisine chiadée et vins naturels, dans la veine d'In Sheep's Clothing à LA ou Brillant Corners à Londres.

2
Actualités, Dans nos Assiettes

Ouverture de Libertino, l'énorme nouveau resto Big Mamma dans le 10e

Big Mamma. Saison 9. Après avoir décliné la gastronomie italienne à l'envi aux quatre coins de la capitale, le groupe vient d'annoncer l'inauguration le 6 décembre d'une nouvelle trattoria parisienne ouverte 7 jours sur 7. Son petit nom ? Libertino. Localisation de la future queue ? Au 44 rue de Paradis, dans le très couru quartier de Strasbourg-Saint-Denis. Avec cette neuvième adresse, Big Mamma se fait toujours plus big en proposant pas moins de 220 assises.

Advertising
3
Bars, Bars à cocktails

BB le bar

Saint-Georges
4 sur 5 étoiles

On connaissait le bar-tabac, le bar d’hôtel, il va falloir maintenant compter avec le bar de salle de sport. Attention, ne vous attendez pas à une ambiance de vestiaire supplément transpi. Caché au premier étage du Blanche, un club de sport über-chic situé dans un hôtel particulier tout en marbre et moulures (abo annuel 2 200 €), le BB se la joue classieux avec une déco moderniste laiton sur ton signée Toro & Liautard (canapé serpent caramel, plafond miroir, banquettes velours olive…) dans une ambiance de paquebot immobile.

4
© Xing Fu Tang
Restaurants, Salon de thé

Xing Fu Tang

Arts et Métiers
4 sur 5 étoiles

Si vous avez voyagé en Asie du Sud-Est récemment, vous êtes peut-être déjà tombés sur cette jeune enseigne taïwanaise. Fondée en janvier 2019, Xing Fu Tang (littéralement “le temple du bonheur”) compte déjà 60 points de vente dans l’Etat insulaire et 30 franchises en Malaisie, Chine, Vietnam, Thaïlande, Philippines… Mais aussi Japon et Canada, et, depuis août dernier, Paris ! Mettons fin tout de suite le suspense : oui, la boutique rentre clairement dans les meilleurs bubble tea de la capitale, mais pour deux produits seulement (cités tout en haut de cette chronique). Le reste est assez gadgeto. Les bubble tea sont servis pour l’écrasante majorité froids (4,20 €-6,20 €), seuls deux sont chauds (6,20 € et 6,50 €).

Advertising
5
© DR
Que faire, Marchés et foires

Super Noël d'Emmaüs Défi - Vente de jouets pour tous !

Emmaüs Défi - Boutique du 104, 19e arrondissement

Elle est de retour : la grande vente de jouets solidaires d’Emmaüs Défi ! Le 7 décembre, l’association fondée par l’abbé Pierre propose la 13e édition de son immense vente de 12 000 jouets du côté du 19e arrondissement. Une vente durant laquelle Emmaüs Défi proposera des objets neufs et d'occasion offerts par des entreprises, des magasins ou encore des particuliers généreux.

6
Shopping, Epiceries

Mlle à Marrakech

Batignolles
5 sur 5 étoiles

Certes, on est happés par un délicat fumet de fleur d’oranger qui appâte les piétons de la rue de la Terrasse, mais les clichés restent à la porte ! A l’intérieur ? On a tout simplement envie de TOUT acheter. 

Advertising
7
© DR
Actualités, Insolite

Les immenses structures Jardin des plantes sont de retour !

Dans le game du carton, c'est peu dire que l'exposition Espèces en voie illumination au Jardin des plantes s'est posée là comme il faut. L'an dernier, pendant deux mois, des centaines de milliers de spectateurs ont arpenté le jardin jalonné de structures illuminées prenant la forme d'animaux. Histoire de donner suite à ce succès et surfer sur l'expo Océan, une plongée insolite, le Muséum national d'histoire naturelle a décidé de remettre une pièce dans le flipper avec Océan en voie d'illumination, qui prendra de nouveau place dans le Jardin des plantes, du 18 novembre 2019 au 19 janvier 2020. 

8
Actualités, Cinéma

Un marathon Friends au cinéma pour les 25 ans de la série !

A l'occasion de la Saint-Nicolas, les fadas de Friends seront un chouïa plus gâtés que les autres. En pleine célébration du quart de siècle de la série, et alors qu'ils ont déjà pu apercevoir le mythique canapé orange au jardin du Palais-Royal, voilà qu'un tout premier marathon sur grand écran vient d'être annoncé par les cinémas Pathé Gaumont. L'événement aura lieu le 6 décembre à partir de 19h30 dans 64 cinémas de la franchise, dont une douzaine à Paris et en région parisienne.

Advertising
9
© DR / Good Planet
Que faire, Marchés et foires

Marché de Noël écologique & solidaire

FONDATION GOODPLANET, 16e arrondissement

A part prendre des photos et réaliser des films du haut d'un hélicoptère, le médiatique photographe écolo Yann Arthus-Bertrand a également créé en 2005 la fondation Good Planet pour agir pour le développement durable. Alors forcément, quand Good Planet fait son marché de Noël dans son siège niché en plein bois de Boulogne, c'est forcément « écologique et solidaire ». L'espace de deux week-ends, ce sont 45 exposants qui proposeront des cadeaux éthiques et responsables. Avec, en vrac, de la bière artisanale, des accessoires et bijoux, des cosmétiques ou des plantes médicinales. Ayons la main verte, comme dirait Tryo.   

10
Art, Peinture

Degas à l'Opéra

Musée d'Orsay, 7e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Les températures baissent, quelques flocons sont même tombés sur les toits de Paris. L’automne fait doucement place à l’hiver, et quelle plus belle façon de clôturer cette année culturelle de dingue que de faire un petit tour à l’opéra ? Si les premiers rangs du palais Garnier peuvent faire mal au portefeuille, le musée d’Orsay nous invite à pénétrer dans les coulisses d’un monde à part, largement capturé par Edgar Degas qui en fera son obsession.

Advertising
11
© DR
Que faire, Marchés et foires

Marché de Noël des vins naturels alsaciens

BHV de l'Homme, Le Marais

En galère de cadeaux pour le réveillon ? Du 2 au 24 décembre, ne ratez pas ce tout nouveau marché de Noël : un petit salon de vin bio/naturels à taille humaine (10 domaines), réunissant la fine fleur des vignerons d’Alsace dans la cour du BHV L’Homme. Chaque jour, de 10h à 19h, deux producteurs seront présents pour vous faire goûter gratos 12 références de vins, vendues ensuite à taro réglo (15-40 €), du vin chaud et des bières.

12
© Coin-op Table
Restaurants, Taïwanaise

Coin-OP Table

SoPi (South Pigalle)
4 sur 5 étoiles

Téma l'ovni ! Façon 5 000 en 1, Thomas Mamaï a rentré dans ces quatre murs tout ce qu'il kiffait dans la vie. Le bon vin, la bouffe asiate, et surtout, en gros collectionneur (et gamer) qu'il est, une dizaine de bornes d'arcade vintage, d'Atari à Taito en passant par Bally Midway. L'excellente nouvelle, c'est qu'elles sont toutes GRATIS pour les clients – il n'y a que le flipper qui est payant (1 € la partie). Pac-ManStreet FighterDragon's LairDig Dug… Ils ont même l'arcade originale Defender de 1981, le jeu Gamshara et une imitation de Cabal de chez Mitchell Corporation (2002)… De quoi rendre fou Squeezie !

Advertising
13
© DR / Paris La Défense
Que faire, Marchés et foires

Village de Noël Paris La Défense

Parvis de la Défense, Paris et sa banlieue

Pas la peine de chercher bien loin, le voilà le plus grand marché de Noël d'Île-de-France. L'espace d'un mois, le royaume des costumes-cravates accueille un marché de Noël de 13 000 mètres carrés et plus de 350 exposants différents ! Un village qui répond à tous les critères du genre avec des bijoux, des chocolats, des pulls de Noël, de la tartiflette, du vin chaud et mille autres choses. Côté animations, les enfants pourront profiter de spectacles de Guignol, d'un mur de coloriage ainsi que de la présence d'un père Noël. Et pour éliminer les excès de nourriture, on monte sur le toit de la Grande Arche pour découvrir la patinoire.

14
Image d'illustration
© DR
Que faire, Marchés et foires

Marché de Noël alsacien de gare de l'Est

Gare de l'Est, Gare de l'Est

S'il y a bien une région qui a le marché de Noël dans le sang, c'est l'Alsace ! A Paris, c'est à la gare de l'Est que le marché alsacien local est à trouver. Depuis quasi quarante ans, on retrouve sur le parvis le meilleur de la région, entre vins, choucroute et saucisses. Mais aussi bretzels, kougelhof, männele en pain d’épice et en brioche, munster… Pas tout à fait le marché de Noël de Strasbourg, mais on s'en approche avec tous les jours des spécialités alsaciennes à déguster.  

Advertising
15
© Au Petit Rozey
Bars, Bars à vins

Au Petit Rozey

Batignolles
5 sur 5 étoiles

Xavier Benilous, marchand de biens immobiliers et chineur né, s’est acoquiné avec Stéphane Rozey, libraire reconverti en caviste depuis une dizaine d’années (ex-Bougainville) pour nous pondre ce bouclard titi parigot plus vrai que nature. Sous les couches de peinture d’une banale laverie, les deux compères ont exhumé le squelette d’une ancienne brocante. Conséquence, un troquet qui semble avoir toujours été là… alors qu’il vient de sortir de l’œuf (fin juin dernier).

16
© Colchide
Restaurants, Géorgien

Colchide (rue des Martyrs)

Abbesses
4 sur 5 étoiles

L’avantage d'avoir tourné un docu sur le pif nature en Géorgie ? C'est d'être revenue avec des adresses caucasiennes plein la besace. C’est ainsi qu’on nous a conseillé le 3e opus de Datchi, sympathique taulier francophone qui duplique sa mythique cantine Colchide du côté de Montmartre. Dans son loft indus' gentiment foutraque (tapis chamarrés au mur, plantes vertes suspendues, ciment brut et tuyaux d’aération apparents…), le bonhomme nous sert depuis sa cuisine ouverte du grill et des plats mijotés de compète !

Advertising
17
© Musée d’Etat des beaux-arts Pouchkine, Moscou, Russie
Art, Peinture

Toulouse-Lautrec - Résolument moderne

Grand Palais (galeries nationales), Champs-Elysées
4 sur 5 étoiles

Plus de vingt ans que Paris n’avait pas célébré en aussi grande pompe le peintre le plus famous de Montmartre ! Connu pour ses représentations d’un quartier qui, « en ce temps-là, accrochait ses lilas jusque sous nos fenêtres », Toulouse-Lautrec fait (enfin) l’objet d’une rétrospective à la hauteur de son art aux nombreux aspects méconnus.

18
Restaurants, Salon de thé

Kott Café

Saint-Ambroise
5 sur 5 étoiles

Sojin (Coréenne, ex-styliste pour Andrea Crew) et Géraud (Français reconverti en barista) se sont chauffés pendant trois ans pour nous pondre cet écrin tout droit sorti d’un magazine de mode. Repeint en blanc du sol au plafond, leur spot poético-indus' en jette : délicates opalines au plafond, tuyau alu, petites tables en bois brut, set de dessins chinés à la brocante « pour 1 € le tout ! »… Tout ça dans le quartier qui va bien (Parmentier), à quelques mètres de l’excellente boulangerie gluten-free Chambelland.

Advertising
19
© DR
Que faire, Marchés et foires

La Magie de Noël aux Tuileries

Jardin des Tuileries, 1er arrondissement

Après avoir dû laisser son marché de Noël sur les Champs, la venue l'an dernier de Marcel Campion aux Tuileries prenait presque des allures de plan de secours. Une édition et des centaines de milliers de visiteurs plus tard, c'est peu dire que le forain redébarque plus que ravi pour une deuxième cuvée dans le jardin du centre de Paris. Au programme jusqu'au 5 janvier : 120 chalets qui proposeront des cuisines du terroir, des artisans et de nombreuses attractions et animations avec un sapin de 12 mètres de haut, des toboggans, des patinoires et la grande roue de 70 mètres du patron !  

20
© Marc Domage
Art

L’Œil et la nuit

Institut des cultures d'islam, Goutte d'Or
3 sur 5 étoiles

Entre les contes insomniaques de Shéhérazade et le calendrier lunaire, le monde arabe a toujours entretenu un rapport particulier à la nuit. Un rapport presque lyrique qu’exploite l’Institut des cultures d’islam le temps de son expo L’Œil et la nuit, une ode imaginative à l’obscurité et à la lune.

Advertising
21
© DR
Sport, Danse

Pink School

8e arrondissement

Il était pourtant là depuis le début. Toujours derrière nous, pour le meilleur et pour le pire. On sait qu’on peut se reposer sur lui, mais c’est vrai qu'on l’oublie la plupart du temps, on le néglige, on le cache… Non, on ne parle pas de son ex relou, mais bien de la toute-puissance de ce sacro-saint fessier. Il est donc temps de l’affirmer, et de s’affirmer, a posteriori. Heureusement, le twerk est ce remède miracle pour prendre conscience de ce qu’on en a dans le pantalon.

22
© DR
Sport, Danse

La Plume Air Club

Javel

Déconfit. Face aux habitués qui enchaînent des figures improbables (parfois même en duo), sur des cerceaux à 1 mètre du sol, c'est peu dire qu'on s'est senti déconcerté. Passé l’intimidation et l’échauffement, le cours est divisé en niveaux, pour des exercices adaptés : ceux qui tournoient et virevoltent, et les autres, dont le dernier cochon pendu remonte à vingt ans.

Advertising
23
© Steam Bar
Restaurants, Chinois

Steam Bar

Saint-Germain-des-Prés
3 sur 5 étoiles

Après avoir bourlingué entre les Pouilles (Marcello) et le Japon (Blueberry), Marie-Lorna et Florence Vaconsin jouent de nouveau les globe-trotteuses dans leur fief germanopratin. Leur nouvelle lubie ? Transformer l'ex-Bocca della Verita en digne petite sœur du Blueberry, en misant cette fois-ci sur un steam bar – comprenez des bouchées vapeur venues d’Asie. Dans un décor hongkongais qui semble tout droit sorti d’un remastering d’In the Mood for Love (bois sur pierres apparentes, lampions rouges qui tombent du ciel et maxi-comptoir à l’entrée), on commande sur fond de jazz et lumière tamisée une large partie de la carte chantournée par Christophe Wong (ex-Shangri-La).

24
Bars, Bars à cocktails

La cave à cidre

Réaumur
4 sur 5 étoiles

Dans les cales du Breizh Café Montorgueil (la crêperie de compète de Bertrand Larcher), la Cave à cidre se la joue speakeasy breton (un komz dousik ?). A la barre de cet élégant sous-sol voûté (banquette bleu canard, papier peint nautique), on trouve Robin Le Texier, fraîchement débarqué de la Fabrique (Saint-Malo), qui fait le malouin en mixant des saveurs breizo-nipponnes. A la carte, qui va changer tous les trimestres, on prend le large avec une douzaine de créations drôlement bien troussées.

Advertising
25
Art, Photographie

Le monde selon Roger Ballen

Halle Saint Pierre, Montmartre
5 sur 5 étoiles

Expo parfaite dans une ambiance post-Halloween, on conseille cependant aux spectateurs d’avoir le cœur bien accroché. Car tout chez Roger Ballen évoque l’horreur, de ses peintures cauchemardesques à ses photos en noir et blanc glauques à souhait, en passant par son mobilier souillé par des animaux morts ou des corps ensevelis sous des cordes.

26
© Guillaume Blot
Restaurants, Français

Sausalito

Poissonnière
4 sur 5 étoiles

Avec un nom qui claque comme une sauce latine, Sausalito vient épicer le 9e d’une formule midi bien rodée (18 et 21 €) et de belles assiettes du soir à échanger (6-16 €). Derrière ces quatre syllabes, un quatuor de garçons du milieu (Basile & Martin Beaupère, Pierre Rammaert et Antoine Couturier) bossant main dans la main avec le chef londonien David John Kelly (ancien du 6 Paul Bert).

Advertising
27
Restaurants, Israélien

Miznon Grands Boulevards

Faubourg Montmartre
4 sur 5 étoiles

Mazel tov ! Après avoir enjaillé le Marais (4e), puis le quai de Valmy (10e), la 3e adresse 100% pita du chef israélien Eyal Shani rameute tous les bureaux voisins. Pour cause : ouverture non-stop de midi à 23h (15h30 le vendredi), playlist good vibe enchaînant Dalida et Randy Crawford, et serveur aux cheveux bleu Dragibus, ton sur ton avec la faïence au mur… Mais surtout, dès l'entrée, cette vaste cuisine ouverte qui vous flanque une salivante sévère : deux énormes poulets rôtis entiers nous font de l'œil sur le comptoir, à côté d'odorants fondants au chocolat (3,50 €) et muffins banane (3,50 €). Vite ! On commande en caisse, puis s'assoit sagement en attendant sa pita.

28
Art, Photographie

Les infamies photographiques de Sigmar Polke

Le Bal Café, Place de Clichy
4 sur 5 étoiles

De Sigmar Polke, on connaît surtout les peintures électriques inclassables. Mais en ce Mois de la photo, c’est un autre aspect de la pratique de l’artiste allemand que nous propose d’explorer le BAL. Spot de la photo alternative de la place de Clichy, la plateforme indépendante constitue un corpus à partir d’une caisse poussiéreuse pleine de clichés trouvée chez Georg, le fils Polke. 

Advertising
29
Tirage gélatino-argentique, The Morgan Library & Museum, achat en 2013 grâce au Charina Endowment Fund © Peter Hujar Archive, LLC, courtesy Pace/MacGill Gallery, New York and Fraenkel Gallery, San Francisco
Art, Photographie

Peter Hujar, Speed of Life

Jeu de Paume, 1er arrondissement
4 sur 5 étoiles

Moins célèbre que Robert Mapplethorpe, Peter Hujar capture lui aussi un underground new-yorkais en noir en blanc. Mais alors que l’ex de Patti Smith misait sur une esthétique très porno chic, c’est une vérité sans fard que Hujar photographie. Si ses contemporains sublimaient la teuf, l’artiste timide célébré au Jeu de Paume s’attarde sur un after un peu fatigué, quand les noctambules se démaquillent et que les lumières se rallument. Moins séduisant, certes, mais tellement saisissant.

30
© DR
Actualités, Mode & shopping

La boutique éphémère du Studio Ghibli s'installe rive gauche

Kiki, Porco Rosso, Totoro… En un peu plus de trente ans, le Studio Ghibli a, sous l’impulsion du duo Hayao Miyazaki et Isao Takahata, complètement révolutionné le cinéma d’animation. Ancré dans l’imaginaire collectif, le studio fait l’objet d’un véritable culte dont chaque célébration provoque l’emballement. Alors on vous laisse imaginer la réaction des fans à l’annonce de la quatrième édition à Paris du Château éphémère, le pop-up store labellisé Studio Ghibli. Jusqu'au 15 décembre, la boutique prend ses quartiers rive gauche, plus précisément au 19 rue Grégoire-de-Tours dans le 6e.

Advertising
31
© Hartung, Hans
Art

Hans Hartung. La fabrique du geste

Musée d’Art Moderne de Paris, Chaillot
4 sur 5 étoiles

Lorsque l’on évoque les musées dédiés à l’art contemporain à Paris, on pense tout de suite au centre Georges-Pompidou ou au Palais de Tokyo. S’il est plus discret, le musée d’Art moderne n’en est pas moins stylé et revendique aussi sa place dans le paysage artistique de la capitale. Après un lifting d’un peu plus d’un an, le MAM revient dans le game avec une rétrospective dédiée au peintre allemand Hans Hartung (1904-1989), qui n’avait pas été mis à l’honneur à Paname depuis 1969. De grosses promesses donc, mais qu’en est-il vraiment ?

32
© DR
Sport, Yoga et pilates

XO Urban Yoga

Poissonnière

Il suffit d'entendre la prof Mathilde chantonner le “zoom zoom zen” des Brigitte, dans la position du lotus, pour savoir qu'on est au bon endroit. C’est sûr que les punchlines de JoeyStarr sonnent parfois mieux que le sanskrit. Sur une playlist sensuelle, on lâche prise pour un cours de yoga en toute sensualité. Parce qu’on peut être détendu et sexy, faire la posture du chat et onduler lascivement. Bien aidés – et apaisés – par la pièce seulement éclairée de bougies et de lumières colorées.

Advertising
33
Art, Design

Le Monde nouveau de Charlotte Perriand

Fondation Louis Vuitton, 16e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Libre et brillante, spontanée et solaire, Charlotte Perriand était surtout dotée d’un œil sans égal pour dessiner le présent, toujours un peu en avance sur son temps. Celle qui disait qu’il fallait « vivre son siècle et anticiper » a longtemps été dans l’ombre des mecs et reprend aujourd’hui sa place dans le domaine du design, vingt ans après sa mort. Et quel meilleur endroit pour découvrir son “nouveau monde” que l’ovni archi réalisé par Frank Gehry ? 

34
© David Jungman
Théâtre

An Irish Story

Théâtre de Belleville, 10e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Pourquoi les danses irlandaises ne s’exécutent qu’avec les jambes ? Ce spectacle a la réponse, démonstration à l’appui. Vous y apprendrez également d’infaillibles techniques de séduction à reproduire sans danger sur le surfeur/révolutionnaire/jeune acteur que vous avez en vue. Si cela ne suffit pas à vous convaincre, allez-y pour Kelly Rivière, alias Kelly Ruisseau, dans ce seul en scène désopilant qui offre à chaque représentation une vraie leçon de théâtre.

Advertising
35
© DR
Art

Collection Alana

Musée Jacquemart-André, 8e arrondissement
4 sur 5 étoiles

Si les mannequins du défilé Balmain agitent leurs strass sur le catwalk parisien pour la Fashion Week, côté art, c’est au musée Jacquemart-André que dorures et clinquant prennent place. Mettant à l’honneur les chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne issus de la collection Alana, le musée présente un florilège de trésors comprenant aussi bien des triptyques bibliques tout de feuilles d’or vêtus que des clairs-obscurs caravagesques mystiques.

36
Francis Bacon
Art, Peinture

Francis Bacon, en toutes lettres

Centre Pompidou (Musée national d'Art moderne), 4e arrondissement
5 sur 5 étoiles

Après une programmation estivale un peu plate, la rentrée démarre fort dans nos musées parisiens : le musée du Quai Branly souffle ses 20 bougies, Léonard de Vinci squatte les galeries du Louvre et, surtout, le peintre britannique Francis Bacon fait l’objet d’une expo événement au centre Pompidou. Savamment menée par Didier Ottinger, elle présente l’un des artistes les plus torturés du XXe siècle à travers le prisme inédit de la littérature.

Advertising
37
© Krause, Johansen
Art

Moderne Maharajah, un mécène des années 30 au MAD

Musée d’Art Moderne de Paris, Chaillot
4 sur 5 étoiles

Exit Kim et Kanye, Beyoncé et Jay-Z et autres Harry et Meghan. Un nouveau power couple nous vient du passé et de la contrée lointaine d’Indore. Yeshwant Rao Holkar et Sanyogita Devi, soit le maharajah et la maharani d’Indore, sont les stars d’une expo pluridisciplinaire au MAD entre photo, design et sens du style. 

38
Art, Peinture

Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres de l’art naïf

Musée Maillol, 7e arrondissement
4 sur 5 étoiles

 A la désignation « peintres du dimanche », le musée Maillol préfère « naïfs » pour qualifier les sept peintres français mis à l’honneur jusqu’au 19 janvier 2020. Loin de la fame des artistes de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, les naïfs sont tour à tour douanier, imprimeur ou femme de ménage, et n’ont squatté ni les bancs de l’université, ni ceux des académies de peinture.  Et pourtant, lorsqu’on se déplace dans l’espace dédié du musée Maillol, on est frappé par la modernité qui caractérise ces indisciplinés.

En vrac :

Advertising
Advertising
Advertising

GYG Paris Activities Widget

You may also like

    Advertising