Street-food : pour changer un peu d'horizon

Tremblez burgers...
Takoyaki
Takoyaki / CC - tab2_dawa
Advertising

Dans nos contrées parisiennes, on associe souvent street-food et culture américaine. Il faut dire que la capitale s'est prise de passion pour ce mode de restauration depuis les débuts du Camion qui Fume, un food-truck mené tambours battant par une talentueuse Californienne. A ensuite suivi la Cantine California, également chapeauté par un Américain. Alors forcément, burgers et hot-dogs sont devenus les fers de lance de cette nouvelle cuisine de rue.

Pourtant, il n’y a pas qu’aux Etats-Unis que l’on casse la croûte sur le pouce. En Asie, et notamment au Japon, la grignote s’élève parfois au rang d’art (il suffit de jeter un œil aux blogs de Sophie Brissaud ou de Camille Auger par exemple, pour s’en convaincre). En Amérique du Sud, elle fait complètement partie de la culture populaire, comme en France, où l’on oublie souvent que de nombreuses spécialités régionales ont d’abord été pensées pour être réalisées à moindre frais et englouties vite fait, bien fait. Alors voilà quelques recettes qui changent un peu et que l’on peut goûter en direct de nos trottoirs bien parisiens. Bien sûr, si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Asie

Restaurants, Chinois

Un cha siu bao chez Li Ka Fo

icon-location-pin Quartier de la Gare

Vous vous souvenez de ces petites brioches que Sangoku s'enfilait à longueur de temps dans Dragon Ball Z ? Ces brioches cantonaises cuites à la vapeur et renfermant du porc laqué ou simplement rôti et légèrement sucré. Ce sont des cha siu bao, faciles à emporter, faciles à déguster. On en trouve de très bonnes chez Li Ka Fo, chez Fun Délices, chez When Zou à Belleville, et généralement dans toutes les bonnes échoppes à dim sum.

Time Out dit
Restaurants, Japonais

Des takoyaki chez Fun Délices

icon-location-pin Le Marais

Il s’agit de petites boules de pâte fourrées au poulpe, au gingembre et aux herbes que l’on mange recouvertes de sauce brune, de mayonnaise et de copeaux de bonites séchées. Un classique en matière de grignotage à la Japonaise. On en trouve chez Happa Tei, mais surtout chez Fun Délices, véritable antre de la street-food asiatique où l’on déguste, sur le pouce, tout un tas d’autres curiosités culinaires comme ces gaufres de Hong Kong. 

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Chinois

Un petit pain à la Taverne de Zhao

icon-location-pin 10e arrondissement

Si vous passez au bord du canal, rue des Vinaigriers et que soudain un petit creux se fait sentir, voici de quoi le combler. Zhao, dans sa taverne, fricote à la mode de X’ian, la capitale de  la province du Shaanxi, en Chine. Et l’un de ses best-sellers est un petit pain chaud, fourré à la viande de porc préalablement mijotée, presque confite dans un bouillon d’herbes et d’épices. Une sorte de petit burger chinois en somme. Tout simple mais succulent. 

Time Out dit
Restaurants, Coréen

Un bibimbap chez Ma Kitchen

icon-location-pin Poissonnière

Bibimbap is the new Bobun ? On pourrait presque prendre les paris, tiens. Ce petit plat coréen, qui mélange traditionnellement différents riz et légumes, ainsi que de la viande et un œuf, offre un vrai repas complet et équilibré. On en trouve dans plusieurs restaurants coréens de la capitale. Mais nos préférés sont chez Ma Kitchen : légèrement remis au gout du jour, terriblement bons et pensés pour être emporter et déguster où vous voulez.  

Time Out dit
Advertising
Restaurants, Burgers

Un Bao Burger chez Siseng

icon-location-pin Canal Saint-Martin

Mais qu'est ce qu'un bao burger ? Une recette hybride qui revisite le bon vieux sandwich de l’Oncle Sam à la sauce asiatique, notamment en remplaçant son classique bun par ces brioches chinoises au goût très légèrement sucré. Il n’en fallait pas plus pour nous donner envie de pister ce drôle de casse-croûte le long du canal Saint-Martin. Car c’est là, évidemment, qu’a élu domicile Siseng. 

Time Out dit

Amérique du Sud

Arepas Bululù paris
DR / © Bululù
Restaurants, Burgers

Des arepas chez Bululù

Les arepas, ces petits pains à la farine de maïs, ont déjà pignon sur rue au Vénézuela ou en Colombie et commencent discrètement à envahir Paris. On les garnit comme des sandwichs, le plus souvent avec du boeuf ou du poulet, des haricots noirs, du fromage, de la banane plantain, de l'avocat. C'est parfait à déguster sur le pouce, on en trouve chez Bululù, une arepera vénézuélienne planquée derrière la Butte Montmartre ou devant le Camion Gourmand.

Time Out dit
Clasico Argentino
© DR
Restaurants, Argentin

Des empanadas chez Clasico Argentino

icon-location-pin Le Marais

On en trouve dans plusieurs restaurants sud-américains de la capitale comme chez Mukura, Tierra Del Fuego ou à la Pulperia, à déguster le plus souvent en entrée avant d'attaquer un beau morceau de viande. Pourtant en Amérique du Sud, on les retrouve plutôt au comptoir de petites échoppes qui les vendent à emporter. Un peu à la façon de Clasico Argentino, qui a fait de ces petits chaussons fourrés sa grande spécialité.

Time Out dit

Régions françaises

Restaurants, Fast-foods, snacks et sandwicheries

De la street-food aveyronnaise chez Caluc

icon-location-pin Strasbourg-Saint-Denis

Depuis quelques mois, de jeunes restaurateurs installés en plein cœur du quartier Saint-Denis proposent aux Parisiens de découvrir la cuisine aveyronnaise, version street-food. On vient donc chercher un galette verte (un caluc, d’après la recette du pascadou), sorte de wrap fourré à la viande, aux olives, aux patates douces, etc. On trouve aussi de très bons farsous (des galettes de viandes aux herbes, fruits secs…) et des omelettes à la brousse. 

Time Out dit
galette saucisse
CC - Trizek
Restaurants, Café-restaurant

Une galette saucisse à la Pointe du Groin

icon-location-pin Gare du Nord

Voilà de la street-food 100% bretonne que l’on déguste un peu partout en Ille-et-Vilaine. A Paris par contre, difficile d’en trouver qui soient vraiment à la hauteur. Mais la planque de Thierry Breton en propose régulièrement à sa carte, réalisées juste comme il faut. Et sinon, on peut toujours se consoler avec une bonne crêpe. Devant la brasserie Wepler par exemple, où Kristin Frederick du Camion qui fume devrait bientôt tenir un petit stand dédié. 

Time Out dit
Advertising
Restaurants

Une socca et un pan bagnat chez Réparate

icon-location-pin 12e arrondissement

Dans cette petite cantine pleine de couleur, Jean-Louis Lacaze cuisine avec son cœur de Niçois. Ainsi, toutes les spécialités de la région ensoleillée sont à la carte. Un remarquable pan bagnat par exemple, au thon, aux olives et aux crudités (quelques variantes sont également proposées pour les puristes ouverts d’esprit) et d’excellentes soccas, ces galettes craquantes et moelleuses, réalisées avec de la farine de pois chiche. 

Time Out dit
Advertising
This page was migrated to our new look automatically. Let us know if anything looks off at feedback@timeout.com