Plan du site

Le meilleur de Time Out Paris, rubrique par rubrique

© EChirache

Que faire à Paris ?

Que faire à Paris ?

5 choses à faire aujourd'hui

Chaque jour, une sélection de sorties par Time Out Paris Resto • Pizza Chic Voici une adresse dont on se dit qu’elle n’aurait pu naître que sur la rive gauche, dans les rues bien fréquentées de Saint-Germain-des-Prés, là où le chic est une religion enseignée dès le plus jeune âge. Et pensez-donc cette incongruité : une pizzeria au décor contemporain, glamour et soigné (panneaux de bois, ampoules suspendues, carrelage et sièges design), mais sans ostentation, aux tables convenablement espacées, aux nappes blanches et aux couverts en argent. Tout ça pour manger des pizzas ? Quelle idée ! Et pourtant… Non seulement l’ambiance sophistiquée à la milanaise et la clientèle bien mise rendent tout repas à la Pizza Chic un peu plus léger, mais les pizzas font partie, sans conteste, des meilleures que l’on puisse trouver à Paris. Des ingrédients rares et en provenance directe d’Italie (mozzarella spéciale – mélange de traditionnelle et de bufflonne –, lard de colonnata, saucisse piquante de Calabre, olives taggiasche, anchois de Salerne…), un tour de main de pizzaiolo assurant une pâte fine et craquante comme on l’aime, une générosité dans la garniture flirtant avec l’opulence gracieuse d’un repas familial napolitain. Que demander de plus ? Blanches (sans sauce tomate) ou rouges, les pizzas vous caressent les yeux avant le gosier : verdeur luxuriante de la carciofi (crème d’artichaut, artichauts crus, roquette, parmesan 24 mois) ou composition impressionniste de la aurora (tomate carmin

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Le top 10 de la semaine

Après vous être enfilé deux douzaines de lapins en chocolat au lait et des dizaines d'œufs pralinés, vous ressentez l'envie de bouger ? Normal. Jetez donc un coup d'œil à notre sélection de la semaine. Direction la Villette pour un spectacle de cirque, la Louisiane pour un verre de Bourbon, ou encore les Pyrénées pour une pizza impériale. On va pas se laisser mourir de faim quand même !

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Que faire ce week-end ?

Tous nos bons plans pour réussir sa fin de semaine. 

En savoir plus
Que faire à Paris ?

101 choses à faire à Paris

Bienvenue dans le guide d’à peu près tout ce qu’il y a de mieux à faire à Paris. Du moins, tout ce que la rédaction de Time Out Paris et son humble troupe de critiques considèrent comme les 101 incontournables de la capitale. Les meilleurs musées, sorties culturelles, cafés et restos que renferme la Ville Lumière sont ici réunis, auprès de bonnes adresses de shopping et d’idées de promenades insolites. Découvrez notre sélection complète ou choisissez l’une des catégories ci-dessous pour (re)partir à la rencontre de notre chère et tendre capitale. Monuments et musées Cure de peintures au Louvre Il faudrait des jours, peut-être même des semaines, pour visiter l’ensemble des collections du Louvre sans avoir à faire un sprint dans un couloir plein à craquer de De Vinci et de Rembrandt. Inutile, donc, d’essayer d’en faire trop d’un coup : vous risquez au mieux une indigestion de peintures à l’huile, de marbres et de momies ; au pire de tomber en syncope. Pour savourer les collections du plus vaste musée au monde, mieux vaut choisir d’explorer une seule galerie dans la journée et s’y tenir : la peinture italienne de la Renaissance, l’Ecole flamande, la Grèce antique... Le choix ne manque pas.En savoir plus sur le musée du Louvre Impressionnisme au musée d'Orsay Dans l’ancienne gare d’Orsay, prenez un bon bol d’art du XIXe siècle. Temple du réalisme, de l’impressionnisme, du post-impressionnisme, du pointillisme et autres grands « ismes » apparus entre 1848 et le début du XXe siècle

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Paris sur Seine

Envie de flotter sur l'eau pour humer les embruns encrassés de notre chère et lumineuse capitale ? Parce qu'on n'a que trop peu d'occasions de jouer les touristes en sueur et les marins en goguette, Time Out a sélectionné pour vous quelques bars, croisières, cafés-concerts, plages éphémères et autres piscines susceptibles de vous procurer quelques vagues sensations balnéaires. Paris-sur-Seine, Paname-sur-Canaux, c'est pas tout à fait le Club Med, mais c'est déjà ça...

En savoir plus
Sites et monuments

Paris Plages 2015

Cette plage de sable échouée en plein Paris avec ses cocotiers, ses parasols et ses transats est d'un exotisme insolent, surtout lorsqu'on connaît le vrai visage de ces voies sur berge devant l'Hôtel de Ville : des voitures, des voitures et encore des voitures. L'idée est si bonne que chaque été Paris Plages est victime de son succès : les jours de grand soleil et de chaleur étouffante, la foule est au rendez-vous, mais une bonne ambiance y règne alors et on s'en accommode malgré le brouhaha. Reconnaissons-le, il faut avoir un petit penchant exhibitionniste pour faire bronzette en maillot sur cette bande de sable fréquentée par une foule de touristes curieux. En revanche, pour retrouver ses amis à la sortie du boulot en plein mois d'août, siroter un cocktail sur un transat ou bouquiner son journal, l'ambiance « vacances à la mer » est festive et relaxante. Les jours de moiteur collante, vous pouvez même vous rafraîchir sous les brumisateurs à disposition.Un Paris Plages II, moins touristique est aussi déployé le long du bassin de la Villette, avec transats, boules de pétanque, sports nautiques et un mini-golf. Le festival L'Ourcq en fête qui s'y tient en parallèle propose des navettes fluviales et d'autres activités le long du canal jusqu'en banlieue parisienne, où un Paris Plages III voit peu à peu le jour.  (A venir)

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Paris dans la rue

Voilà un moment que nous arpentons les chaussées de Paris pour vous trouver des bonnes adresses de restaurants et de bars, que nous traversons la ville pour voir des expos, des concerts, des films, des spectacles… Et c’est au fil de toutes ces pérégrinations que nous est venue l’idée de vous parler des rues de la ville. De ce qui s’y passe, de ce qui s'y cache, de ce que l’on peut y voir, ou y manger. De toutes ces échoppes qui vendent leurs petits pains aux Parisiens pressés jusqu’aux artistes qui exposent leur travail sur les murs de la capitale, en passant par le théâtre, le jeu et quelques balades matinale, bucolique, cinématographique ou criminelle.

En savoir plus
Sport

Au sport !

Une petite rando roller sous le soleil ? Une initiation à la gym suédoise ? Ce n'est pas parce que la météo change d'humeur, qu'il ne faut pas suer un peu. Alors, on enfile ses bracelets-éponge, on s'enduit de déo, on passe son petit short qui va bien, et en avant les endorphines. Cet été, pas de pitié pour les bourrelets !

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Les balades accessibles en RER

Parce qu’on est écolo ou on l’est pas (Et parce que si t’as pas de voiture, autant être écolo) Comment je peux fuir de Paris en vélo ? Bah en vélo, tu peux pas, faut prendre le RER ! C'est pas si compliqué, il faut juste essayer, et vous verrez qu'à moins d'une heure de chez vous, se trouve un coin de verdure où chante une rivière... Petit échantillon de stations RER pour voir la vie en vert RER A : Neuilly-Plaisance et Joinville-le-Pont (en bord de Marne), Noisiel (à 10 min de marche du parc de Noisiel), La Varenne (à 10 min de marche de la Marne), Saint-Germain-en-Laye (à 10 min de marche de la forêt de Saint-Germain-en-Laye) RER B : Bourg-la-Reine, Sceaux ou Parc de Sceaux (à 10 min de marche du parc de Sceaux), Saint-Rémy-lès-Chevreuse (à côté de la piste cyclable et de la promenade le long de l'Yvette) RER C : Meudon-Val-Fleury (à 10 min de marche du bois de Clamart) RER D : Montgeron-Crosnes, Brunoy et Boussy-Saint-Antoine (les trois à 15 min à pied de la forêt de Sénart), Chantilly-Gouvieux (à 15 min de marche du château et de la forêt) RER E : Chelles-Gournay (à 15 min de marche de la Marne) Train H : Saint-Leu-la-Forêt ou Taverny (à 15 min de marche de la forêt de Montmorency) Les stations (vraiment) accessibles en vélo dans Paris Honneur aux gares du Nord-Magenta, de Lyon et de Saint-Lazare ! Les gares font souvent peur en vélo du fait de l'affluence de passagers le week-end. Pourtant, elles sont toutes équipées de passe-vélos (ou passe-valises-horriblement-encombra

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Les berges sur Seine

Portfolio des nouvelles voies sur les quais de Seine ouvertes au public, qui vont désormais faire partie du paysage parisien L'ouverture des voies sur berges de la Seine aux piétons rive gauche est un événément dont se souviendront les Parisiens. D'abord parce que le slogan de la Mairie est une jolie contrepèterie « Les berges sont à vous ! », voyez-vous même... Et surtout parce que désormais, Paris peut se targuer d'être agréable en été, revêtant ses couleurs estivales, sortant ses transats les pieds dans l'eau, ses bars de plages avenants, des jeux pour enfants, des restaurants et des parcs flottants. Fini les quelques centaines de mètres de goudron privatisés pendant 15 jours devant l'Hôtel de Ville, façon Paris Plages (qui existe depuis près de dix ans maintenant). Place à de vraies berges piétonnes, rive droite, rive gauche, sur l'eau (un bateau a été mis en place pour faire la navette entre les deux spots), entre les Invalides, la tour Eiffel, la Concorde, le Grand Palais, le musée d'Orsay et le Quai Branly, dans un cadre offrant l'un des plus beaux panoramas sur Paris.  Une transformation dont on ne voit pour l'instant que les prémices. Sachez que les bars de plage En attendant Rosa et le Flow resteront sur les quais définitivement, installant bâches et chauffages en hiver le temps de voir leurs barges arriver (dès le mois de décembre). Le Faust, qui fera face au Showcase sous le pont Alexandre III, débutera ses travaux en septembre, et devrait à terme devenir un r

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Promenades dans le Paris bucolique

Photographies du Paris caché Tout l'été, Time Out Paris vous guide dans les ruelles colorées de la capitale. Des idées de promenade ou des propositions de détours, à vous de voir... • L'île aux Cygnes, 15e Longue de presque 900 mètres et large de seulement 11 mètres, l'allée des Cygnes est un petit parcours minimaliste propice à la méditation et la réflexion, de préférence en dehors des heures de pointe pour limiter le bruit des voitures qui circulent sur les bords de Seine alentours. Digue qui sert de point d'appui à trois ponts, elle a l'avantage d'être peu fréquentée car bizarrement oubliée - jusqu'à aujourd'hui - des guides touristiques ! Bien sûr, vous croiserez toujours quelques Américains ou passionnés de New York venus admirer la petite réplique de bronze de la statue de la Liberté, qui siège là depuis 1889, soit trois ans après la construction du modèle original. • Square de la Butte du Chapeau Rouge, 19e Peu fréquenté (et c'est très bien), ce square aux allures de parc offre une vue dégagée sur le nord-est de l'agglomération parisienne. Le périph' n'est pas loin, mais peu importe puisqu'on le surplomble ! Espaces verts, petits chemins et de nombreux bancs s'offrent à ceux qui cherchent un peu de solitude. • La Petite Ceinture, 15e Construite il y a 150 ans, la Petite Ceinture représente dans sa totalité près de 32 km de chemin de fer. Un réseau que les Parisiens empruntaient jusqu'en 1934, puis qui fut utilisé pour transporter de la marchandise jusqu

En savoir plus
Sport

Top 10 des piscines

Vous n'êtes pas un grand sportif, pire, l'idée même d'enfiler des baskets vous déprime. Et on vous comprend. Mais là, avec le mercure qui grimpe, un peu de fraîcheur ne serait pas de refus et l'envie de piquer une tête se profile. Et effectivement, quand il fait chaud, quoi de mieux que de tremper ses orteils dans l'eau ? De buller dans un jacuzzi ? Sachez tout de même que les piscines municipales ne sont pas toutes taillées pour la baignade estivale. Time Out a sélectionné pour vous les dix meilleurs bassins parisiens. Pas encore la Côte d'Azur mais on s'en approche.

En savoir plus
Afficher plus

Restaurants

Restaurants

Nos 100 meilleurs restaurants

On est toujours à la recherche d'un bon resto. Un bistrot sympa et gourmand pour passer une belle soirée entre potes, une jolie cantine pour engloutir une salade avec une amie, un burger à attraper à la volée et à dévorer entre deux rendez-vous, une table particulière pour un événement tout aussi particulier. Alors, pour ne pas se planter (au risque de transformer un bon moment en fiasco total), voici un carnet d'adresses de nos 100 meilleurs restaurants, classés en dix catégories. Un dossier qui aurait pu s'intituler "Nos 100 restaurants préférés" ou simplement "100 bons restaurants parisiens", tant il est difficile de parler de classement ou d'établir des palmarès. Bien sûr, vous ne serez pas d'accord avec tous nos choix, il y manquera sûrement ce petit restaurant que vous aimez tant ou celui qui a ouvert la semaine dernière et que nous n'avons pas eu le temps de tester. Alors prenez-le sans prétention, comme un recueil de nos coups de cœur, un répertoire de nos valeurs sûres. Une liste de toutes ces adresses qui, grâce à leur cuisine évidemment, mais aussi leur créativité, leur accueil, leur gentillesse, leur passion, nous donnent envie de parler d'elles. Des cantines simples et gourmandes jusqu'aux repaires des chefs les plus talentueux, en passant aussi par les cafés, les sandwichs, les tables italiennes, asiatiques ou marines. Bon appétit ! Etoilés & gastronomiques Néo-bistrots Terroir Italiens Asiatiques Burgers & street-food Poissons & fruits de mer Cafés, sal

En savoir plus
Restaurants

Les 50 plats qui font Paris

Se blottir au fond d'un rade quand le ciel est gris souris, se prélasser en terrasse quand le soleil refait surface. A Paris, il y a un resto pour chaque saison, une table pour chaque envie. La ville aime manger. Contagieux péché. D'ailleurs, il n'y a qu'à regarder tous ces comptoirs pris d'assaut, ces troquets blindés, puis se souvenir de ces premiers rendez-vous gourmands et de tous ces festins retentissants. Les rues bouillonnent d'aventures culinaires, de becs fins, de bons vivants, de téméraires. Alors, nous avons eu envie de rendre hommage à ce bel appétit ambiant, en surprenant la capitale dans ses habitudes, en la figeant un instant pour vous emmener en balade, d'assiette en assiette. Mais attention, ici, pas de palmarès ou d'exhaustivité. Seulement notre vision de la ripaille parisienne, dressée en 50 plats emblématiques, comme autant de facettes de la ville. Des palaces prestigieux aux vieux cafés de Paname, des brasseries sans âge aux petites cantines de quartiers, des sommets de la bistronomie aux saveurs de tous les pays. Parce que c'est tout ça, Paris. Dans notre sélection, il n'y a pas de petites ou de grandes tables. Seulement des expériences... Qui méritent toutes d'être vécues. Alors, faites votre choix et régalez-vous ! Paris parigot Il fallait bien faire honneur à tous ces plats classiques que l’on sert depuis des lustres dans les cantines parisiennes. Des choses simples, gourmandes et réconfortantes. Au menu du jour : escargots, steak tartare, œufs mayo,

En savoir plus
Restaurants

Où manger un bon burger à Paris ?

Il en a fait du chemin ce sandwich, depuis les bateaux d'immigrés allemands qui quittaient Hambourg, au milieu du XIXe siècle, pour traverser l'Atlantique et vivre leur rêve américain. La viande était alors hachée, salée, mélangée à des oignons et parfois fumée pour supporter le voyage. L'histoire ne dit pas si le fameux steak était déjà affublé de ses deux fidèles tranches de pain, mais le hamburger finira, en tout cas, par dépasser le port de New York pour contaminer tout le pays. Plus tard, il se dispersera aux quatre coins du monde, notamment grâce à un certain clown au patronyme irlandais, érigé comme l'un des symboles les plus puissants de la culture américaine, jusqu'à devenir l'icône absolue de ses problèmes de malbouffe. Aujourd'hui, il surfe doucement sur une nouvelle vague. Amélioré, revisité, bien travaillé, préparé avec des ingrédients sains et locaux, il se forge une nouvelle image et se fait même une place sur la carte des plus grands établissements. A Paris, plusieurs restaurants l'ont ainsi soigné façon gourmet pour le remettre au menu et plusieurs cantines spécial burger ont même ouvert leurs portes. Nous n'avons pas encore eu l'insolence de faire un classement pour déterminer quels sont les meilleurs hamburgers de la ville, mais en tous cas et en attendant voici un carnet de quelques bonnes adresses.

En savoir plus
Restaurants

Les brunchs par jour

On pense souvent que le brunch est le repas dominical par excellence. Ce n'est pas faux, mais ce n'est pas une raison pour se priver le reste de la semaine. Voici notre sélection de brunchs classée par jour. Certains sont servis seulement le dimanche, mais beaucoup se laissent déguster tout le week-end quand quelques petits malins ont étendu le plaisir à la semaine entière. Il n'y a plus qu'à choisir !

En savoir plus
Restaurants

Où manger de bons sushis à Paris ?

Prenez le maki !

En savoir plus
Restaurants

Restos végétariens

Non, le bacon n'est pas un légume. Mais qu'à cela ne tienne, on vous a quand même dégotté toute une liste de cantines et de restaurants végétariens, vegan, bio, ou adeptes d'une cuisine équilibrée et raisonnée. Bref, que des choses gourmandes, bonnes pour la santé et à haute teneur en vitalité. 

En savoir plus
Shopping

C'est l'heure du goûter !

Non, le goûter n'est pas seulement l'apanage des enfants. De temps en temps, il faut savoir se faire plaisir et s'accorder une pause sucrée. Boulangeries, pâtisseries, salons de thé, glaces ou chocolats chauds... Voilà de quoi satisfaire vos envies de quatre heures. Boulangers, chocolatiers & pâtissiers La Pâtisserie des Rêves Un rêve gourmand devenu réalité. Le pâtissier Philippe Conticini, inventeur des verrines (chez Peltier, au début des années 2000) et auteur d’un livre sur le Nutella, ne cesse pas d’étonner son public dans sa pâtisserie de Saint-Germain ou plus récemment dans sa boutique-salon de thé dans le 16e. Dans un décor délicieusement contemporain, fait de dômes en verre suspendus, il réinterprète les bases de la pâtisserie française, en y ajoutant sa touche personnelle. Le Saint-Honoré devient alors rectangulaire pour que l'on puisse le couper en tranches, le Paris-Brest cache du praliné pur et coulant à l’intérieur de sa crème et le mille-feuille du dimanche se gorge de vanille. Chaque mois, il met en valeur des fruits de saison dans une tarte et un fruitier, une « libre interprétation » du fraisier. De quoi s'accorder un péché mignon en toute impunité... Michel Chaudun Tout au long de la journée, les gourmands de l’Assemblée nationale défilent dans cette boutique qui ressemble à un magasin de jouets en chocolat. Presque arrivé à l’âge de la retraite, Michel Chaudun aime toujours passionnément son métier : il accueille les habitués et les nouveaux clients, célè

En savoir plus
Restaurants

Restaurants vietnamiens à Paris

Il y a plusieurs choses qui caractérisent un Parisien. Il y a, par exemple, cet air cynique et désabusé, cette malveillance absolue envers les touristes, cet amour inconditionnel pour les brunchs trop chers ou cette étrange inclination pour les expositions du Grand Palais. Et au milieu de toutes ces tares, il y a le bo bun. Oui, parce que le Parisien est un animal pressé et souvent fauché (probablement à cause de tous ces samedis passés à bruncher avant d'aller au Grand Palais). Et parce que le bo bun, ce plat à base de boeuf, de nems, de nouilles, de pousses de soja, de citronnelle, de cacahuètes et de coriandre est aussi savoureux que bon marché. Bien sûr, la gastronomie vietnamienne recèle d'autres mets plus délicieux les uns que les autres, comme la soupe pho (qui fait d'ailleurs des miracles contre la gueule de bois) ou le banh mi, ce sandwich vietnamien qui combine astucieusement baguette française et saveurs asiatiques. Alors, que vous soyez à la recherche d'un bon bo bun pour satisfaire vos pulsions primaires de Parisien ou d'une belle table pour faire voyager vos papilles, voici notre carnet d'adresses spécial Vietnam. 

En savoir plus
Restaurants

Trouver un bon restaurant japonais à Paris

Ah, la gastronomie japonaise ! Il y a quelques années encore, aux yeux des Français, cette cuisine si particulière était invariablement synonyme de sushis, sashimis et makis. Pourtant, l'art de la table au pays du Soleil Levant recèle nombre de spécialités, de saveurs et de subtilités. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si le Japon talonne l'Hexagone dans la course aux restaurants étoilés. Aujourd'hui, réjouissons-nous puisque la gastronomie nippone compte dans ses rangs parisiens d'incroyables représentants. Des tables qui mettent à l'honneur tous les visages de cette délicate cuisine. Vous avez envie d'un bento ? D'un bon ramen rue Saint-Anne ? De picorer en buvant du saké dans un bel izakaya ? D'engloutir des takoyaki fourrés au poulpe ? D'emporter un sandwich au porc pané pour votre pause déjeuner ? De vous initier à l'art de la brochette ? Ou tout simplement de diner dans un excellent restaurant japonais ? Paris a de quoi répondre à toutes vos envies : suivez le guide ! Et si vous voulez continuer votre périple gourmand en Asie, faites également un détour par la Chine, le Vietnam ou bien la Thaïlande !

En savoir plus
Restaurants

Restaurants italiens à Paris

On a tous dans le cœur un petit bout d'Italie. Un souvenir de nos inconditionnelles pâtes d'étudiant, un plat de bolognaise familiale, les bulles d'une bouteille de Lambrusco, la quête du bon tiramisu. Ou l'ombre de quatre tortues qui ne juraient que par les arts martiaux et les pizzas, la belle et son clochard s'embrassant au détour d'un spaghetto ou encore la recette des polpettes à la sauce tomate divulguée dans 'Le Parrain' de Coppola... Alors, pour ne rien gâcher, voici quelques assiettes transalpines testées et largement appréciées.

En savoir plus
Restaurants

Trouver un bon restaurant chinois à Paris

On associe souvent, et un peu trop rapidement, la cuisine chinoise à ses mets les plus connus : nems, canard laqué, nouilles, riz cantonais, etc. Pourtant la gastronomie de l'Empire du Milieu est aussi diversifiée que son territoire est vaste : à chaque province, ses spécialités. Alors, où faut-il se rendre pour satisfaire une pressante envie de restaurant chinois ? Paris compte de nombreuses cantines dédiées à cette belle cuisine. Toutes ne se valent pas, certes. Mais, entre les restaurants où la carte est aussi longue que la muraille de Chine et les petites échoppes qui se consacrent à leurs spécialités régionales, les sinophiles gourmets trouveront quand même quelques belles choses à se mettre sous la dent. Et pour continuer votre tour de l'Asie et découvrir des plats aux saveurs complètement différentes, n'hésitez pas à faire une pause gourmande au Japon, en Thaïlande, au Vietnam ou en Corée.

En savoir plus
Restaurants

Les meilleures glaces de Paris

Quand les beaux jours sont de retour, que les températures s'envolent, il y a LA première glace, celle que l'on achète sur un bout de trottoir, que l'on mange en marchant dans la rue ou assis à l'ombre, sur un banc. La première glace de l'année, c'est un peu comme la première baignade ou la première fois que l'on s'autorise à déjeuner dehors. Ca veut dire que l'été est là, qu'il est en train d'arriver. C'est un rituel que l'on répètera toute la saison, aussi longtemps qu'il fera chaud. La file d'attente devant l'échoppe du marchand, le choix du parfum, le cornet, la glace qui fond trop vite... Alors, pour profiter de l'été au gré de vos balades parisiennes, Time Out vous souffle ses adresses préférées. Glaces Glazed Voilà un véritable camion à glaces (mais sans la petite musique flippante) qui distribue des cornets vraiment pas comme les autres, créatifs et récréatifs. Alors, si vous en avez votre claque des éternels vanille-fraise et chocolat-pistache, c’est après ce food truck qu’il faut courir. A vous alors de choisir parmi les étranges parfums qui se bousculent ici. Des exemples ? la « Highway to Ale », une glace à la bière brune, la « Black Sugar Sex Magic », un sorbet au chocolat noir, au wasabi et au gingembre ou encore le « Tunnel of Love » aux fraises Mara des bois et aux baies de Sansho. Si vous êtes plutôt glaces à l’eau, les Skimo, des bâtonnets glacés aux goûts tout aussi astucieux (on aime particulièrement le « Smell like teen spirit » à l’absinthe et à la lique

En savoir plus
Afficher plus

Bars

Bars

Les 100 meilleurs bars

100 bars à Paris pour étancher toutes les soifs •• Voir aussi •• Bars : toute notre sélection Le choix n'a pas été facile, mais Time Out a sélectionné pour vous 100 bars parisiens incontournables. Pour vous y retrouver, ils ont été classés par thématique : bars à cocktails, bars à vins, bars à tapas, bars à bières, bars pas chers, bars en terrasse, cafés-concerts, bars-clubs, bars de nuit ou bars alternatifs, choisissez votre soif ! Les meilleurs bars par quartiers Bastille Marre de la rue de Lappe ? Sélection des meilleurs bars du quartier Les meilleurs bars Trucmush Mais c’est quoi ce truc ? Un pare-choc de Twingo avec un insigne Peugeot abrite les platines de ce bar sympa, vitaminé et un brin psychédélique. Il n’y a qu’à voir ces fleurs en peluche, les murs oranges qui donnent la pêche quand il pleut et la baignoire plantée en guise de table pour s'en rendre compte. On apprécie la déco décalée de ce petit bar caché dans une impasse près de Bastille. Soyez prévenu, la clientèle est très jeune (des étudiants en début de course) et le mojito n’est pas top, mais la Grimm pression est honorable et la musique mixée ici est éclectique sans être commerciale. Le micro dancefloor et la salle du fond sont archi blindés le week-end, on respire davantage en semaine. Pop In Le temple de l’indie pop à Paris, c’est le Pop In. Comme un îlot londonien dans la très vivante rue Amelot, ce bar pub exigu concentre une foule de jeunes à mèche branchés rock indé, habillés en chemise à carreaux

En savoir plus
Bars

Les 50 meilleurs bars à cocktails

C'est un fait : les bars à cocktails sont la nouvelle coqueluche parisienne. Importée de New York et de Londres, cette tradition de mixologie a mis longtemps pour débarquer sur nos zincs mais a finalement réussi à ringardiser les sempiternels mojitos et caïpirinhas. Aujourd'hui des cocktails créatifs maison se retrouvent sur la carte de presque tous les nouveaux bars qui ouvrent dans les quartiers branchés de Paris. Cocktails chiadés à base d'alcool premium et d'ingrédients étranges, nikka bars débordant de whiskies japonais fumés et vieillis, vodkas importées de Pologne ou de Russie, rhums des Antilles vieillis avec amour, crus bourgeois rouge et blanc : la liste des réjouissances alcooliques que proposent ces bars est très longue. Mais la qualité a un prix et il faut avoir un portefeuille bien garni pour passer toutes ses soirées dans ce genre de bar. Certains se contenteront donc d'y siroter un cocktail avant de papilloner dans d'autres bars moins chers. D'autres y ont élu leur résidence de soirée et appellent les serveurs par leurs petits noms. Tous ont une attraction pour la sophistication et la hype. Certains bars sont même très confidentiels, réservés à des happy fews initiés. Voici notre guide des bars à cocktails les plus branchés et sophistiqués de Paris.Si la liste vous paraît trop longue, lisez notre le Top 15 des bars à cocktails sophisitqués. 

En savoir plus
Bars

Les bars à tapas

Tapas traditionnelles espagnoles, tapas revisitées, anti-pasti à la française, amuse-gueules créatifs de cuisine fusion ou gastronomiques... Le bar à tapas est une formule conviviale qui a convaincu de plus en plus de bars. Ici et là on découvre des assisettes à partager entre 3 et 10 euros. Une bonne occasion de goûter tous les petits plats composés avec des ingrédients originaux, et de boire un verre et dîner à plusieurs sans passer par la table guindée d'un restaurant. Pour découvrir notre top 10 des bars à tapas, cliquez ici.

En savoir plus
Bars

Les 30 meilleures happy hours

Quel bar choisir à l'heure de l'apéro ? Ce rituel qui permet de se retrouver entre potes autour de pintes de bière fraîche et d'un pot de cacahuètes réconfortantes ou de chips graisseuses est idéal pour décompresser de sa journée. C'est le moment opportun pour colporter les derniers ragots entendus à la machine à café, refaire le monde avec de grands gestes, papoter de tout et de rien... Mais voilà : grisé par l'alcool on peut vite se sentir riche et se laisser emporter dans un tourbillon de tournées. « Allez hop, c'est la mienne, on a qu'une vie ! » Les lendemains sont moins chantants : la multitude de tickets de CB retrouvés vous exaspèrent... Bref, si vous avez des fins de mois synonymes de patates à l'eau et pâtes au beurre parce que vous aimez trop sortir ou parce que la vie à Paris est chère pour vos moyens, Time Out vous présente 30 bars (4 par quartier) qui ne brutalisent pas votre porte-monnaie durant quelques heures de grâce alcoolique. Tous les quartiers ne sont pas logés à la même enseigne, la liste des meilleurs plans n'est pas exhaustive, l'idée est ici de vous proposer une sélection des bars les plus chaleureux, les moins chers aussi bien pour les bières que pour les cocktails, et offrant une happy hour assez longue. Haut les coudes !

En savoir plus
Bars

Bars : dernières critiques

Toutes les articles les plus récents Charlie Que peut-on bien faire avec deux balles ? Jongler ? Trop compliqué. Charlie a trouvé un jeu bien plus plaisant : avec deux « balles », on paye des bières à ses copains. Imaginez-vous à cinq sur une table, dans la capitale, votre banquier a tenté de vous joindre cinq fois, et tout le monde a soif. Les règles, on les connaît bien mais on ne peut les appliquer tant qu’il n’y a pas le terrain. Après prospection, on a peut-être une solution. Et c’est Charlotte qui nous donne la réponse. Pour tenir le pari d’une bière accessible, elle contacte ses fournisseurs qui la conseillent sur une bière allemande, la Leeft. La biérologie n’en ferait pas son emblème mais elle est d’une qualité tout à fait convenable. En juillet 2014 ouvre « Charlie et sa bière à deux balles », slogan qui prête son nom à la devanture ainsi qu’à la nouvelle tireuse. Cette découverte nous fait pousser de petits bonds d’excitation. Enfin ! Enfin un endroit où notre porte-monnaie peut se mettre à l’aise et s’étaler dans un large canapé en cuir en sympathisant avec une bière ou un cocktail. La règle du 2 € le demi et 4 € la pinte à toute heure, fait de la tournée d’amis notre jeu favori. Les guitares laissées à disposition donnent le ton sur lequel le lieu a envie de jouer : grattons, buvons et sympathisons. Le houblon, bien que chouchouté, n’est pas l’enfant unique de la maison. L’autre curiosité se trouve sur la liste au-dessus du bar : les cocktails. On en trouve deux

En savoir plus
Restaurants

10 adresses pour boire un bon café

Holybelly Il y a des matins où la grisaille et la foule dans le métro nous mettent de mauvais poil. Et puis, au détour de la rue Lucien Sampaix, on découvre une nouvelle échoppe, Holybelly, qui a ouvert mi-octobre 2013. Dès le premier « bonjour » très enjoué du serveur – tatouages et bonnet enfoncé –, on sent que l’on va donner une seconde chance à notre journée. Les lève-tôt squattent déjà les belles tables de bois blanc qui piétinent le carrelage de faïence étoilé et les commerçants du quartier repartent, tout sourire, avec leurs cafés sur un petit plateau. C’est dans cette ambiance chaleureuse que l’on s’attarde à l'intérieur de cette salle... L'Anticafé Il aura fallu environ dix ans aux Français pour comprendre qu'aujourd'hui un paquet de gens travaillent chez eux, indépendants, intermittents, créatifs, etc., et qu'ils n'ont pas les moyens de louer des bureaux. Résultat, pendant longtemps le travailleur qui voulait sortir de son domicile pour prendre l'air, tout en envoyant des mails ou en composant de beaux documents PowerPoint, se voyait dans l'obligation de traîner au bar du coin, bruyant, moche et tout nul. Mais ça, c'était avant. Désormais, les cafés dédiés au coworking sont devenus une tendance lourde de l'urbanisation parisienne, puisqu'après le Café Craft l'an dernier... Soul Kitchen Un coffee-shop tout doux, pour boire un excellent café, manger une pâtisserie ou déguster un bon petit plat maison.C’est une petite cantine accrochée aux escaliers de la butte, une bu

En savoir plus
Bars

Les bars alternatifs & concepts

Le Zéro Zéro L’être humain est hautement compressible : si vous en doutez, l’expérience est validée chaque week-end au Zéro Zéro. Dans ce bar qui attire une foule démesurée dans quelques mètres carrés, ouvrir la porte est déjà une bataille. La seule solution pour avancer est de danser en renversant le moins possible sa bière. Mais ici on n'a pas peur de mouiller sa chemise, on se lâche vite dans cette ambiance survoltée et festive. La raison d’un tel succès ? Le son d’abord. Tous les jours, les platines posées ici sont maniées par des DJs pointus, souvent house, minimale et hip-hop/funk. Le décor aussi : une tapisserie à fleurs orange seventies qui disparaît derrière les graffitis du sol au plafond. On n’est plus tellement habitué à autant de liberté à Paris. L’équipe surtout : des jeunes patrons qui mettent le feu tous les soirs à la boutique. Mais la botte secrète du lieu, c’est le Zéro Zéro, un breuvage à base de rhum-gingembre dont la formule est gardée jalousement secrète, et dont le cours a évolué de 2,80 à 3 euros en 15 ans. Barbershop Le Barbershop est un repère arty qui vaut le détour et rappelle les bars new-yorkais branchés de Brooklyn. Des expos temporaires de street art décorent les murs. Les toiles réalisées par des jeunes artistes parisiens sont à vendre à prix abordable, un super plan pour redécorer son salon. On peut aussi consulter des beaux-livres d’art ou de design confortablement installé dans un fauteuil Chesterfield capitonné ou dans des vieux canap' de

En savoir plus
Bars

50 bars et clubs branchés

Tous les lieux où croiser la hype parisienne Il est photographe, musicien, designer, journaliste, chargé de prod', de com', graphiste, souvent habillé d'une chemise à carreaux ou d'une robe de créateur, a un look faussement négligé mais bien réfléchi, roule en vélo fixie, porte de grosses lunettes de geek même s'il a 10/10 à chaque œil, a une frange, une moustache ou une barbe, trouve que le mot « sympa » est péjoratif, mais qui est-ce ? Qui est-ce ? Le hipster bien sûr ! On les adore ou on les déteste, on est fasciné ou on trouve ça ridicule, les deux points de vue se défendent. Mais quoi de plus naturel à Paris, capitale de la mode, de trouver une faune urbaine sensible aux soubresauts des dernières tendances ? On les retrouve en meute dans leurs quartiers de prédilection : le Marais, le South-Pigalle (qu'on appelle « So-Pi ») Bastille et Saint-Germain-des-Prés. Alors la branchitude à Paris, c'est quoi ? Prendre l'apéro dans des PMU transformés en bars branchés, passer la soirée dans un bar à cocktails sophistiqué ou un bar-club agité de bonne électro, sortir la nuit dans un club confidentiel dont seuls les initiés savent ouvrir les portes. Pour ceux qui s'étaient arrêtés à l'existence du Baron, petit guide des 50 bars et clubs les plus branchés de la capitale.

En savoir plus
Bars

Des bars pour jouer

Jeux de société, jeux de cartes, jeux d'impro, blind-tests, tournois de tarot, flipper, babyfoot... Voici une panoplie de bars parisiens pour boire une bière en épatant la galerie au Trivial Pursuit, se remémorer ses années collège en organisant une compétition de flipper entre potes, participer à quelques concours d'improvisation bien tordus ou se faire une bonne session de belote coinchée. L'Apparemment Café On se met facilement à l'aise dans ce café qui ressemble à un salon privé, avec de grands fauteuils, de petits coins intimes et des jeux de société. Près des boutiques de la rue Vieille du Temple et du musée Picasso, c'est un excellent endroit pour se détendre l'après-midi ou boire un cocktail le soir. Au déjeuner on y grignote des assortiments de salades, fromages et charcuterie à composer soi-même, mais pour 15 euros la version la plus basique, ils sont un peu rudimentaires. Le repas est obligatoire pendant les horaires de service et il vaut mieux réserver pendant les heures de pointe. Evitez le brunch, sans grand intérêt. Bar Ourcq Si s'affaler sur une chaise longue au bord du canal ou jouer à la pétanque vous tente, rendez-vous au Bar Ourcq, qui prête gracieusement son matériel à une clientèle en tongs et lunettes.Les jours d'été, on vient grattouiller la guitare ou pique-niquer au bord de ce canal, et on se ravitaille au Bar Ourcq en bières fraîches servies dans des gobelets en plastique « à emporter » et des bouteilles de vin. En fin de journée, l'ambiance est as

En savoir plus
Bars

Les meilleurs bars à vins

Aaah la France ! Son terroir, ses crus exceptionnels... Vous cherchez les meilleurs bars de Paris pour boire un verre ou une bonne bouteille entre amis à tous les prix ? Des grands vignobles de Bordeaux aux petits vignerons indépendants, vins blancs, rouges, rosés, bio, biodynamiques, vins du monde, vins de garde, vins charpentés, tanniques, corsés, légers, fruités, secs, doux, pétillants... Votre palais aime la diversité ? Voici une sélection des meilleurs bars qui célèbrent Bacchus tous les soirs et chouchoutent leurs clients avec une carte pléthorique de bonnes boutelles originales.

En savoir plus
Clubbing

Clubs : où sortir à Paris ?

Pour danser toute la nuit. Alter Paname Il semblerait que Paris soit atteint d’une irrépressible envie de faire la fête. Et on ne va pas se le cacher, cette vague a évidemment touché les bureaux de Time Out Paris. Curieux et déterminés, nous sommes donc partis explorer ce nouveau terrain de jeu installé à Bobigny depuis mi-mai, l’Alter Paname (anciennement le Paris 80), histoire de voir si le 6B était le seul endroit enclin à réveiller la banlieue. Pas de déception : le lieu de 2 000 m2 qui a été inauguré par une époustouflante Otto10 fait ici l’unanimité. Avec ses bacs à sable géants, son mobilier en osier et son grand mur peinturluré pour nous faire oublier la grisaille, il est tenu par une équipe de professionnels bien décidés à nous faire vivre des moments inoubliables. Lors de chaque événement, tout est mis en œuvre pour changer des traditionnels lasers et autres VJ que l’on peut voir en club. Ici, retour à l’animation purement récréative, où installations loufoques et accessoires excentriques en tous genres s'affichent sur les structures en métal de la scène principale. Et puis, parce que la fête est toujours plus folle quand on sort costumés, l’Alter vous invite à vous déguiser en proposant des soirées à thème (pastèque, par exemple. Oui, pastèque.). Mais attention, si le lieu use d'autant d’artifices, il n’en néglige pas pour autant la programmation musicale. Artistes techno et house de qualité défilent sur scène, sans oublier la présence occasionnelle du génialissime

En savoir plus
Bars

La bière à Paris

La capitale sous pression N'est-ce pas un beau symbole que l'homme naisse en tétant et finisse sa vie par une mise en bière ? Parce que l'homme de bien toujours chérira la bière, l'équipe de Time Out Paris a décidé d'étudier ce breuvage sous toutes ses coutures, allant jusqu'à donner de sa personne, un peu de son âme et beaucoup de son foie. Résultat, une jolie sélection de cavistes et de bars spécialisés à faire pâlir les joues couperosées d'un Irlandais en pleine Saint-Patrick. Grâce au portrait d'un brasseur artisanal passionné et d'un biérologue patenté, nous avons souhaité démontrer que, à l'instar du café ou du chocolat, la bière devenait elle aussi depuis quelques années l'objet d'un soin particulier de la part des consommateurs et des brasseurs artisanaux. Prêt à payer un peu plus cher, à découvrir d'autres saveurs, à déguster, voire à exiger une certaine qualité, le buveur de bière s'est diversifié à tel point qu'on vous propose également un petit test pour savoir quel type d'amateur vous êtes, ainsi que dix chansons pour trinquer. Bref, un dossier complet, peut-être le meilleur du monde. Non, on ne se fait pas mousser. Nos adresses préférées Les bars à bières Soirée mousse ! Les caves à bières Bocks en stock. La Brasserie de la Goutte d'Or Portrait d'une brasserie parisienne Rencontre avec un biérologue Un métier d'avenir Il nous a donné rendez-vous au Paris St-Bière, l'un de ses cavistes préférés. Il se pointe, ponctuel, avec sa valisette et son éternel nœud papil

En savoir plus
Afficher plus

Cinéma

Cinéma

Les 100 meilleurs films français

Notre liste des 100 meilleurs films français Découvrez à travers les onglets ci-dessous notre classement des 100 meilleurs films français, toutes catégories confondues. De Gaspar Noé à Jean Renoir...

En savoir plus
Cinéma

Les meilleurs films du moment

Notre sélection des meilleurs longs métrages à voir actuellement en salles. Lire aussi Interview • 'Mister Babadook' Rencontre avec Jennifer Kent, à l'occasion de la sortie de son réjouissant film d'horreur au féminin. Cinéma transgressif Notre top 13 des films les plus subversifs. Pour celles et ceux qui n'ont pas froid aux yeux. Cinéma en plein air à la Villette Kubrick, Rohmer, Pialat, Gondry ou Van Sant : le cinéma en plein air et de retour. Et toujours gratuit. Succès des quais Du 6 au 31 août, aux MK2 Quai de Loire et Quai de Seine (19e). Les meilleurs films de 2014 Bilan de l'année à mi-parcours. Winter Sleep Après 'Il était une fois en Anatolie' en 2011, le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan revient avec 'Winter Sleep', dernière Palme d'Or à Cannes et subtil monument de vertige psychologique, qui en appelle à Tchekhov et Bergman. Un métrage long de... Lire la suite Mister Babadook Il existe manifestement deux types de films de genre. Au moins. D’une part, ceux qui relèvent directement du cinéma d’exploitation (blaxploitation, chambara, giallo, slasher…), et se contentent en général de jouer sur des codes génériques... Lire la suite Palma Real Motel 'L'Education sentimentale' sur une plage de Veracruz : voilà ce que le destin (ou le hasard) propose au jeune Sebastian (Krystian Ferrer), 17 ans, alors qu'il remplace son oncle à la réception du Palma Real Motel. Ensemble de bungalows discrets... Lire la suite Maestro Réconcilier la poésie du cinéma d’auteur et la comédie gra

En savoir plus
Cinéma

10 films à voir quand vous vous êtes fait larguer

On est tous passés par là. Votre vie n'a plus de sens, vous avez soudainement beaucoup trop de temps libre et tous vos amis vous saoulent parce qu'ils sont casés et heureux, EUX. Votre meilleure option de rétablissement : déboucher une bouteille de whisky, sortir les boîtes de mouchoirs, et mater des films qui vous aideront, étape par étape, à faire votre deuil. Avertissement : ceci est une liste de films pour vous changer les idées, pas pour remuer le couteau dans la plaie. Vous n'y trouverez donc pas de comédies romantiques où tout le monde finit heureux et en couple ('Love Actually'), ni d'atroces films de rupture qui vous rendront suicidaire ('Blue Valentine', 'Eternal Sunshine of the Spotless Mind').  D'abord, le déni    'How to Survive a Plague' Quitte à pleurer comme un(e) hystérique, autant que ce soit pour de vraies injustices : la mort ou la maladie, entre autres. Nommé à l'Oscar du meilleur documentaire en 2012, 'How to Survive a Plague' retrace les débuts de l'épidémie du sida dans les années 1980, et la lutte acharnée des premiers militants Act Up pour obtenir un traitement médical digne de ce nom. A côté, vos problèmes de cœur vous sembleront grotesques. Non seulement 'How to Survive a Plague' donnera un peu de noblesse à vos crises de larmes et vous détournera de votre piètre souffrance, mais surtout, le documentaire de David France est une immense leçon de courage. Et ça, vous allez en avoir besoin. 'Le Seigneur des anneaux' Après un traumatisme a

En savoir plus
Cinéma

Autres films en salles

Les autres films en salles, dont on a parlé en bien ou en mal.

En savoir plus
Cinéma

Le Guide du film de Noël

Ah, la mièvrerie... pardon, la « magie » de Noël... Voilà plus de six décennies (au bas mot) que le cinéma célèbre chaque année, avec des longs métrages plus ou moins heureux, la naissance du paquet-cadeau ! Pour ces nouvelles fêtes de fin d'année, Time Out Paris a donc décidé de vous concocter son propre top 10 des meilleurs films de Noël : entre premier degré poétique, ironie mordante, humour enfantin ou dérive horrifique...

En savoir plus
Cinéma

12 films à voir en attendant la fin du monde

L'Apocalypse au cinéma Lire aussi Les 100 meilleurs films français Les 50 meilleurs films d'horreur Les 50 meilleurs films romantiques Les meilleurs films de 2013 Les 20 meilleurs films de 2013 A venir • La Vie d'Adèle Magnifique, 'La Vie d'Adèle' se pose comme une évidence, à l'image de certains films d'Eustache, de Renoir, d'un réalisme époustouflant mais dans le monde d'aujourd'hui. Plongée dans ce film-fleuve de trois heures – qui passent comme une lettre à la poste –, Adèle (Adèle Exarchopoulos, inconnue éblouissante) traverse l'adolescence. Lycéenne curieuse, elle lit Marivaux et s'initie à l'amour. D'abord avec un lycéen gentiment banal, puis avec Emma, une étudiante des Beaux-Arts aux cheveux bleus (Léa Seydoux, magnétique et animale), avec laquelle elle vivra une passion complice et sensuellement intense. Lire la suite Camille Claudel 1915 Disons-le tout de suite : d’une rigueur qui ferait aisément passer ‘Amour’ pour une comédie romantique, ‘Camille Claudel 1915’ se révèle, d’un bout à l’autre, aussi magistral qu’éprouvant (comme ça, au moins, vous voilà prévenus). Plongeant une Juliette Binoche époustouflante, magnifique de retenue, dans un hôpital psychiatrique parmi d’authentiques aliénés, Bruno Dumont y relate le quotidien de l’ancienne sculptrice, âgée de 49 ans au début de sa longue période de réclusion – qui durera jusqu’à sa mort en 1943. Ici, il faut rappeler que les récents films de Dumont n’ont cessé de creuser... Lire la suite Only God Forgives Pour

En savoir plus
Cinéma

Du sexe et des films

Vidéos Pour la Saint-Valentin, on aurait pu, certes, vous concocter un bon vieux best of des comédies romantiques. Seulement, allez savoir pourquoi, l'inspiration nous est venue d'ailleurs... Et assez manifestement de sous la ceinture. Il faut dire que le cinéma entretient avec l'érotisme un rapport privilégié : ne serait-ce qu'à travers la position de voyeur où le spectateur se trouve pris, de fait – en général pour son plus grand plaisir. Serions-nous donc à deux doigts de caresser l'idée que le cinéma est un art intrinsèquement sexuel ? Comme la théorie pure n'a que peu d'intérêt en la matière, passons à la pratique. L'amour à deux (version champêtre) Etant donné qu'à peu près n'importe quel film comporte une ou plusieurs scènes de frotti-frotta, il nous a bien fallu trouver un point de départ : commençons donc tranquillement, dans un cadre bucolique, champêtre... presque courtois ! « Mignonne, allons voir si la rose » et tout le tralala. Sauf que, subitement, Ronsard prend un sérieux coup de fouet devant les formes affolantes de la Scarlett de 'Match Point' ! Ou dans la timidité crue de Silvana Mangano en MILF pasolinienne, face à un Terence Stamp rimbaldien et diaboliquement sensuel – même lorsqu'il court après son chien...   'Match Point' de Woody Allen 'Théorème' de Pier Paolo Pasolini   ... ou à trois Comme dirait l'autre, ça vous a plu, hein, vous en d'mandez encore ? Passons donc à la vitesse supérieure ; les films sont faits pour vivre sans limite ce

En savoir plus
Cinéma

Films à voir : Bruce Lee en dix scènes cultes

Lire aussi Les 100 meilleurs films français Les 50 meilleurs films d'horreur Les 50 meilleurs films romantiques Les meilleurs films de 2013 Les 20 meilleurs films de 2013 A venir • La Vie d'Adèle Magnifique, 'La Vie d'Adèle' se pose comme une évidence, à l'image de certains films d'Eustache, de Renoir, d'un réalisme époustouflant mais dans le monde d'aujourd'hui. Plongée dans ce film-fleuve de trois heures – qui passent comme une lettre à la poste –, Adèle (Adèle Exarchopoulos, inconnue éblouissante) traverse l'adolescence. Lycéenne curieuse, elle lit Marivaux et s'initie à l'amour. D'abord avec un lycéen gentiment banal, puis avec Emma, une étudiante des Beaux-Arts aux cheveux bleus (Léa Seydoux, magnétique et animale), avec laquelle elle vivra une passion complice et sensuellement intense. Lire la suite Camille Claudel 1915 Disons-le tout de suite : d’une rigueur qui ferait aisément passer ‘Amour’ pour une comédie romantique, ‘Camille Claudel 1915’ se révèle, d’un bout à l’autre, aussi magistral qu’éprouvant (comme ça, au moins, vous voilà prévenus). Plongeant une Juliette Binoche époustouflante, magnifique de retenue, dans un hôpital psychiatrique parmi d’authentiques aliénés, Bruno Dumont y relate le quotidien de l’ancienne sculptrice, âgée de 49 ans au début de sa longue période de réclusion – qui durera jusqu’à sa mort en 1943. Ici, il faut rappeler que les récents films de Dumont n’ont cessé de creuser... Lire la suite Only God Forgives Pour beaucoup (trop ?) de spe

En savoir plus
Cinéma

10 films à voir quand vous vous êtes fait larguer

On est tous passés par là. Votre vie n'a plus de sens, vous avez soudainement beaucoup trop de temps libre et tous vos amis vous saoulent parce qu'ils sont casés et heureux, EUX. Votre meilleure option de rétablissement : déboucher une bouteille de whisky, sortir les boîtes de mouchoirs, et mater des films qui vous aideront, étape par étape, à faire votre deuil. Avertissement : ceci est une liste de films pour vous changer les idées, pas pour remuer le couteau dans la plaie. Vous n'y trouverez donc pas de comédies romantiques où tout le monde finit heureux et en couple ('Love Actually'), ni d'atroces films de rupture qui vous rendront suicidaire ('Blue Valentine', 'Eternal Sunshine of the Spotless Mind').  D'abord, le déni 'How to Survive a Plague' Quitte à pleurer comme un(e) hystérique, autant que ce soit pour de vraies injustices : la mort ou la maladie, entre autres. Nommé à l'Oscar du meilleur documentaire en 2012, 'How to Survive a Plague' retrace les débuts de l'épidémie du sida dans les années 1980, et la lutte acharnée des premiers militants Act Up pour obtenir un traitement médical digne de ce nom. A côté, vos problèmes de cœur vous sembleront grotesques. Non seulement 'How to Survive a Plague' donnera un peu de noblesse à vos crises de larmes et vous détournera de votre piètre souffrance, mais surtout, le documentaire de David France est une immense leçon de courage. Et ça, vous allez en avoir besoin. 'Le Seigneur des anneaux' Après un traumatisme amoureux, r

En savoir plus

Les 50 meilleurs films d'horreur

La liste en un coup d'œil Vampyr (1932) de Carl Theodor Dreyer, avec Julian West, Jan Hieronimko et Sybille Schmitz Produit en 1932 par le baron Nicolas de Gunzburg (qui, sous le pseudonyme de Julian West, en interprète le rôle principal), 'Vampyr' fait suite, dans la filmographie de Dreyer, à sa célèbre 'Passion de Jeanne d'Arc'. Adapté de deux nouvelles de l'Irlandais Sheridan Le Fanu, le film suit l’aventure d'un jeune homme, David Gray, en visite au village de Courtempierre (France), hanté par de biens étranges habitants – avec, pour certains, deux curieux petits points rouges au niveau du cou. Sa réalisation singulière, ‘Vampyr’ la tient de l’époque-charnière où il se situe dans l'histoire du cinéma : ainsi, Dreyer y utilise simultanément des techniques du muet et du parlant (apparu en 1928), pour aboutir à une forme hybride, onirique et saisissante. Intertitres, illustrations musicales, dialogues parlés, silences et bruitages répondent aux jeux de surimpressions et de contrastes du cinéaste, tout comme à la photographie brumeuse de Rudolph Maté. Selon Dreyer, il s’agissait pour lui de « réaliser un rêve éveillé, et de montrer que l’horreur ne se trouve pas autour de nous, mais à l’intérieur même de nos inconscients » : inquiétante étrangeté qui se traduit, visuellement, par des scènes hallucinées, souvent stupéfiantes, où l’on peut voir des ombres valser dans un grenier vide, ou adopter la vue subjective d’un mort, transporté dans son cercueil. L'Au-delà (1981) de Lu

En savoir plus

Interviews

Parmi plus de 80 participants de notre dossier, certains ont bien voulu nous confier un petit peu plus sur leur vision du cinéma hexagonal. Il y a des Français, bien entendu: Zabou Breitman ('Se souvenir des belles choses') et Marc Caro ('Delicatessen'). Mais Time Out a également voulu donner la parole à quelques grands étrangers francophiles: le cinéaste finlandais Aki Kaurismäki ('Le Havre'), le japonais Kiyoshi Kurosawa ('Kaïro') et l'américain Jonathan Caouette ('Walk Away Renée'). Découvrez ici chacun de ces cinq point de vue sur la diversité et les multiples facettes du cinéma dans la langue de Renoir. Ah, si ça, c'est pas travailler au rayonnement culturel de la France... Zabou Breitman Entretien sur sa sélection de films français. Rencontre avec Aki Kaurismäki Le cow-boy d'Helsinki se fait la France. Interview de Kiyoshi Kurosawa Autour de la Nouvelle Vague 5 Questions à Jonathan Caouette Le cinéma français de l'ami américain 5 Questions à Marc Caro L'Ange du bizarre et le fantastique hexagonal Le cinéma français selon cinq réalisateurs

En savoir plus
Cinéma

10 films à voir adaptés de bandes dessinées

En savoir plus
Afficher plus

Art

Art

Expositions gratuites

En ce moment Get Hold of This Space Cette seconde partie de l’exposition 'Get Hold of This Space', présentée au Centre Culturel Canadien, se concentre principalement sur le rapport des artistes contemporains à la géographie, aux hiatus entre la carte et le territoire. Courte, ramassée, l’expo présente ainsi par exemple des photographies, documents... La suite Sèvres Outdoors Xippas, Polaris, Loevenbruck, Cortex Athletico. Non, ce ne sont pas les noms des médocs anti-aoûtats listés sur votre dernière ordonnance, mais les blasons de quelques-unes des galeries parisiennes qui ont pris leurs quartiers d'été dans les Hauts-de-Seine. Jusqu'au 21 septembre, la Cité de la Céramique invite une trentaine d'artistes... La suite Vivre(s) Chaque été (et chaque hiver aussi d’ailleurs – mais sans les pique-niques, les promenades en barque et la végétation bucolique qui font tout le charme des lieux), le Domaine de Chamarande invite de jeunes artistes à s’approprier son parc, son château et ses dépendances. Cette année, la question de l’alimentation se taille la part du lion... La suite Regards sur les ghettos Au début de la Seconde Guerre mondiale, l'armée allemande rassemble les habitants juifs dans des ghettos très vite surpeuplés et insalubres, en particulier en Pologne. L'exposition revient sur cette période en 500 photographies pour la plupart peu connues, choisies avec la participation de Roman Polanski... La suite Napoleon is not dead ! L'illustrateur allemand Henning Wagenbreth fait

En savoir plus
Art

50 oeuvres d'art incontournables à Paris

Lichtenstein à Beaubourg, Braque au Grand Palais, 'Masculin/Masculin' au musée d'Orsay... On ne compte plus les expositions que tout Paris a vues, que tout le monde a vues, qu'il faut avoir vues. Au risque, parfois, d'occulter les autres trésors que renferment les musées parisiens, notamment au sein de leurs collections permanentes. La rédaction a voulu se pencher sur ces œuvres, toujours fidèles au poste, qui s'exposent du matin au soir au Louvre, à Orsay, au Centre Pompidou ou au Quai Branly, mais aussi dans des lieux moins connus. En choisissant 50 pièces (avec parfois l'aide précieuse de conservateurs), le but n'était pas d'être exhaustif, ni de cataloguer les chefs-d'œuvre les plus célèbres de la capitale. D'ailleurs, au fil de cette expédition artistique, nous n'avons croisé ni 'La Joconde', ni 'La Victoire de Samothrace', ni 'La Dame à la Licorne', dont il nous paraissait presque superflu de souligner l'écrasante célébrité. Et puis l'exercice l'ordonnait : il a fallu faire des choix, guidés par la curiosité qui nous a parfois poussés à aller chercher l'inattendu, l'improbable, l'oublié.Si nous avons essayé de nous limiter à des œuvres qui restent constamment présentes dans les collections parisiennes, difficile de le garantir : l'une aura pu être prêtée à un musée à l'autre bout du monde, tandis qu'une autre sera peut-être partie se refaire une beauté dans le labo d'un restaurateur.Bref, tout cela est parti d'une envie très simple : faire découvrir ou redécouvrir des œ

En savoir plus
Art

Où prendre l'art ce week-end ?

Un festival, des jeux, des films, des nouvelles expos, des sorties gratuites : ce week-end, il y en a pour toutes les envies. De quoi prendre quelques bonnes bouffées d'art frais.

En savoir plus
Art

Maudits tableaux : de la poisse dans l'art

Si la légende est avérée, et que le chiffre treize porte vraiment la poisse, il va falloir se rendre à l'évidence : on est dans la mouise. Mais au lieu de nous morfondre face aux 365 jours d'épreuve qui constituent cette nouvelle année, tentons plutôt de relativiser en songeant à toutes ces autres années qui ont attiré le mauvais œil. Prenez l'art par exemple : la peinture, elle, n'a pas attendu 2013 pour porter malchance ou manquer de pot. Vols, vandalisme, exil, pouvoirs « magiques »... Un coup d'œil à certains des tableaux les plus infortunés de l'histoire de l'art suffit pour se rappeler que tous les ans peuvent couver une bonne mésaventure. Rassurant, non ? (Cliquer sur l'image pour activer le diaporama.)

En savoir plus
Art

Les galeries en banlieue

On ne dirait pas comme ça, mais en termes d'art contemporain, la banlieue n'a pas grand-chose à envier au Marais ou à Belleville. Ici, c'est la qualité, pas la quantité qui compte. Et si les adresses se font rares, elles prennent (presque) toutes un soin fou à faire venir la crème de la création actuelle de l'autre côté du périph', pour en faire profiter un public moins gâté en offre culturelle. En une vingtaine d'années, de la petite ceinture accessible en métro jusqu'aux terminus ô si lointains du RER, les lieux d'art contemporain ont poussé à vitesse grand V, rivalisant d'audace et de qualité. Après les centres d'art, sont récemment arrivées quelques galeries privées (et pas des moindres), bien décidées à ouvrir de petites enseignes excentrées ou à retaper, au contraire, de grandes friches industrielles pour y loger toutes ces œuvres monumentales qui se sentaient trop à l'étroit entre leurs murs parisiens. De Thaddaeus Ropac-Pantin à Gagosian-Bourget et de la Galleria Continua des Moulins à Lumière des Roses à Montreuil, c'est ici, entre béton et campagne, que bourgeonnent certaines des meilleures adresses d'art contemporain d'Ile-de-France. De quoi bousculer quelques bons vieux a priori.

En savoir plus
Art

Expositions photo

En ce moment Oscar Muñoz Pas la peine de chercher des photos encadrées, sagement alignées sur des murs blancs. Pour Oscar Muñoz, la photographie n'est pas un outil qui lui permet d'appréhender le monde, mais une matière malléable, un filtre qu'il module, adapte, désintègre, transforme, démonte et remonte pour mieux coller à son sujet. Là où la prise de vue consiste à congeler un instant... La suite Françoise Huguier Quand Françoise Huguier débarque au Mali en 1982, c’est la panne sèche. Après le Japon grouillant de monde, de couleurs et de détails, l’Afrique. Ses paysages délavés, ses superstitions, sa lenteur, son peuple méfiant face à l’objectif. « Je ne suis pas loin de la déprime […]. Est-ce que je sais encore photographier ? Je vais devoir faire preuve d’imagination »... La suite Le Mur Comme il y a quelques mois avec 'Théâtre du monde', la Maison Rouge s'applique une fois encore à bousculer nos habitudes en proposant une exposition loin des habituels parcours balisés. Cette fois, pour fêter les dix ans du lieu, c'est la collection de son fondateur, Antoine de Galbert, qui est l'objet de toutes les attentions - plus exactement une partie de sa collection... La suite Lewis Baltz On ne peut pas reprocher au BAL d’être victime de la mode. Le fief de Raymond Depardon ne se laisse pas corrompre par le culte du divertissement facile, par le grand retour du fluo, la tyrannie du .gif animé ou le besoin de recourir une énième fois à Ron Mueck, Dali ou Monet (non, on ne vise perso

En savoir plus
Art

Petit annuaire des galeries par quartier

C'est ici que messieurs François Pinault et Roman Abramovitch croisent monsieur Tout-le-monde : toujours en accès libre, souvent truffées d'œuvres aussi cotées que déroutantes, les galeries d'art contemporain de Paris ont le don d'attirer un public éclectique, composé de néophytes égarés, d'amateurs d'art sans le sou et de collectionneurs richissimes. Essentiellement regroupées dans le Marais, à Saint-Germain-des-Prés et du côté de Belleville, ces plus ou moins prestigieux supermarchés pour millionnaires font le bonheur de tous les flâneurs, avides de surprises visuelles 100 % gratuites.

En savoir plus
Art

Art contemporain en banlieue

Ceux qui estiment qu'art contemporain (« = fumiste, intello, bobo, parigot ») et banlieue (« = caille-ra, émeutes, incultes, insultes ») sont condamnés à faire mauvais ménage feraient bien de traverser le périph' de temps en temps. En une vingtaine d'années, de la petite ceinture accessible en métro jusqu'aux terminus ô si lointains des lignes de RER, les centres et galeries d'art contemporain ont poussé comme des champignons magnétiques, rivalisant d'audace et de qualité. Résidences d'artistes, espaces d'exposition flambants neufs, monuments historiques réhabilités : c'est ici, entre béton et campagne, que bourgeonnent et s'épanouissent certaines des meilleures adresses d'art contemporain d'Ile-de-France. De quoi bousculer quelques bons vieux a priori...

En savoir plus
Art

Les meilleures expositions

Avec une offre culturelle comme celle de Paris, comment faire le tri et choisir la prochaine exposition que vous allez vous mettre sous la dent ? Eh bien en consultant cette page, pardis ! Ci-dessous, nos critiques d'art vous parlent des meilleures expos qu'ils ont vues tout récemment, dans les musées et galeries de Paris. Entre peinture, photo, sculpture, classique, moderne, contemporain, il ne vous reste plus qu'à trancher.

En savoir plus
Art

Ce que cache l'art

Se pencher sur les symboles cachés que renferment les chefs-d'œuvre de l'histoire de l'art, c'est poser le pied sur un terrain glissant. Ouvrir la porte d'un monde parallèle habité de geeks illuminés et de fans de Dan Brown ; se frotter à des théories démentielles, des décryptages tirés par les cheveux et des hallucinations à la limite de la paranoïa aigüe. Eh oui, bien mal nous en a pris, au cours de nos recherches la curiosité nous a poussés à consulter l'ami Google et, le moins que l'on puisse dire, c'est que nous n'avons pas été déçus. En caressant la barre de recherche dans le sens du poil, nous sommes tombés sur une mine d'or de blogs complètement perchés qui nous ont notamment permis de découvrir que des agneaux, des serpents, des cercueils et des mots cryptés en anglais (« Judgement Day », « Japan », « Ending »...) se cachaient dans la plupart des tableaux de Van Gogh (si, si). Heureusement, nos lointains souvenirs de cours d'histoire de l'art et des sources autrement saines d'esprit nous ont remis dans le droit chemin, et grâce à elles nous avons pu concocter une petite sélection d'œuvres qui ont, indubitablement, quelque chose à cacher : un symbole croustillant, un message cocasse, un détail qui fâche, une boutade. Car si le sujet nourrit autant de fantasmes, c'est bien parce que les arts plastiques ont toujours été un terrain propice à l'énigme, d'innombrables artistes ayant succombé à la tentation de glisser de petites audaces chafouines dans leur travail. Autant

En savoir plus
Art

Palais de Tokyo : la refonte

Après dix longs mois de travaux, le Palais de Tokyo a rouvert ses portes au mois d'avril 2012, entièrement remodelé façon labyrinthe (très) brut par les architectes Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal. La refonte du « PDT » (à ne pas confondre avec « pomme de terre »), c'est 14 000 m2 supplémentaires de surface d'exposition, qui s'étalent jusqu'à la Seine. Une structure désormais monstrueuse, dotée d'un sous-sol tout en ciment apparent, qui a officiellement ouvert au public à l'occasion de La Triennale (ex-Force de l'art, tenue du 20 avril au 26 août). De quoi repartir sur de nouvelles bases, et ranimer une institution décrédibilisée par dix ans de programmation mitigée ? Peut-être. L'immense (trop ?) festival d'art contemporain posait tout du moins un regard décalé sur la création des XXe et XXIe siècles, en proposant une lecture originale, dynamique et presque anthropologique, héritée de la pensée de Claude Lévi-Strauss. Une belle première note pour ce temple de l'art contemporain relooké, spectaculaire d'un point de vue architectonique.

En savoir plus
Art

Les galeries de l'Est parisien

Si le Far East de la Rive Droite constituait, il y a quelques années, l'un des bastions de l'art contemporain parisien, aujourd'hui les 11e et 12e arrondissements ont été largement désertés, tant par les galeries majeures (qui n'ont d'yeux que pour le Marais) que par les lieux bourgeonnants, qui préfèrent faire leur nid du côté de Belleville - moins cher, moins gentrifié, plus ouvert. Mais, cachées ici et là entre République, Bastille et le canal Saint-Martin, subsistent tout de même quelques bonnes adresses du marché de l'art. Des électrons libres qui lorgnent notamment vers la toute jeune création, le graphisme, la BD ou l'art urbain.  

En savoir plus
Afficher plus

Théâtre

Théâtre

Les 50 spectacles à voir à Paris en 2014-2015

Vous avez envie d'un bon spectacle ? Paris n'en manque pas ! Que serait notre vie culturelle sans le théâtre ? Que ferait-on sans la poésie d'un spectacle d'Ariane Mnouchkine ? Sans l'ardeur de la danse d'Arkadi Zaides ? Sans la programmation pointue du T2G ? Sans le sublime plateau du théâtre national de Chaillot ? Alors bien sûr, lorsque l'on a perdu l'âge d'avoir une carte d'étudiant, un spectacle à Paris peut coûter bien cher. Pourtant, il existe mille astuces pour ne pas payer sa place plein pot, et profiter ainsi gaiement de ce que Paris offre de mieux : une diversité culturelle riche d'artistes venus du monde entier, de propositions qui bouleversent nos sens, nos pensées et nos idéaux. Des spectacles qui font bien plus que nous traverser. Souvent, ils nous protègent. « Le théâtre est un paratonnerre que chacun a dans le fond de sa langue » s'amuse Olivier Py, et il en connaît un rayon sur la question. Voici les 50 spectacles qui à Paris nous ont tapé dans l'oeil pour la saison à venir. Faites vos choix ! + de théâtre Le théâtre à prix réduit Rien de tel qu'une petite soirée au théâtre pour se détendre en se cultivant. Sauf qu'à 32 euros la place en plein tarif, l'Odéon semble plutôt prohibitif. Allez, on ne perd pas espoir, il existe moults bons tuyaux pour ne pas se trouer les poches en allant applaudir Balibar. Evidemment pas toujours en catégorie A, à quelques mètres des planches, mais tout de même. Abonnements, tarifs uniques ou lever de rideau, à vous de voir ce

En savoir plus
Théâtre

Les 3 spectacles à voir cette semaine

A chaque fois, c'est le même casse-tête. Vous avez envie d'aller au théâtre, de voir un beau spectacle, mais vous ne savez pas ni quand, ni quoi, ni comment. Vous hésitez, vous cherchez quelques micro-minutes, puis vous abandonnez en faveur d'une petite série en streaming avec un pot de crème glacée et la couette douillette sur vos pieds. Halte à l'engourdissement des neurones. Mort à la paresse et à l'édredon. Chaque semaine Time Out vous aide à choisir parmi la pléthore de spectacles qu'accueille la capitale. Trois spectacles pour tous les goûts, pour tous les âges et même pour ceux qui oseraient ne pas aimer le théâtre.

En savoir plus
Théâtre

Les meilleurs théâtres en banlieue

Qu'on se le dise : le domaine théâtral n'est pas l'apanage des pavés parisiens ! Ivry, Malakoff ou encore Gennevilliers proposent eux aussi des têtes d'affiche qui valent bien un petit tour en RER. Enfants de la décentralisation dramatique initiée après la Libération, ces CDN (Centres dramatiques nationaux) et autres MC (Maison de la culture) ne se limitent pas à la diffusion mais proposent pour les petits et les grands une batterie de rencontres et ateliers autour des spectacles.

En savoir plus
Théâtre

Que voir au Festival d'Automne ?

Les spectacles à ne pas rater Notre sélection Derniers jours, une veillée En septembre prochain, l’automne jaunira à peine quelques feuilles que le théâtre de la Ville s’empressera déjà de fêter la nouvelle année. 2014 sera un centenaire un peu particulier, celui de la Première Guerre mondiale. En guise de commémoration artistique, Christoph Marthaler offre un spectacle historique et musical sur la montée des fascismes en Europe depuis un siècle. L’Histoire est dans le texte : un collage de vrais discours politiques et de textes écrits par la compagnie. Historique aussi par le lieu, l’équipe ayant choisi le Parlement de Vienne en Autriche comme lieu de création, pour revenir un peu aux origines. Lire la suite Perturbation C’est un véritable petit bout d’Europe qui pose ses valises au théâtre de la Colline avec 'Perturbation'. D’abord la Pologne avec le metteur en scène Krystian Lupa, ensuite l’Autriche avec le romancier Thomas Bernhard et bien sûr la France avec ses comédiens et le fameux théâtre de la station Gambetta qui accueille tout ce beau monde. Valérie Dréville et John Arnold en tête d’affiche nous plongent dans la noirceur d’un village autrichien au milieu du siècle dernier. Un jeune homme accompagne son père, médecin de campagne, dans ses consultations au fin fond de l’Autriche rurale. Les douleurs des patients sont physiques mais surtout morales, l’humain et ses fragilités se révélant violemment, à l’état brut. Lire la suite L'Histoire terrible mais inachevée de

En savoir plus
Théâtre

Théâtre de rue et cirque : quand les spectacles mordent le bitume

Vous avez le velours carmin en horreur. Selon vous, le théâtre n'a rien à faire sur les scènes privilégiées des théâtres nationaux mais se jouent à même le bitume, à hauteur d'homme. Un espace citoyen pour du théâtre populaire, comme l'avait rêvé Jean Vilar. On ne vous mentira pas, si Paris peut se flatter d'avoir une offre monumentale en matière de spectacle vivant, quand il s'agit de théâtre de rue elle n'a pas vraiment de quoi se vanter. Quelques festivals (une trop maigre poignée) se partagent ainsi le « créneau » proposant aux parisiens des manifestations de quartier gratuites, de qualité et à ciel ouvert. Profitez-en, pendant qu'il en est encore temps.

En savoir plus
Théâtre

Le théâtre à prix réduit

Rien de tel qu'une petite soirée au théâtre pour se détendre en se cultivant. Sauf qu'à 32 euros la place en plein tarif, l'Odéon semble plutôt prohibitif. Allez, on ne perd pas espoir, il existe moults bons tuyaux pour ne pas se trouer les poches en allant applaudir Balibar. Evidemment pas toujours en catégorie A, à quelques mètres des planches, mais tout de même. Abonnements, tarifs uniques ou lever de rideau, à vous de voir ce qui vous sied le mieux. 1 • S'abonner pour une saison Le plan idéal pour tous ceux qui se réveillent toujours un mois après ou pour qui le simple fait de chercher un numéro de réservation est une épreuve. A titre d'exemple, la place en abonnement revient à 13 euros au lieu de 22 au Théâtre Gérard Philipe. Sans compter les petits plus : tarifs réduits pour la personne qui accompagne et dans d'autres structures partenaires (resto, librairie...). L'occasion également de réserver sa place pour des spectacles inaccessibles hors abonnement (comme ceux de Pina Bausch). Huit bons plans pour payer ses places moins cher 2 • Habiter dans le bon coin Il n'y a pas que les étudiants à avoir le droit de payer leur place une bouchée de pain, il y a les voisins aussi. Nombre de théâtres facilitent l'accès à leur salle aux habitants du quartier, favorisant ainsi une ambiance nettement moins guindée. On trouve alors des billets à 15 euros au lieu de 25 à la MC93 pour les Dyonisiens ou encore 16 au lieu de 24 euros au Théâtre 13 pour les h

En savoir plus

Théâtres insolites

Bien sûr, il y a les théâtres à l'italienne recouverts de velours carmin et laissant échapper une chaleureuse odeur de bois ciré. Evidemment, il y a les scènes nationales fièrement érigées par des architectes amoureux du verre et du béton. Mais il y a aussi tous ces théâtres imaginés dans des lieux atypiques ou offerts à la poussière. Installés dans une ancienne imprimerie ou cachés dans les caves d'un hôtel désaffecté, ces salles valaient bien qu'on les déniche !

En savoir plus
Théâtre

Les théâtres parisiens

Ville lumière, mais surtout capitale de la culture, Paris regorgent de théâtres. On y trouve de tout: de magnifiques salles à l’italienne, des espaces de représentation confidentielles, des caves, du théâtre contemporain, du boulevard ou même du cirque. Pour vous retrouver dans la luxuriante proposition, voici la liste de nos théâtres parisiens préférés, classés en diaporama et par zone géographique. 

En savoir plus
Théâtre

Théâtre : Notre sélection

Parce qu'il n'est pas toujours aisé de savoir quelles sont les pièces à voir et celles à fuir, Time Out sélectionne pour vous les meilleures perfomances du moment. Que vous aimiez l'ultra-contemporain ou le naturalisme, les salles à l'italienne ou les théâtres de quartier, la sélection est taillée pour vous. N'ayez plus peur d'aller au théâtre. Allez, bon spectacle !

En savoir plus
Théâtre

Des spectacles pour l'été

Au mois de juillet et pour les deux mois d'été, le théâtre a tendance à s'exiler sur d'autres terres. Vers le sud, là où, depuis les fauteuils carmin, on entend les cigales chanter ou ailleurs pour vibrer à l'air libre. La scène théâtrale parisienne perd alors un peu de son entrain : les intermittents ont eux aussi besoin de vitamine D. Allez on ne désespère pas, l'été réserve quand même quelques bons spectacles dans la capitale.

En savoir plus

Où voir de la danse ?

Le théâtre ne vous enthousiasme pas plus qu'un film norvégien, d'ailleurs vous avez horreur de rester mal assis pendant trois heures. Mais voilà, vous aimez quand même prendre une bonne dose de culture de temps à autre, histoire d'oublier le quotidien. Alors pourquoi ne pas vous laisser tenter par un spectacle de danse ? Tous ces lieux proposent saison après saison de quoi parfaire votre connaissance en la matière. Decouflé, Chopinot, Bausch et les autres n'auront plus aucun secret pour vous.

En savoir plus

Théâtre et danse : les meilleurs festivals

Vous hésitez entre applaudir des metteurs en scène étrangers à Saint-Denis ou vous frotter au pluridisciplinaire à Vanves ? Ou bien vous ignorez la différence entre le Suresnes Cités Danse et Hautes Tensions ? Les festivals de théâtre et de danse poussent comme des champignons sur les plateaux des scènes nationales et autres maisons de la culture, nous en avons sélectionné quelques-uns parmi les meilleurs, pour remettre les pendules à l'heure.

En savoir plus
Afficher plus

Concerts & soirées

Clubbing

16 clubs confidentiels

Où sortent les hispters ? Certainement au Rex, au Social Club, au Nouveau Casino, mais aussi dans certains clubs confidentiels qui n'ouvrent leurs portes qu'aux initiés. Vous avez sans doute entendu parler du Baron, mais ce club n'est pas le seul apprécié par la hype. Guide des clubs branchés à découvrir à Paris.

En savoir plus
Clubbing

5 clubs mythiques...

En savoir plus
Bars

Où fêter son anniversaire ?

S'il vous est impossible de ruiner l'appart de vos parents pour vos 18 ans, de privatiser un club branchouille pour vos 25 ans ou de partir dans une super baraque en Bretagne pour vos 30 ans, sachez que vous pouvez tout aussi bien souffler vos bougies dans un endroit qui n'impliquera ni grand déplacement, ni grandes dépenses. Mais alors où, quoi, comment ? Dans les bars, oui, mais pas n'importe lesquels. Il en faut des grands, des intimistes, des ludiques ou carrément des BYO (« Bring your Own », ce concept venu d'outre-Manche qui vous propose de ramener vos propres mets et bouteilles). Voici notre sélection. 

En savoir plus
Musique

Guide des festivals 2015

Paris n'a jamais été aussi fort en musique. Entre l'explosion des collectifs et des teufs intra et extramuros, la création en 2014 de nombreux festivals (le Macki, le Paris International Festival of Psychedelic Music, le Tribes, etc.), la fréquentation de plus en plus dense des autres, on peut dire qu'on explose les records. Pour vous aider à y voir plus clair, Time Out passe en revue les festivals 2015 qui se déroulent dans notre chère capitale. Weather, Villette Sonique, Jazz à Saint-Germain, Rock en Seine, The Peacock Society... La liste est longue, et il y en a pour tous les goûts. A vos agendas !

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Les plages éphémères

Encore coincé à Paris au printemps et une bonne partie de l'été ? Il n'y a pas que Paris Plages pour se croire en vacances. Les quais du bassin de la Villette et de la Seine se transforment en plages éphémères ou en terrasses arborées, des lieux relax où un transat vous ouvre les bras quelques heures pour boire un verre avec des amis entre deux journées de boulot. Si vous êtes d'humeur farniente, testez les terrasses du Batofar, de la Villette Enchantée, de la Rotonde, de la Dame de Canton, du Petit Bain, du Wanderlust ou du Nüba, dès le mois de mai. Plus tard en juillet commence Paris Plages sur le canal de l'Ourcq, devant l'Hôtel de Ville et sur les voies sur berge, avec sable à la pelle, transats, cocotiers, parasols et activités sportives. Chaussez vos lunettes de soleil et vos tongs et partez à la découverte de Paris l'estivale.

En savoir plus
Restaurants

Les meilleurs cafés-concerts

Voir aussi Bars : toute notre sélection Où boire un verre entre amis tout en profitant d'un petit concert ? Rock, pop, jazz, funk, hip-hop, soul, musique du monde, chanson française, jam fusion, musique expérimentale... Chaque soir ou presque, de nombreux bars parisiens programment des concerts acoustiques et des jams dans leur cave voûtée. De petits groupes parisiens chantent et jouent pour le plaisir des habitués, qui jettent quelques pièces dans le chapeau. De qualité inégale, ces concerts ne promettent pas toujours des solos de génie, mais une ambiance bouillante est assurée (au moins par les amis des artistes). Il serait dommage de ne pas y tendre une oreille pour passer un bon moment, mouiller sa chemise si vos jambes vous ordonnent de danser ou même découvrir des artistes qui brûleront les planches demain ! Voici notre guide des meilleurs bars live de la capitale. Les café-concerts par quartier 11e arrondissement 18e arrondissement 20e arrondissement 10e arrondissement 5e arrondissement Pop In Le temple de l’indie pop à Paris, c’est le Pop In. Comme un îlot londonien dans la très vivante rue Amelot, ce bar pub exigu concentre une foule de jeunes à mèche branchés rock indé, habillés en chemise à carreaux et blousons en cuir. La musique est pop-rock bien sûr, des Beatles aux groupes indé actuels. Le premier étage, un salon british avec un piano et des vieux canap’ de récup', est l’endroit idéal pour se boire une mousse entre amis. Depuis ce salon, un escal

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Les festivals musicaux du printemps

Lorsque le printemps arrive, il n'y pas que les oiseaux qui se mettent à chanter ! Après des mois d'obscurité, de froid et de pluie, on sifflote en ouvrant ses volets devant un soleil radieux, on chantonne en se promenant sous les arbres, et Paris déploie les premières estrades de concerts. Cette année, trois festivals majeurs alterneront concerts en salle et en plein air. Une belle occasion d'écouter de la musique live dans les parcs, sur des esplanades ou sur des places du centre historique, au théâtre André Malraux et même dans le salon "Président" de l'hôtel Lutécia. Une belle occasion de profiter d'un beau concert dans ce décor sompteux.

En savoir plus
Musique

Les concerts et festivals du printemps

Pas faute de l'avoir attendu celui-là. Et pour le coup, il nous en met plein la trogne, ce printemps. Concerts grandioses, mais aussi intimistes – parfois même inédits –, festivals en plein air... Le tout arrosé au rock, à la pop, au hip-hop, à la soul ou aux musiques électroniques. Bref, à peu près à tout ce qu'on aime, chez Time Out Paris. Pour vous aider à y voir plus clair, voici notre sélection de concerts et de festivals de musique qui se dérouleront du 20 mars au 21 juin 2015. C'est totalement subjectif, mais plein de bon sens. Et de fleurs. Eh ouais.

En savoir plus
Shopping

Les meilleurs disquaires indépendants de Paris

Les vinyles, comment c'est fait ? Back dans les bacs Non, il n'y a pas que la Fnac ou l'iTunes Store pour acheter de la musique. On peut aussi visiter l'un des nombreux disquaires parisiens, tenus par des êtres tout ce qu'il y a de plus réels, équipés le plus souvent de deux bras, deux jambes et d'une tête, et tout à fait disposés à vous conseiller ; ce qui tombe plutôt bien puisqu'en général ils aiment ça, la musique. Paris ne manque en effet pas de boutiques de disques, malgré les fermetures en série ces dernières années, que ce soit dans le 9e (Planet Rock), le 18e (Planet Music) ou le très sinistré 5e arrondissement (les cinq Jussieu Music, Dysphorie). Dans les années 1990, la grande distribution avait déjà englouti une bonne partie du secteur, et les disquaires survivants n'étaient pas franchement rassurés concernant l'avenir de leur profession - la galette ne nourrissait plus. Ironie du sort, les grandes enseignes sont aujourd'hui elles-mêmes menacées par la vente en ligne. Quant aux indépendants... Disons que leur situation est comparable à celle des libraires qui, finalement, souffrent moins de la crise actuelle que d'autres secteurs, puisqu'ils affrontent des baisses de vente depuis plus de vingt ans. A ceci près que les disquaires, eux, n'ont jamais profité d'une TVA réduite ou d'un prix unique. Un sombre constat qui fait oublier un peu vite les récentes et nombreuses ouvertures de très bonnes crèmeries comme Souffle Continu, Music Fear Satan ou L'International Rec

En savoir plus
Clubbing

Clubs : où sortir à Paris ?

Pour danser toute la nuit. Alter Paname Il semblerait que Paris soit atteint d’une irrépressible envie de faire la fête. Et on ne va pas se le cacher, cette vague a évidemment touché les bureaux de Time Out Paris. Curieux et déterminés, nous sommes donc partis explorer ce nouveau terrain de jeu installé à Bobigny depuis mi-mai, l’Alter Paname (anciennement le Paris 80), histoire de voir si le 6B était le seul endroit enclin à réveiller la banlieue. Pas de déception : le lieu de 2 000 m2 qui a été inauguré par une époustouflante Otto10 fait ici l’unanimité. Avec ses bacs à sable géants, son mobilier en osier et son grand mur peinturluré pour nous faire oublier la grisaille, il est tenu par une équipe de professionnels bien décidés à nous faire vivre des moments inoubliables. Lors de chaque événement, tout est mis en œuvre pour changer des traditionnels lasers et autres VJ que l’on peut voir en club. Ici, retour à l’animation purement récréative, où installations loufoques et accessoires excentriques en tous genres s'affichent sur les structures en métal de la scène principale. Et puis, parce que la fête est toujours plus folle quand on sort costumés, l’Alter vous invite à vous déguiser en proposant des soirées à thème (pastèque, par exemple. Oui, pastèque.). Mais attention, si le lieu use d'autant d’artifices, il n’en néglige pas pour autant la programmation musicale. Artistes techno et house de qualité défilent sur scène, sans oublier la présence occasionnelle du génialissime

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Evénements et festivals : notre sélection

En savoir plus
Bars

Bars-clubs : le top 10

Vous aimez tellement l'électro que vous voulez des DJ sets dès l'apéro ? Vous avez envie d'écouter de la techno-house en évitant les clubs et leur entrée payante ? Voici notre top 10 des bars-clubs parisiens.  

En savoir plus
Afficher plus

Shopping

Shopping

Vintage

Paris vintage : fripes, ressourceries... 

En savoir plus
Shopping

Nos 100 boutiques préférées

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le shopping n'est pas une question futile. Grand Dieu non. C'est un art de vivre, une philosophie de la ville, un sens aigu du rapport qualité/prix. Mais face à lui, nous ne sommes pas tous égaux. Il y a ceux qui ne savent jamais où aller, ceux qui attendent les soldes comme le père Noël, ceux qui refusent catégoriquement de sortir au métro Chaussée-d'Antin, ceux qui vouent un culte au lèche-vitrine, et enfin ceux qui ne veulent pas l'admettre mais qui adorent rentrer les bras chargés de sacs. Bref le shopping est une question hautement métaphysique. Une problématique universelle à laquelle Time Out Paris apporte sa contribution (en toute subjectivité) en vous offrant ses 100 adresses préférées. Des boutiques magiques, torrides, cachées et évidemment étonnantes. Classées selon 15 catégories (créateurs, accessoires, enfants, livres...), ce serait bien le diable si vous n'y dénichiez pas un point de chute pour votre prochain samedi.

En savoir plus
Shopping

Les meilleurs disquaires

Non, il n'y a pas que la Fnac ou l'iTunes Store pour acheter de la musique. On peut aussi visiter l'un des nombreux disquaires parisiens, tenus par des êtres tout ce qu'il y a de plus réels, équipés le plus souvent de deux bras, deux jambes et d'une tête, et tout à fait disposés à vous conseiller ; ce qui tombe plutôt bien puisqu'en général ils aiment ça, la musique. Paris ne manque en effet pas de boutiques de disques, malgré les fermetures en série ces dernières années, que ce soit dans le 9e (Planet Rock), le 18e (Planet Music) ou le très sinistré 5e arrondissement (les cinq Jussieu Music, Dysphorie). Dans les années 1990, la grande distribution avait déjà englouti une bonne partie du secteur, et les disquaires survivants n'étaient pas franchement rassurés concernant l'avenir de leur profession - la galette ne nourrissait plus. Ironie du sort, les grandes enseignes sont aujourd'hui elles-mêmes menacées par la vente en ligne. Quant aux indépendants... Disons que leur situation est comparable à celle des libraires qui, finalement, souffrent moins de la crise actuelle que d'autres secteurs, puisqu'ils affrontent des baisses de vente depuis plus de vingt ans. A ceci près que les disquaires, eux, n'ont jamais profité d'une TVA réduite ou d'un prix unique. Un sombre constat qui fait oublier un peu vite les récentes et nombreuses ouvertures de très bonnes crèmeries comme Souffle Continu, Music Fear Satan ou L'International Records. Pas de panique, donc. Il existe des solutions,

En savoir plus
Shopping

Portraits de créateurs

On le sait, Paris est la capitale incontestée de la mode. Si les tendances ne cessent d’évoluer, on assiste depuis quelques années à un renouveau dans l’univers très select des créateurs. Ils sont de plus en plus nombreux à se faire une belle place au soleil en proposant des collections inventives et innovantes. C’est notamment pour cette raison que des concours comme le LVMH Prize ou Talents de Mode ont vu le jour pour célébrer les talents de demain. Time Out a choisi de présenter trois marques émergentes, représentatives de la ville et de ses habitants. 

En savoir plus
Shopping

Cap sur le mobilier vintage !

Une lampe industrielle sur une table de chevet, un meuble de dentiste dans le couloir de l'entrée... Pas de doute, le mobilier vintage sait pimenter une déco morose. Nul besoin d'en faire des tonnes, et de vider son livret A, quelques touches de rétro ici et là feront bien l'affaire. Point trop n'en faut. D'autant que quand on parle de vintage, les prix se mettent subitement à grimper. Voici quelques adresses pour vous aider dans votre quête du salon parfait.

En savoir plus
Shopping

Où acheter ses cadeaux de Noël ?

L'idée de sillonner les grands magasins emmitouflé dans trois épaisseurs de Heattech à la recherche de cadeaux de Noël fait naître quelques perles de sueur sur votre front ? Pas de panique. Il n'y a pas que les Galeries Lafayette dans la vie. Pour éviter la queue aux caisses et les coups de sac dans le plexus solaire, Time Out a sélectionné pour vous seize adresses de boutiques, un poil plus exiguës mais tout aussi riches en trouvailles. Suivez le guide.

En savoir plus
Shopping

Sweat-shirts à caractère informatif

La tendance ne date pas d'hier, il est vrai. Déjà au milieu des années 1980, nos amis britanniques se baladaient dans les rues de Londres avec du texte calé entre les deux seins, bien apposé sur les pectoraux, au regard de tous. Vingt ans plus tard, sur les e-shops les plus hype de l'Hexagone et dans les boutiques les plus pointues de la capitale, l'idée revient. Un sweat ultra basique, des couleurs classiques (bleu marine, blanc, noir, gris chiné) et une phrase en Arial ou Helvetica, c'est comme on veut. Vous aimez clamer haut et fort que vous êtes de Pigalle ? Vous adorez chanter Bonnie Tyler à tue-tête ? Cette sélection de fringues est taillée pour vous.

En savoir plus
Shopping

Petit guide des dépôts-vente

On ne va pas se mentir, à force de craquages et de soldes, notre penderie explose littéralement. On prend le fauteuil du salon pour un cintre, on essaye de rouler en boule les t-shirts pour caser un énième jean brut, on jette en douce les fringues de son coloc' pour se faufiler partout... Bref, on devrait faire du rangement dans notre garde-robe. Et bonne nouvelle, on pourrait même se collecter un petit pécule avec ce vieux chemisier en soie qu'on ne porte plus depuis le début des années 1990. Sapes propres et bien peignées, direction le dépôt-vente. Et voici 10 adresses au cas où votre t-shirt frangé n'aurait pas convaincu au premier abord. Ou pour tout simplement faire un brin de shopping pas cher et original, comme ça, sans arrière-pensée.

En savoir plus
Shopping

Petit guide des friperies

Vous aimez sortir des sentiers battus de la mode, afficher un style unique, drôle et décalé ou simplement ne pas dépenser un demi-bras pour vous payer une chemise ? Paris regorge de friperies qui, à coup sûr, devraient faire votre bonheur. Evidemment, il y en a pour tous les goûts, que vous soyez furieusement rockabilly, à la recherche du perfecto idéal, râpé juste comme il faut, délicieusement glamour et rétro ou simplement en quête de nouveaux coups de cœur vintage. Classes, foutraques, bien rangées, inspirées, voici un éventail de boutiques sélectionnées par Time Out Paris.

En savoir plus
Shopping

Les marchés de Paris

Tour d'horizon des marchés de la capitale De nos jours à Paris, quand on entend le mot « marché », on aurait plutôt tendance à imaginer la courbe du CAC40 et du Dow Jones que de penser panier et fleurs de courgettes. Pourtant les marchés, au sens antique du terme, battent toujours le pavé parisien, leurs rythmes d’agoras modernes continuant d’insuffler de la vie dans les quartiers. Dressant leurs tréteaux face à la consommation de masse, ce sont les derniers bastions permettant les rencontres et échanges simples entre clients conscients et producteurs ou spécialistes passionnés. Mettre un visage sur les personnes qui nous nourrissent, plus réel que celui de Mamie Nova, ça n’a pas de prix. Alors que vous soyez atteint de collectionnite aiguë, toqué des antiquités, gourmet invétéré, bio-friendly ou amoureux des fleurs, embarquez avec Time Out dans notre tour de Paris des marchés pittoresques. Des fruits, des légumes, des cantines... Marché d'Aligre Quelque part entre le faubourg Saint-Antoine et la gare de Lyon, le marché d'Aligre, l'un des plus anciens de Paris, respire encore l'atmosphère joyeuse des marchés populaires. Un temps appelée « le second ventre de Paris », en concurrence aux Halles, la place fut pourtant le théâtre sanglant des barricades de 1789, puis de celles non moins violentes de la Commune de Paris. « Chaque pierre a sa légende dans cet estuaire de la révolution » écrit Prosper-Olivier Lissagaray dans 'L’Histoire de 
la Commune de 1871'. Dès ses d

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Petit guide des librairies

Dans les pavés, des pages Le podium Le Monte-en-l'air En face de l'église Notre-Dame-de-la-Croix, le Monte-en-l'air trône sur une petite place cernée d’arbres et de bancs. Les rayons délicieusement chaotiques de cette librairie éclectique débordent de livres en tous genres. Lire la suite La Hune La Hune est un grand classique de l'histoire du quartier de Saint-Germain-des-Prés : des artistes comme André Breton et Max Ernst venaient découvrir les ouvrages de la librairie, entre deux verres de vins au Café de Flore ou au Deux Magots. Lire la suite Gibert Joseph Tous les étudiants parisiens connaissent cette enseigne, située au numéro 30 du boulevard Saint-Michel dans le Quartier latin. Lire la suite Fanzines introuvables, ouvrages rares, sélection soignée, gérants passionnés, ambiance feutrée, chaotique ou libertaire... Quand on aime les livres, trouver une bonne librairie, c'est un peu comme mettre la main sur un trésor caché. Pourtant, la ville de Paris possède encore, malgré l'uniformisation culturelle et la concurrence numérique, de très belles adresses, encore bien vivantes et parfois mythiques. Qu'elles soient défricheuses de nouveaux talents, spécialisées en bandes dessinées, en art ou encore en littérature pour enfants, voici une liste non exhaustive des librairies phares de la capitale, celles qui ont gardé une âme, un truc en plus. Carnet d'adresses Shakespeare & Company Bienvenue dans le lieu de prédilection des passionnés d'écriture et d’écrivains en tous genres.

En savoir plus
Shopping

Noël : 12 boutiques pour trouver ses cadeaux

Noël, ses repas à dix plats, sa bûche trop sucrée, ses décorations tape-à-l'oeil, son sapin de Noël... et sa frénésie consumériste. Parce que vous ne pouvez décemment pas passer les fêtes de fin d'année sans faire flamber votre carte bleue, essayez au moins de viser juste. Voici donc douze idées de boutiques où acheter son butin. Des cadeaux qui finiront peut-être sur le Bon Coin, mais au moins vous aurez essayé. C'est bien.

En savoir plus
Afficher plus

Gay & Lesbien

Gay & lesbien

Marche des fiertés LGBT (Gay Pride)

Cette année, la Marche des fiertés lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT), plus connue sous son petit nom de Gay Pride, aura une symbolique militante forte, après l'adoption de la loi sur le mariage pour tous et les manifestations qui ont défrayé l'actualité pendant des mois. Pour célébrer cette victoire, Paris s'habillera d'arcs-en-ciel à ses fenêtres et dans ses rues. Chacun pourra se vêtir ou se dévêtir pour cette marche militante : défilé, chars électro à gogo, BPM plein les oreilles et fêtes jusqu'au bout de la nuit dans tous les bars et clubs parisiens. Cette année, le défilé partira à 14h de Luxembourg pour arriver à 21h à République.Parcours détaillé : A 14h. Rendez-vous place du 18 juin 1940, près de Montparnasse. Le parcours passera par le boulevard de Montparnasse, Port Royal, le boulevard Saint-Michel, le boulevard Saint-Germain, le pont de Sully et enfin le boulevard Henri IV pour arriver place de la Bastille. Tout au long du parcours, retrouvez quatre points prévention, avec des animations proposées par les associations partenaires pour vous aider à prendre soin de votre santé tout en profitant de la fête. A 16h30. Le cortège observera trois minutes de silence pour marquer le soutien à la lutte contre le sida. En passant par le pont de Sully, vous traverserez l’Octroi, quête autorisée par la préfecture et animée par les bénévoles de l’Inter-LGBT afin de financer la marche (la marche est entièrement autofinancée, et bien sûr totalement non lucrative). N’hésitez do

En savoir plus
Gay & lesbien

Collectifs lesbiens : Les grands classiques

Les Barbi(e)turix  Le collectif s'impose de plus en plus comme le média incontournable des dernières tendances lesbiennes parisiennes. Un beau réseau d'artistes qui s'évertue à médiatiser et éclairer les news, les tendances et les dernières créations des fameuses lesbiennes invisibles. Certes, les Barbi(e)turix très L(G)BT dérangent parfois avec leur style (pas toujours nuancé) et leur volonté " d'imposer une nouvelle vision des lesbiennes ". Mais elles ont l'immense mérite de mettre à jour non pas une culture mais des cultures lesbiennes, trop souvent cantonnées soit au féminisme, soit à la culture gay. Lire la suite La Mutinerie Clairement notre chouchou, l'ancien Unity Bar est un peu au Marais ce ce que le Nutella est aux crêpes. Indispensable ! Petit espace multifacettes et hors-norme, la Mutinerie s'impose à la fois comme un bar de quartier, une bibliothèque, une salle de projection, de billard, de cours de yoga, de self defense. Des concerts s'y jouent également. On peut y écouter le punk virilement queer des Durs et Gays, du hip-hop garçon manqué tout droit sorti de Saint-Denis, ou bien de la Batchata congolaise. Bien loin de l'élitisme (et des prix qui vont avec) de beaucoup de bars du Marais, ce lieu féministe, trans et queer propose une programmation colorée, largement inclusive qui contraste avec les soirées LGBT archi-occidentales, aseptisées à l'unique son de l'électro. Tantôt grunge, tantôt burlesque, tantôt créole, si si... La Mutinerie est

En savoir plus
Gay & lesbien

Qui a peur de la théorie du genre ?

C'est un peu le grand méchant loup actuel. L'épouvantail féministe du moment. La théorie du genre, et son soi-disant désir de gommer les différences entre hommes et femmes, de tourmenter l'esprit frêle des nouvelles générations. Chez Time Out, on a voulu lever le voile des clichés et comprendre pourquoi, tout d'un coup, les célèbres « gender studies » faisaient autant de bruit. On a demandé à Cornélia Möser, chercheuse au CNRS dans l'équipe GTM (Genre travail mobilités) du laboratoire CRESPPA (Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris) de nous éclairer sur la question. Tout le monde en parle sans savoir nécessairement ce qu'elle revendique réellement. Qu'est-ce au juste, que la théorie du genre ?  Il s'agit d'un ensemble de théories et d'approches qui s'inscrivent plus largement dans la recherche féministe et qui analysent et interrogent la construction sociale, politique, biologique, médicale ou historique de la bicatégorisation du sexe biologique ou social.On y trouve des travaux théoriques et empiriques qui examinent par exemple les différentes formes de masculinité dans l'histoire et dans le monde. Ou par exemple des travaux en biologie qui examinent comment certaines hormones sont désignées féminines et d'autres masculines alors que (presque) tout le monde a les mêmes hormones. Un certain nombre de chercheuses s'intéressent, par exemple, à trouver les causes et les processus par lesquels certains métiers, dès lors qu'ils sont féminisés, se retrouvent

En savoir plus
Cinéma

Les couples gays dans les séries

On aurait pu parler de la saga 'L Word', véritable mythe pour la communauté LGBT. Mentionner la très déjantée mini-série 'Queer as Folk', évoquer le tumulte adolescent de 'Sugar Rush' ou la très sexy Frankie de 'Lip Service', mais l'affaire aurait été trop facile. Quel défi y a-t-il à débusquer des couples gay dans des séries dont les affres de l'homosexualité est le sujet principal ? Nous avons donc fouillé le répertoire de HBO, Showtime et Netflix pour trouver autre chose que des baisers hétérosexuels. Le résultat semble plein de promesses pour la communauté gay. A vous de juger !  

En savoir plus
Afficher plus

Evénements à Paris

Sites et monuments

Paris Plages

Cette plage de sable échouée en plein Paris avec ses cocotiers, ses parasols et ses transats est d'un exotisme insolent, surtout lorsqu'on connaît le vrai visage de ces voies sur berge devant l'Hôtel de Ville : des voitures, des voitures et encore des voitures. L'idée est si bonne que chaque été Paris Plages est victime de son succès : les jours de grand soleil et de chaleur étouffante, la foule est au rendez-vous, mais une bonne ambiance y règne alors et on s'en accommode malgré le brouhaha. Reconnaissons-le, il faut avoir un petit penchant exhibitionniste pour faire bronzette en maillot sur cette bande de sable fréquentée par une foule de touristes curieux. En revanche, pour retrouver ses amis à la sortie du boulot en plein mois d'août, siroter un cocktail sur un transat ou bouquiner son journal, l'ambiance « vacances à la mer » est festive et relaxante. Les jours de moiteur collante, vous pouvez même vous rafraîchir sous les brumisateurs à disposition.Un Paris Plages II, moins touristique est aussi déployé le long du bassin de la Villette, avec transats, boules de pétanque, sports nautiques et un mini-golf. Le festival L'Ourcq en fête qui s'y tient en parallèle propose des navettes fluviales et d'autres activités le long du canal jusqu'en banlieue parisienne, où un Paris Plages III voit peu à peu le jour.  (A venir)

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Solidays

Depuis, 1999, le festival Solidays rassemble les foules à l'Hippodrome de Longchamp. A l'initiative de Solidarité Sida, cet événement est mis en place pour récolter des fonds et lutter contre la maladie. Chaque année, les organisateurs invitent des grosses têtes d'affiche, qui acceptent de jouer à titre gracieux. Près de 170 000 personnes sur trois jours se déplacent vers les cinq scènes proposées sur le site. Des attractions à fortes sensations et des stands de nourriture rajoutent un côté ludique et convivial à ce festival haut en couleur, devenu un incontournable de la scène musicale parisienne. La 17e édition se déroulera du 26 au 28 juin 2015, toujours à l'Hippodrome de Longchamp. Les premiers noms annoncés donnent l'eau à la bouche : Asaf Avidan, Moriarty, Brigitte, Caribou, Angus & Julia Stone, Damian 'Jr Gong' Marley, Zoufris Maracas, Rone, et The Avener viendront défendre leur musique sur les différentes scènes de Solidays.

En savoir plus
Musique

Disquaire Day

Pour sa cinquième édition consécutive, le Disquaire Day remet le couvert le 18 avril 2015. L'événement n'a (presque) plus rien à envier à son grand frère américain, le Record Store Day né en 2008, avec lequel il partage un concept des plus simples : promouvoir la production musicale à travers des inédits et séries limitées de groupes plus ou moins célèbres, distribués chez les disquaires indépendants. Sans oublier une série de concerts, dont quelques-uns en entrée libre. Le CALIF (pour Club action des labels indépendants français) reste à l’initiative de l’opération pour cette édition, en plus de sa mission d’aide financière et logistique à l’année. Au-delà du simple aspect promotionnel, le Disquaire Day est l’occasion pour les professionnels du secteur et les passionnés de défendre une certaine idée de la musique et de sa diffusion. Alors oui, vous n’aurez pas tort de penser que cette journée va inévitablement attirer des troupeaux de fétichistes avides de galettes, qui seront prêts à se marcher dessus pour mettre la main sur l’une des cinq cents copies d’un vinyle en couleur. C’est sale, mais les monomaniaques ont eux aussi droit à la vie. Qui sait, peut-être qu'un jour vous serez vous aussi frappé de collectionnite aiguë. Alors pourquoi ne pas commencer le 18 avril prochain, pendant le Disquaire Day ? D'autant que l'équipe du CALIF a de grandes ambitions pour cette édition 2015, après une celle de 2014 sous le parrainage de John Densmore des Doors : entre autres nouveauté

En savoir plus
Cinéma

Fête du cinéma

Du dimanche 29 juin au mercredi 2 juillet inclus, la Fête du cinéma rempile pour sa trentième édition, pour laquelle toutes les séances, sans exception, seront à 3,50 €. Du coup, Time Out ne résiste pas à vous concocter sa sélection du moment, pour vous orienter vers les meilleurs films actuellement en salles. Plus d'infos sur le site officiel de l'événement.

En savoir plus
Shopping

Soldes d'hiver

Amis consommateurs, gare à la tentation les soldes d'hiver reprennent du service Du mercredi 8 janvier au mardi 11 février L'enveloppe de grand-mère attend sagement sur la cheminée. Quelques billets bleus suffiront en période de soldes à s'offrir une nouvelle paire de chaussures imperméables ou à débusquer un sac ni trop grand ni trop petit, avec ou sans bandoulière. Et même si votre penderie dégouline de vêtements, que vos fauteuils disparaissent sous les fringues, vous trouverez assurément une envie soudaine à combler, n'est-ce pas ? Un manteau tout doux chez Royal Cheese ? Une paire d'escarpins colorés chez Annabel Winship ? Nous ne sommes que des humains après tout. Si vous n’avez pas déjà écumé ces 100 boutiques et qu’il vous reste encore un peu de blé pour du shopping, voici de quoi occuper ces prochaines soldes d’hiver. Pour les autres, il reste notre guide anti-crise. Quelques bonnes adresses à tester Beaubien Depuis la devanture, le pull Babar x Soulland exposé en vitrine intrigue le passant. A la fois incongru et looké, il impose sa patte et annonce sans ambiguïté l’esprit de la boutique. Un vestiaire restreint, sélectionné avec soin par le propriétaire des lieux Julien Bouzereau, autrefois chez Carven et Maison Kitsuné. « Beaubien, c’est un clin d’œil à mon temps passé à Montréal. C’est le nom d’une station de métro là-bas. J’ai toujours été fasciné par la ville dans son ensemble et par les marques japonaises qui mixaient des mots français entre eux pour baptiser

En savoir plus

Noël à Paris

Avant d'être décidé, en l'an 354, qu'il serait la date d'anniversaire de Jésus (qui serait, en fait, plutôt né au printemps entre -5 et -7 avant sa propre ère - mais passons), le 25 décembre représentait le jour de célébration du mystérieux dieu Mithra : un type né d'une pierre (oui, oui : d'une pierre), arborant un bonnet phrygien et qui portait un taureau sur ses épaules - enfin, pour le dire vite. Plus près de nous, le 25 décembre reste aussi l'occasion de songer à la naissance d'Isaac Newton, Humphrey Bogart, Carlos Castaneda et Sissy Spacek, ou à la mort de Tristan Tzara, Charlie Chaplin, Joan Miro et James Brown (et de Ceaușescu, aussi, mais celui-là, on évitera d'y penser). Enfin, trêve de circonvolutions historiques autour du pot : le 25 décembre, c'est surtout Noël ! Ce jour où vous continuez à boire et manger malgré une étrange gueule de bois et vos diverses indigestions de la veille. Où les familles se réunissent pour se gaver de concert, pendant que les gamins jouent en hurlant au dernier volet d''Assassin's Creed'. Bref, Noël, quoi. Alors que vous cherchiez des idées de sorties, des bons plans victuailles, une ou deux playlists TSTR (« Tout Sauf Tino Rossi »), quelques bonnes bouteilles de champagne ou de jolies suggestions de cadeaux, vous trouverez votre bonheur dans notre dossier spécial Noël - à déguster idéalement avec une coupe de champagne, quelques fruits de mer et un tube de citrate de bétaïne. Et si la grande fête du bonheur consumériste vous agace, on

En savoir plus
Musique

We Love Green

Musique, « flower power » et raisonnement bio : pas de doute, c'est We Love Green. Ce festival bucolique nous invite depuis 2011 à passer deux jours au Parc de Bagatelle, pour danser pieds nus dans l'herbe et porter des tenues champêtres. Sur la scène alimentée en énergie solaire et éolienne, les artistes du moment défileront, comme Foals, Lorde, London Grammar, Jungle, Little Dragon, Cat Power, Joakim, et bien d'autres. Le festival We Love Green est entièrement éco-conçu : les poubelles sont recyclables, les déchets sont collectés, les œuvres exposées sont végétales, et la scénographie est faite de constructions 100 % naturelles. Des ONG comme le WWF, Good Planet ou Emmaüs proposent des stands de recyclage de mobilier, des panneaux solaires chargeurs de batterie, des animations sur la biodiversité, des jeux et des ateliers pour enfants. Enfin, pour prendre des forces entre deux concerts : des stands de sandwichs, vins, et autres produits de dégustation 100 % bio sont proposés sur le site. Ah, et ici, on ne distribue pas des gadgets merchandising mauvais pour Dame Nature, on penche plutôt pour des couronnes de fleurs. Le pass 2 jours : 66 € Le pass 1 journée 38,50 € : samedi ou dimanche Du 31 mai au 1er juin au Parc de Bagatelle Samedi 31 mai - 13h Concerts :- London Grammar- Cat Power (solo) - SBTRKT - Little Dragon - Ásgeir - Joakim DJ sets : - Pedro Winter b2b Riton (special DJ set) - Luke Jenner & DJ Tennis (Lucky Blue Eyes) - Gerd Janson - The 2 Bears (Joe Goddard &

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Que faire le 14 juillet ?

« Le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet, la musique qui marche au pas, cela ne me regarde pas », chantait Georges Brassens en 1952. Si aujourd'hui, le défilé militaire sur les Champs-Elysées, le feu d'artifice au pied de la Tour Eiffel et les bals des pompiers sont restés ancrés dans la tradition française, vous n'aurez pas « mauvaise réputation » si vous séchez les festivités. Voici donc quelques alternatives festives et culturelles pour égayer ce lundi férié. Le 13 juillet : Mise en bouche Les Siestes Electroniques S’allonger dans l’herbe, se laisser aller à une douce torpeur en écoutant de la musique... Vous allez me dire : « Quoi de plus banal ? » Mais si on précise que vous pourrez investir les jardins du musée du Quai Branly pour écouter des artistes prometteurs, à l’occasion du festival des Siestes Electroniques, ça devient tout de suite plus alléchant. Cette quatrième édition parisienne, antenne nordiste du festival toulousain, est harmonisée par des DJ aux musiques aventureuses et étonnantes, qui ne vous proposeront pas d'écouter une énième fois les dernières sensations du moment ; pour l'occasion, ils iront puiser dans le fond audio de la médiathèque du musée pour y trouver de la matière sonore. L'idée : voyager aux sons de documents sonores venus du monde entier, réinterprétés/collés/arrangés par les artistes invités. Une invitation à la découverte des diversités culturelles, du nomadisme et de la lenteur, qui se tiendra chaque dimanche de juillet,

En savoir plus
Afficher plus

Paris mobile + Concours Time Out Paris

Shopping

Time Out Paris sur votre mobile

L’application mobile indispensable pour être informé de ce qui se passe à Paris.

En savoir plus
Que faire à Paris ?

Nos concours du moment

Gagnez des places grâce à Time Out Paris 

En savoir plus

Commentaires

0 comments