0 J'aime
Epingler

2e arrondissement : les lieux culturels

La culture à tous les étages.

Olivia Rutherford / Time Out
Le Grand Rex

Théâtre national de l'Opéra Comique

La parodie est un art ! Et au XVIIIe siècle, sur les foires, les troupes foraines s’évertuent à « reprendre » les œuvres jouées dans les grandes institutions que sont l’Académie royale de musique et la Comédie-Française. Bourgeois et petit peuple apprécient le genre qui connaît un succès grandissant. Les troupes développent leurs propres créations dans lesquelles se mêlent dialogues parlés et airs chantés. En 1783, un lieu est édifié pour abriter ce nouveau genre qu'est l'opéra comique : la salle Favart du nom de son directeur. Plusieurs incendies détruiront l’établissement qui sera toujours reconstruit. Le théâtre de l'Opéra Comique tel qu’on le connaît aujourd’hui a été inauguré en 1898. 

En savoir plus
Opéra

Théâtre des Bouffes Parisiens

Le 29 décembre 1855, le célèbre compositeur Offenbach inaugure son propre théâtre et lui donne le nom de Bouffes Parisiens, en référence au genre qu’il souhaitait promouvoir : l’opéra-bouffe. A l’époque, le lieu flambant neuf, au détour de la rue Monsigny, dans le très chic 2e arrondissement, attire les foules avec ce nouveau genre, à la croisée des grands opéras lyriques et des spectacles populaires. C’est une petite révolution : Offenbach veut revenir aux formes naïves de l’opéra comique et souhaite davantage distraire les spectateurs que les instruire. Ainsi en 1858, le tout-Paris (y compris l’Empereur) court assister à sa première œuvre ‘Orphée aux enfers’.

En savoir plus
2e arrondissement

Théâtre Daunou

C’est l’une des scènes les plus connues du théâtre de boulevard. Inaugurée en 1921 par la comédienne Jane Renouardt, la salle a de quoi faire pâlir ses pairs : sa capacité d’accueil de 450 places et son style art déco, avec ses murs recouverts de velours bleu, lui confèrent une apparence unique. Au fil du temps, opérettes, comédies et revues se bousculent sur la petite scène du théâtre, rénovée en 1973 après un incendie. Les plus grands comiques sont passés par là : Spinelly, Harry Baur, Louis de Funès… Aujourd’hui, s’il n’a plus sa place sur le podium des théâtres les plus en vogue de Paris, sa programmation s’inscrit dans son histoire, puisqu’on y voit encore principalement des comédies.

En savoir plus
2e arrondissement
Advertising

Rex Club

Recommandé

Le Rex Club à côté du cinéma éponyme sur les Grands Boulevards est un temple des nuits parisiennes, grâce à sa programmation clubbing avant-gardiste de haute volée depuis plus de 20 ans, penchant vers l'électro, la techno, la tech-house, la deep house ou la minimale, plus rarement vers le dupstep, la drum’n’bass, la jungle ou l'électrorock. Ici des anciens comme Daft Punk, Laurent Garnier, Jeff Mills ont mixé ici, mais aussi Roni Size, James Holden, Miss Kittin, Boys Noize, Justice… tous les dinosaures de l’électro au sens large.

En savoir plus
2e arrondissement

Bourse de Commerce

A l’ouest des Halles, cette coupole qui abrite la Chambre du commerce et de l’industrie a été initialement construite comme une halle au blé en 1767. Le dôme rond en bois a été remplacé par une coupole métallique en 1811, en utilisant les techniques d’avant-garde de l’époque qui consistaient à recouvrir de feuilles de cuivre, puis de vitres. Victor Hugo, qui n’appréciait guère cette architecture, évoque la Bourse de commerce dans Notre-Dame de Paris, paru en 1831: « Le dôme de la Halle-au-Blé est une casquette de jockey anglais à grande échelle. » 

En savoir plus
Les Halles
Advertising

Commentaires

0 comments